Bandes Dessinées Fantastique Retour Menu  Accueil

TitreLes Cités Obscures     ScénaristeBenoît PEETERS     DessinateurFrançois SCHUITEN     EditeurCasterman


Les Albums

Les Couvertures
Toutes les couvertures
01 -Les Murailles de Samaris(09/1983)
02 -La Fièvre d'Urbicande(01/1985)
03 -La Tour(04/1987)
04 -La Route d'Armilia(04/1988)
05 -Brüsel(01/1992)
06 -L'Enfant Penchée(01/1996)
07 -L'Ombre d'un Homme(01/1999)
08 -La Frontière Invisible(04/2002)

L'Histoire par Geneviève DELAUNAY   le 27/01/2003.

On ne peut pas parler d'une histoire à propos de cette série, mais plutôt d'histoires.
Toutes se déroulent dans un monde parallèle au nôtre où le temps s'écoule à une vitesse différente. Les Cités Obscures ont souvent des noms proches des capitales européennes : Brüsel, Parhy, Kobenhavn,...


Mon Avis par Geneviève DELAUNAY   le 27/01/2003.

Chaque livre est un joyau d'éclat différent des autres : de la simple (!) aventure au fantastique le plus étrange, du noir et blanc à la couleur, du format classique souple au très grand format (difficile à caser sur les étagères !!) pour "L'archiviste" ou "L'Echo des Cités", 2 albums hors-série.

Les dessins sont remarquables de clarté et je suis convaincue que Schuiten a voulu rendre hommage aux illustrateurs de la fin du XIXe siècle (avec un clin d'oeil aux peintres dits "pompiers" dans "La Tour").
Les scénarios de Peeters rendent hommage à Jules Verne (qui est cité parfois) et aussi aux livres de science-fiction des années 50 (lisez si vous le pouvez "Le Pionnier de l'Atome" avant ou après "La Fièvre d'Urbicande").

Aucune de ces histoires n'a de fin réelle et c'est au lecteur d'imaginer la suite en bouclant avec d'autre livre de la série ou au gré de sa fantaisie.

Mon album préféré dans la série est "La Fièvre d'Urbicande", mais je ne me lasse pas de relire chaque livre des "Cités Obscures".

Pour moi, c'est une série indispensable dans une BDthèque !!



Votre Avis

J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Lundi 27 Janvier 2003