Bandes Dessinées Science-Fiction Retour Menu  Accueil

TitreNeige     ScénaristeDidier CONVARD     DessinateurChristian GINE     EditeurLe Lombard


Les Albums

Les Couvertures
Toutes les couvertures
01 -Les Brumes Aveugles(05/1987)
02 -La Mort Corbeau(04/1988)
03 -L'Aube Rouge(10/1989)
04 -Intermezzo(05/1991) [Glénat]
05 -Il Diavolo(03/1992) [Glénat]
06 -Le Pisse-Dieu(02/1993) [Glénat]
07 -Les Trois Crimes de Juda(01/1994) [Glénat]
08 -La Brèche(10/1995) [Glénat]
09 -La Chanson du Muet(01/1997) [Glénat]
10 -A l'Ombre de l'Acacia(04/1999) [Glénat]
11 -Petites Nouvelles de l'Extérieur(11/2000) [Glénat]

L'Histoire par Jean-Marc PISSARD   le 04/04/1999.

Neige est recueilli tout bébé par Northmann, ramassé dans la neige qui recouvre toute l'Europe, près de ses parents morts.
L'Europe qui a naguère voulu gérer son climat par ordinateur a sombré dans le froid, puis des maladies nouvelles sont apparues, une en particulier, mortelle : le mal d'Orion.
Pour se protéger, le monde extérieur a bâti une barrière magnétique, ne laissant que douze portes d'accès. Les clés, on ne sait par quel mystère, sont gardées par douze sages vivant dans la zone enfermée; Northmann est l'un d'eux.
Le monde extérieur ploie sous la surpopulation et voit en l'Europe une terre d'accueil attirante. Profitant d'une ouverture inopinée d'une porte, il lance sur l'Europe une bande d'assassins pour récupérer les clés...
Une lutte sans merci s'engage, Neige devenu adolescent devient le champion chargé de collecter et de protéger les clés...


Mon Avis par Jean-Marc PISSARD   le 04/04/1999.

Bd s'adressant à ses débuts à un public jeune, dans la mouVance des aventures de Tintin ou de Lefranc, elle a su grandir, acquérir une nouvelle dimension pour conquérir un public plus adulte et plus exigeant.

L'histoire s'est complexifiée, les personnages se sont étoffés dès le 3ème et le 4ème album. L'inspiration SF post-apocalyptique n'est pas innovante, mais les auteurs ont su créer une atmosphère agréable.
Le graphisme de Gine s'est un petit peu modifié, en bien, on pourrait juste regretter une certaine pauvreté, peut-être voulue, des couleurs.

Un must de la BD d'inspiration SF que je vous recommande chaudement.



Votre Avis


par Geneviève DELAUNAY   le 14/10/2002.
La froideur des dessins est lié à la froideur du climat qui sévit dans cette série. Le lecteur se fait rouler dans la ... neige (c'est blanc comme la farine) plusieurs fois au cours des 10 premiers tomes.
Après quelques retournements de situation, on n'est plus sûr de rien : qui est bon ou mauvais ? qui manipule qui ?
J'ai moins bien perçu le 11e album qui m'a déçu par rapport aux précédents.

Laissez vous entraîner dans l'univers glacé de cette série.




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Lundi 14 Octobre 2002