Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Retour Menu  Accueil

C (1/7) de  CACAOYER  à  CAMOMILLE
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Cacaoyer
CACAOYER

Le cacaoyer, ou cacaotier, est un arbre originaire d'Amérique, qui peut atteindre une hauteur de 4 à 10 m, et tire son nom du mot cacao par lequel le désignaient les Indiens Caraïbes. Son fruit, très amer, est une grosse BAIE, appelée cabosse, qui contient une quarantaine de GRAINES, enveloppées d'une pulpe molle. Ce sont elles qui, réduites en poudre et mélangées à du sucre, donnent le chocolat. Le cacaoyer produit, annuellement, de 20 à 60 fruits. Il pousse non seulement en Amérique, mais à Ceylan et sur la côte occidentale d'Afrique. Beurre de cacao : matière grasse extraite du cacao.

Ce sont les Espagnols qui, les premiers, envoyèrent dans leur pays de la pâte de chocolat, à partir de 1524. Mais ce n'est qu'en 1615 que le chocolat fut introduit en France, à l'occasion du mariage de Louis XIII et d'Anne d'Autriche, fille de Philippe III d'Espagne. Il conquit rapidement les palais les plus délicats. Les grands seigneurs se mirent à porter sur eux des bonbonnières remplies de chocolats fins. Un pharmacien fabriqua même des médicaments à base de chocolat pour dormir et pour prendre du poids. Plus tard, au XIXe siècle, les chocolatiers suisses ajoutèrent du lait au cacao, créant, pour la plus grande joie des gourmands, le chocolat au lait.


CACATOÈS

OISEAU de grande taille de la famille des psittacidés, le cacatoès vit principalement en Malaisie et en AUSTRALIE. Il tire son nom du cri qu'il lance sans arrêt : "cacato....cacatoès". Le cacatoès est entièrement blanc ou noir et il se distingue du perroquet par la huppe mobile de couleur variée qui surmonte sa tête. Sa queue est carrée. Très doux, il aime la compagnie de l'homme. Il apprend difficilement à parler.

Burton rapporte qu'en 1775, à la foire Saint-Germain, à Paris, un stand attirait tout particulièrement les badauds : celui où l'on montrait 2 PERROQUETS muets. Il y avait là de quoi étonner le public et déclencher ses plaisanteries : quelle idée, en effet, de présenter des perroquets si bêtes qu'ils n'avaient pu apprendre le moindre mot !... Les plus curieux entraient pourtant et, lorsqu'ils avaient pris place, ils assistaient à un spectacle étonnant : ces oiseaux, s'ils ne parlaient pas, faisaient preuve d'une vivacité d'esprit et d'un savoir extraordinaires. Ils répondaient par différents signes à leur maître et indiquaient, sans se tromper, le nombre de spectateurs présents dans la pièce, la couleur de leurs vêtements, l'HEURE qu'il était... Après 20 minutes de ces exercices, les spectateurs ressortaient, ravis, et s'en allaient proclamer partout l'intelligence de ces oiseaux. Or ces 2 perroquets "muets" étaient des cacatoès.

Cacatoès

Cactus
CACTUS

On désigne sous ce nom les plantes de la famille des cactacèes dont la tige, épaisse et verte, prend l'aspect d'un cierge, d'une boule ou d'une série de plaques superposées. Les cactus, dont on connaît quelque 2.000 espèces, sont des plantes vivaces qui habitent, de préférence, les régions tropicales de l'Amérique, dont ils sont originaires, et prospèrent également dans tous les pays chauds. Leur appareil végétatif est singulier : la tige est gonflée, souvent énorme, alors que les feuilles, atrophiées, sont réduites à des bouquets de piquants. Les fleurs sont le plus souvent solitaires, de couleur vive. Le fruit est une baie.

Sous nos climats, le cactus commun reste une petite plante grasse et son fruit, la "FIGUE de Barbarie", contient un grand nombre de GRAINES, enfouies dans la pulpe. Au contraire, dans les régions désertiques, certains cactus atteignent une hauteur de 15 m, tel le "cierge candélabre" du Mexique. Son tronc, ramifié en branches, est gorgé d'une EAU qui lui permet de résister aux effets de la SÉCHERESSE et sert souvent à désaltérer les hommes assoiffés qui le fendent pour étancher leur soif. A son sommet s'épanouissent de belles FLEURS rouges ou blanches. Ses épines le protègent des ANIMAUX. Certaines espèces de cactus vivent plusieurs siècles.


CACHALOT 2 références trouvées
voir les 2 définitions

Le cachalot est le plus grand cétacé à dents : le mâle peut atteindre 20 mètres de longueur. Sa tête, énorme, s'ouvre sur une bouche dont seule la mâchoire inférieure porte des dents normalement développées. Très voisin de la baleine, il est, comme elle, un mammifère aquatique. Les cachalots vivent en troupes nombreuses. On les rencontre dans toutes les mers du globe. Nageant avec rapidité, ils se nourrissent principalement de calmars. Les intestins du cachalot renferment une concrétion, l'AMBRE gris, qui est peut-être le résultat de la dégradation des mollusques dont se nourrit l'animal.

La CHASSE des cachalots, comme celle des BALEINES, se pratique depuis le XIVe siècle. Elle était particulièrement dangereuse. Un navire spécialisé, le baleinier, parcourait les MERS à la recherche de sa proie. Lorsqu'un cachalot était en vue, on menait à la mer de petits canots, les doris. Ceux-ci s'approchaient de l'ANIMAL et, dressé à l'avant du canot, le harponneur lançait son arme. Si le harpon s'enfonçait dans la chair de l'animal, la poursuite commençait, longue et exténuante, dans le dessein d'épuiser le CÉTACÉ et de le ramener jusqu'au baleinier. Aujourd'hui, la chasse des cachalots se pratique dans de véritables navires-usines, munis de canons, qui amarrent et dépècent leurs prises en toute sécurité.

Cachalot

Caféier
CAFÉIER 3 références trouvées

Originaire d'Abyssinie, le caféier à été acclimaté en Afrique, aux Indes, aux Antilles et dans les régions tropicales d'Amérique. Les plus grandes plantations du monde se trouvent actuellement au Brésil. Arbuste de 7 à 8 mètres, le caféier donne des fruits, les arupes, sorte de CERISES rouges contenant 2 GRAINES, les grains de café. Celui-ci, de couleur verte ou jaune, devient brun foncé, presque noir, lorsqu'il est torréfié. C'est avec ce grain grillé, à l'arôme très particulier, qu'on fait le café La caféine, extraite du café, est un stimulant du coeur.

Au XVe siècle, dans un couvent d'Orient, des religieux élevaient des CHÈVRES avec le lait desquelles ils faisaient des fromages. Un berger surveillait les ANIMAUX qui broutaient dans la campagne environnante. Un JOUR, il les conduisit dans un endroit planté de caféiers. Les chèvres mangèrent des fruits mûrs, et le berger eut la surprise de les voir, peu après, bondir, courir et s'agiter. La NUIT suivante, aucune chèvre ne dormit. De retour au couvent, le berger raconta ce fait au supérieur. Celui-ci, qui constatait que pendant les offices de nuit ses religieux avaient beaucoup de peine à rester éveillés, leur fit boire un breuvage composé avec les mêmes fruits que ceux qu'avaient mangés les chèvres. Les moines ne s'endormirent plus à la chapelle. C'est ainsi, dit-on, que fut découvert le café.


CAILLE

La caille est un OISEAU gallinacé de petite taille, aux ailes courtes et aux pattes faibles. Son plumage, brun, est rayé de fauve. Inconnue dans le Nouveau Monde, la caille habite l'Europe tempérée et l'Asie boréale jusqu'au Japon, mais ses MIGRATIONS annuelles la font passer d'Europe en Afrique et de Sibérie dans l'Inde. La caille court plus volontiers qu'elle ne vole. Elle fréquente les PRAIRIES, les champs de céréales et se montre rarement. En revanche, on entend souvent son chant que la phrase "paye tes dettes" imite bien.

Les cailles, venant d'Afrique, arrivent en Europe dans les derniers JOURS d'avril. On imagine l'effort que représente pour ces petits oiseaux la traversée de la Méditerranée... Par dizaines de milliers, ils s'abattent sur les côtes d'Italie et de France, dans un tel état d'épuisement que nombre d'entre eux n'ont pas la force de reprendre leur vol. Ce fait n'avait pas échappé à l'évêque de Capri, dans la BAIE de Naples. Il institua une dîme sur les oiseaux ramassés par les pêcheurs et les paysans de son diocèse. Cette décision le fit surnommer "l'évêque des cailles".

Caille

Calao
CALAO

Le calao est un OISEAU, dont les différentes espèces - plus de 40 - forment la famille des bucérotidés. On le rencontre dans toutes les régions chaudes d'Afrique et d'Asie, à l'exception de Madagascar et de l'AUSTRALIE. Son plumage est noir ou brun. Ses ailes sont rayées de 2 bandes blanches, sa queue blanche d'une barre noire. Les doigts de ses pattes sont partiellement soudés entre eux. Le calao se reconnaît surtout à son énorme bec jaune surmonté d'une protubérance osseuse, le "casque", sorte de cimier plat qui recouvre presque toute la tête. Selon les espèces sa taille varie de 30 cm à 1 m 50.

Le calao vit dans les grandes FORÊTS TROPICALES et se nourrit d'INSECTES, de petits vertébrés et de fruits. Il niche dans des trous d'arbres ou de rochers. La femelle reste enfermée dans le nid pendant tout le temps de la couvaison et de l'ÉLEVAGE des petits. Le mâle en mure l'orifice avec de la boue, laissant seulement un trou juste assez grand pour que sa compagne puisse passer le bec et prendre la nourriture qu'il lui apporte. Lorsque les petits sont capables de prendre leur vol, la mère brise la paroi avec son bec. Les grands calaos font, en volant, un bruit d'ailes perceptible à plus d'un kilomètre et font entendre, lorsqu'ils se posent sur les arbres, une sorte de ricanement qui signale leur présence.


CAMÉLIA

Le camélia ou camellia est un arbrisseau de grande taille qui pousse en Asie tropicale et orientale et dans les ÎLES de l'OCÉAN Indien : il rappelle le THÉ par bien des aspects. Ses feuilles, luisantes, restent toujours vertes. Ses fleurs blanches, roses ou rouges, sont larges et bien fournies. Le camélia du Japon, introduit en France en 1739, s'est très bien acclimaté. Il a besoin d'EAU. On le cultive en pleine terre à Paris, dans le nord et l'ouest de la France et dans la plupart des pays méditerranéens car il ne craint pas les faibles gelées.

MARGUERITE Gautier, l'héroïne de La Dame aux Camélias, la célèbre pièce d'ALEXANDRE DUMAS fils, aime les FLEURS et particulièrement les camélias... Courtisée, fêtée, elle vit une existence d'oisiveté et de plaisirs, lorsqu'elle rencontre un jeune provincial, Armand Duval. Celui-ci est naïf et sincère : il tombe amoureux fou de Marguerite. La coquette se laisse toucher, Et on parle déjà mariage lorsque le père d'Armand vient demander à Marguerite de renoncer à son fils, Ce que celle-ci accepte, avec courage. Le rôle de Marguerite a tenté les plus grandes comédiennes, et La Dame aux Camélias reste une des pièces les plus jouées du théâtre français.

Camélia

Camomille
CAMOMILLE

La camomille est le nom vulgaire de la matricaire et de l'anthémis noble. C'est une plante vivace qui pousse en Europe sur tous les terrains et particulièrement les terrains secs. Elle est haute de 60 centimètres environ. Sa fleur ressemble à une petite MARGUERITE. On cueille les fleurs de camomille, de préférence aux 3/4 ouvertes, durant tout l'été, dans les champs et sur le bord des chemins.

La camomille a été très recherchée pour ses vertus médicinales depuis les temps les plus anciens. Les Égyptiens l'utilisaient contre les fièvres et, en reconnaissance, en offraient des bouquets au SOLEIL dont ils avaient fait un dieu. Claude Galien, médecin grec qui vivait au IIe siècle après Jésus-Christ, la recommandait contre les courbatures. Les médecins du XVIIIe siècle tenaient la camomille pour un médicament très précieux contre les DIGESTIONS difficiles et la prescrivaient aussi comme fortifiant. On emploie encore de nos JOURS ses FLEURS séchées, en tisane, pour lutter contre le manque de sommeil. En Europe centrale, les élégantes confectionnaient un shampooing à la camomille pour donner à leur chevelure blonde de beaux reflets dorés, procédé encore utilisé aujourd'hui.


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011