Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Retour Menu  Accueil

J (1/1) de  JAGUAR  à  JONC
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Jaguar
JAGUAR 1 référence trouvée

Le jaguar est un mammifère carnivore de la famille des félidés, particulièrement répandu en Amérique du Sud, mais que l'on rencontre aussi en Amérique Centrale et au Texas. Plus grand que le LÉOPARD d'Afrique, il pèse de 80 à 100 kilos. Son pelage brillant, de couleur fauve, est parsemé de taches noires en forme d'anneaux, avec un point marron foncé en leur centre. Doté d'une MUSCULATURE puissante, de crocs et de griffes redoutables, le jaguar est un chasseur rusé et patient. Il passe ses journées dans les broussailles ou dans les rochers, attendant le coucher du SOLEIL pour partir en quête d'une proie sur un TERRITOIRE bien délimité.

Le jaguar se plaît auprès des points d'EAU ou sur le bord des rivières. Tapi dans les ROSEAUX ou sur la maîtresse branche d'un arbre, il bondit sur sa victime, dont il brise les vertèbres d'un coup de dents avant d'en traîner la dépouille dans un fourré. Le jaguar fuit à l'approche de l'homme, mais il peut parfois charger s'il se sent en danger, Blessé, ce félin, que les habitants d'Amérique du Sud appellent TIGRE, se montre extrêmement dangereux. Capturé très jeune, il se laisse apprivoiser. Mais gare à ses crocs et à ses griffes quand il devient adulte, car l'affection exclusive qu'il porte à son maître en fait un compagnon inquiétant pour ceux qui tentent de l'approcher. Il vaut mieux alors le confier à un zoo...


JAQUIER

Le jaquier est un arbre de la famille des moracées. Son tronc, épais, atteint couramment 15 m de hauteur. Ses feuilles, très découpées, ressemblent à celles du FIGUIER. On appelle à tort fruits du jaquier les masses arrondies, grosses comme une tête humaine, qui sont accrochées aux branches par de larges tiges. Ce sont, en réalité, des amas de pulpe farineuse, riche en amidon, qui renferment les fruits proprement dits, sorte de petites châtaignes. Leur chair blanche, comestible, a fait donner au jaquier le surnom d' "arbre à pain". Les jaquiers, originaires d'Océanie, poussent dans toutes les régions tropicales d'Asie et d'Amérique.

La pulpe crue du jaquier est bonne à manger quelques JOURS avant la complète maturité des fruits. Les habitants, qu'ils soient des Antilles, de la Réunion ou de la Guyane, ont l'habitude de préparer, avec la chair du jaquier, une sorte de pâte qu'ils font fermenter et conservent dans des silos rudimentaires. Ceux-ci renferment toutes les provisions du village. Au fur et à mesure des besoins, on retire de ces silos la quantité de pâte nécessaire; on la pétrit avec l'EAU et on la divise en petits pains, cuits dans un four de pierres, ou bien on en fait une espèce de bouillie.

Jaquier

Jasmin
JASMIN

Le jasmin est un arbrisseau, originaire de Perse, de la famille des oléacées. Il existe de par le monde quelque 100 espèces de jasmins, les unes à feuilles odorantes, comme le jasmin blanc et le jasmin JONQUILLE, d'autres à feuilles inodores, comme le jasmin d'Italie. Ces feuilles comportent un nombre toujours impair de folioles allongées et disposées le long d'un pétiole. Le jasmin est fréquemment grimpant. Ses fleurs dégagent un arôme très agréable. Leur couleur varie suivant les espèces : blanche, jaune ou légèrement teintée de rose et de rouge. Certains jasmins poussent naturellement, de préférence dans les régions chaudes, d'autres sont cultivés dans les JARDINS.

Le jasmin, et notamment le jasmin à grandes FLEURS, est utilisé depuis longtemps pour préparer des huiles parfumées. On le cultive, à cet effet, sur la Côte d'Azur. Il existe une plante qui rappelle le jasmin, le jasminoïde ou lyciet. Cette solanacée des régions tempérées ou subtropicales porte des fleurs de couleur pourpre, violette ou rose. Une de ses espèces, le lyciet de Barbarie, a la double propriété d'exiger peu de terre et de donner une abondante floraison. Associé à un ÉLEVAGE d'ABEILLES, il peut devenir une SOURCE de richesse pour les régions les plus déshéritées; on envisage sa culture intensive en Iran.


JONC 1 référence trouvée

Cette plante herbacée, très vivace, qui a donné son nom à la famille des joncacées, ne pousse que dans l'EAU ou dans les lieux très humides. Chez certaines espèces, la souche est rampante. Sa tige droite porte des feuilles, longues ou cylindriques, et de petites fleurs réunies en grappes serrées. Il y a plus de 160 espèces de joncs, répandues sur toute la surface du globe. Les tiges souples du jonc servent à confectionner des chapeaux, des paniers et des corbeilles. Les cannes en "jonc de l'Inde" sont en réalité de rotin. Droit comme un jonc : très droit.

Au Moyen Age, le SOL des maisons était souvent de terre battue, seules les habitations des personnages de haut rang possédaient un dallage de pierre. Pour se protéger du FROID et de l'humidité, nos ancêtres répandaient par terre une épaisse couche de feuilles de jonc et d'HERBE : ce tapis naturel reçut le nom de jonchée. On jonchait, également, de FLEURS le sol des églises et des châteaux, les JOURS de grande cérémonie. Et connaissez-vous le "jeu des jonchets", formé de petits bâtons d'ivoire, de bois ou d'os ? On jonchait - d'où le nom - une table de ces petits bâtonnets, chaque joueur devant les enlever, un par un, sans bouger les autres. Ce jeu porte aujourd'hui le nom de Mikado.

Jonc

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011