Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Retour Menu  Accueil

L (1/3) de  LAITUE  à  LÉZARD
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Laitue
LAITUE

C'est la plus répandue des plantes consommées en salade. Elle pousse partout dans nos régions et comprend des centaines de variétés dont les plus courantes, la batavia aux feuilles cloquées et dentées et la romaine à la haute POMME sont aussi les plus appréciées des gourmets.

La laitue est connue depuis la plus lointaine Antiquité. L'empereur romain Dioclétien, qui avait abdiqué en 305 après Jésus-Christ, répondit un JOUR à un ami qui le suppliait de revenir au pouvoir alors qu'il occupait sa retraite à cultiver son JARDIN : "Si tu voyais les belles laitues que je fais pousser, tu ne me presserais pas tant de reprendre ce fardeau." L'historien romain Suétone, qui vivait au deuxième siècle de notre ère, raconte qu'une statue fut élevée à la mémoire du médecin d'AUGUSTE parce qu'il avait guéri cet empereur de la mélancolie en lui faisant manger de la laitue. Au Moyen Age, les nourrices consommaient de grandes quantités de cette salade pour avoir un lait riche et abondant. En pharmacie, on prépare un sirop contre la toux à base d'un produit calmant contenu dans la laitue, la lactucine. La médecine populaire la recommande contre l'insomnie.


LAMA 2 références trouvées

Le lama est un ruminant, de la famille des camélidés, adapté à l'ALTITUDE des hauts plateaux du Pérou et de Bolivie, en Amérique du Sud, où il vit. Il a la taille d'un grand CERF, un très long cou, de hautes pattes et une queue velue. Sa chair et son lait sont la base de l'alimentation des populations de ces pays qui confectionnent aussi leurs vêtements, leurs tapis et leurs couvertures avec la laine, noire, blanche ou rousse, de l'épaisse toison de cet ANIMAL. Bête de somme, sobre et résistante, le lama peut porter des charges de 50 kilos. L'alpaga et la vigogne sont des variétés de lamas.

Sur les hauts plateaux du Tibet, pays isolé au nord de l'Himalaya, les moines de la religion bouddhique s'appellent des lamas. Ce nom n'a, évidemment, aucun rapport avec le ruminant d'Amérique du Sud et signifie "le supérieur". Le chef des lamas, le DALAÏ-LAMA, est considéré comme la réincarnation de BOUDDHA. Lorsque la Chine envahit le Tibet, en 1959, le Dalaï-Lama se réfugia en Inde. La tradition veut que, lorsque le Dalaï-Lama meurt, son esprit renaisse dans un nouveau-né que les lamas recherchent parmi les enfants du pays. Ils le reconnaissent à des signes particuliers et l'élèvent pour le préparer à son rôle de chef religieux.

Lama

Lamantin
LAMANTIN

Énorme et inoffensif, pouvant atteindre 3 m de long, le lamantin rappelle le PHOQUE par sa forme. C'est un mammifère CÉTACÉ, de la famille des siréniens, qui vit en Afrique et en Amérique, dans les estuaires des FLEUVES. Son corps, fusiforme, est lisse : sa tête, allongée, porte un gros museau cylindrique. Sa queue est une énorme pale arrondie. Ses pattes antérieures, transformées en nageoires, sont terminées par une sorte de main, munie d'ongles. Le lamantin, qui se nourrit d'HERBES et d'ALGUES est un ANIMAL très discret. Les mamelles, très apparentes, de la femelle, et sa facon d'allaiter son petit sont peut-être à l'origine du mythe des sirènes.

Les SIRÈNES, jeunes femmes dont la partie inférieure du corps se termine par une queue de POISSON, ont longtemps hanté les rêves des marins. Elles se retrouvent dans de nombreux récits et légendes de la MER. Le célèbre conteur danois ANDERSEN a fait d'une "Petite Sirène" l'héroïne d'une de ses histoires, connue des enfants du monde entier. En hommage à ce grand écrivain, les Danois ont érigé à Copenhague la statue d'une jeune sirène dont ils sont très fiers et que vont admirer, chaque ANNÉE, des centaines de milliers de touristes.


LAMPROIE

Vertébré cyclostome, à SQUELETTE cartilagineux, la lamproie hante toutes les eaux d'Europe. Sa forme de gros ver et sa peau visqueuse lui donnent un aspect peu engageant. Elle se distingue des poissons par l'absence de nageoires paires et surtout de mâchoires. Avec sa bouche ronde, en forme de suçoir, garnie de 20 rangées de petites dents, elle se fixe sur des poissons, morts ou vifs, dont elle aspire le SANG. Elle porte 7 orifices respiratoires près de chaque oeil.

Rabelais fut un grand amateur de ce POISSON : il est vrai qu'il avait grandi à Chinon rue de la Lamproie... Un JOUR, il s'était attablé dans une auberge avec des compagnons de rencontre. On servit une "lamproie à la mode de Touraine", Lorsqu'on lui présenta le plat, délicatement dressé, Rabelais s'écria, en frappant la faïence de la main : "C'est indigeste !" Ses compagnons, qui n'ignoraient pas sa qualité de médecin, s'abstinrent de toucher au mets pourtant fort appétissant, ce qui permit à Rabelais de le dévorer en entier, Lorsqu'il eut fini, ce dernier ajouta, en se léchant les doigts : "Messires, ce n'était pas du poisson que je voulais parler mais du plat !" Et il éclata d'un grand rire...

Lamproie

Langouste
LANGOUSTE 4 références trouvées

CRUSTACÉ de la famille des palinuridés, la langouste tire curieusement son nom du latin locusta, qui signifie SAUTERELLE. Mesurant 50 cm au maximum, elle possède une longue queue segmentée et 5 paires de pattes. Elle se distingue du HOMARD par des antennes très longues, à la base renflée et épineuse, et par l'absence de grosses pinces. Les larves de la langouste ou phyllosomes ont un aspect si différent de celui de l'adulte qu'on a pensé longtemps qu'il s'agissait d'un autre ANIMAL. Les langoustes vivent dans presque toutes les MERS, sur les fonds rocheux, et se nourrissent d'animaux morts.

Dans les ANNÉES 60, une véritable guerre de la langouste faillit éclater entre la France et le Brésil. Ce pays avait décidé d'élargir les limites de ses eaux territoriales et de faire arraisonner les langoustiers (bateaux spécialisés dans la PÊCHE à la langouste) français qui pêcheraient au large de ses côtes. La France répliqua en envoyant un navire de guerre. Le moindre coup de canon aurait pu déclencher l'irréparable... Mais le bon sens prévalut. Et désormais, dans l'Atlantique, les pêcheurs de toutes nationalités peuvent exercer leur activité dans le cadre d'une réglementation acceptée par tous.


LAPIN 15 références trouvées

Le lapin est un mammifère de la même famille que les LIÈVRES. Les lapins domestiques dérivent du lapin de garenne, originaire, semble-t-il, de la région méditerranéenne et qui s'est répandu, à l'état sauvage, dans de nombreux pays, sauf dans les régions très chaudes ou très FROIDES. Son terrier, creusé en bordure des bois, dans des TERRES meubles, communique avec d'autres terriers, formant de vastes "garennes" où il s'ébat, le JOUR, au milieu de ses congénères Il sort, la NUIT pour chercher sa nourriture. Courir comme un lapin : courir très vite.

Le lapin de garenne se reproduit très rapidement, à raison de 3 à 5 portées de 2 à 8 lapereaux par an. En AUSTRALIE, les lapins, introduits au XVIIIe siècle, s'étaient tellement multipliés que les autorités ont été obligées de les faire détruire systématiquement. Dans Alice au Pays des Merveilles, Lewis Caroll imagine que la jeune Alice s'endort et se met à rêver : elle voit un gros lapin blanc aux yeux roses qui marche précipitamment et grommelle, en consultant sa montre : "Mon Dieu ! Mon Dieu ! Je vais être en retard !"... La mécanique du rêve est lancée. Il conduira la petite fille dans un pays étrange où s'entremêlent logique et absurde, pour le plaisir des millions d'enfants qui lisent, chaque ANNÉE, ce livre ÉCRIT en 1865.

Lapin

Laurier
LAURIER 1 référence trouvée

Il existe de nombreuses variétés de lauriers. L'espèce principale est le laurier d'Apollon, qui est un arbuste. Ses feuilles persistantes, alternes, ont un aspect ciré; ses FLEURS sont blanches ou jaunes; ses fruits sont de petites baies noires ou rouges. Originaire du Levant, on l'appelle aussi laurier-sauce, car ses feuilles aromatiques servent, en cuisine, à parfumer de nombreux plats. Le laurier est, de plus, le symbole du succès d'où l'expression se couvrir de lauriers : remporter la victoire ou recevoir la récompense de ses efforts.

Chez les anciens Grecs, le laurier était consacré à Apollon. Il était également, à leurs yeux, le symbole de la victoire. A Rome, les généraux vainqueurs étaient couronnés de branches de laurier. Au Moyen Age, on prit l'habitude de poser, sur la tête des jeunes gens admis docteurs de l'Université, une couronne garnie de BAIES de laurier, en latin bacca laurea, d'où le nom de baccalauréat donné au premier grade universitaire. Enfin, au cours d'une distribution solennelle qui clôturait l'ANNÉE scolaire, on remettait des prix, accompagnés d'une couronne de lauriers, aux écoliers et lycéens qui les avaient mérités : cette coutume a disparu aujourd'hui.


LENTILLE 9 références trouvées
voir les 2 définitions

Légumineuses papilionacées, les lentilles sont des HERBES, basses ou grimpantes, munies de vrilles qui leur permettent de s'accrocher. Elles portent de petites feuilles, des FLEURS qui rappellent les ailes d'un PAPILLON et des gousses, larges et courtes, qui renferment 2 GRAINES de couleur blonde. La lentille, cultivée depuis la plus haute Antiquité sur le pourtour de la Méditerranée, est un aliment très nutritif. La "lentille" est aussi un disque de verre ou de CRISTAL qui dévie régulièrement les rayons lumineux, d'où son emploi fréquent en OPTIQUE.

Esaü était fils d'Isaac et de Rébecca. Il était le frère jumeau de Jacob, mais Isaac, qui l'aimait beaucoup, l'avait toujours considéré comme l'aîné. Jacob jalousait son frère : un jour, il confectionna un plat de lentilles fort appétissant et le proposa à ce dernier en échange de son droit d'aînesse. Esaü accepta. A quelque temps de là, Isaac devint aveugle. Avant de mourir, il voulut bénir son fils aîné. Esaü était absent. Jacob prit sa place après s'être recouvert d'une peau de chevreau dont le poil rappelait les cheveux d'Esaü. En apprenant le subterfuge. Esaü entra dans une grande colère et Jacob dut s'enfuir en Mésopotamie où, devenu Israël par la volonté de Dieu, il donna naissance plus tard au peuple juif.

Lentille

Lézard
LÉZARD 7 références trouvées

Le lézard est un REPTILE saurien dont il existe de nombreuses espèces, près de 2.000, réparties dans le monde entier. Les 2 espèces les plus répandues en France sont le lézard vert, qui habite les bois et les champs de la moitié sud du pays, et le lézard des murailles, le plus commun, que l'on rencontre sur les murs. Leur couleur leur permet de se confondre avec le milieu où ils vivent et d'échapper plus aisément à leurs ennemis, SERPENTS et rapaces. Les yeux du lézard sont protégés par d'épaisses paupières mobiles. Sa queue mince se détache facilement du corps, mais elle repousse, une seule fois, souvent plus longue et plus grosse. Faire le lézard : se reposer au SOLEIL.

La femelle pond ses oeufs dans la terre ou bien encore dans une cavité qu'elle a agrandie avec ses pattes griffues, sous une pierre. Lorsque l'HIVER arrive, le lézard s'enfouit dans un trou et s'endort jusqu'au PRINTEMPS, vivant sur les réserves de graisse accumulées pendant l'ÉTÉ. Dès les premiers beaux JOURS, il sort de sa retraite. Il se met aussitôt à la recherche de nourriture et engraisse rapidement. Alors, le ventre distendu, il organise son existence d'été, se prélassant sur une pierre chaude, guettant les INSECTES qui passent à sa portée et se détendant brusquement pour les saisir. Très agile, il disparaît rapidement dans une fente de mur, une "lézarde", ou entre 2 pierres, au moindre danger.


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011