Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Retour Menu  Accueil

M (3/4) de  MERLAN  à  MOUCHE
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Merlan
MERLAN

Le merlan est un POISSON téléostéen de la famille des gadidés. De taille moyenne, il vit dans les mers d'Europe. Son corps, allongé, porte 3 nageoires dorsales et 2 ventrales. Sa mâchoire inférieure est dépourvue de barbillons. On connaît 4 espèces principales de merlans et lieus : le merlan commun et le merlan jaune ou lieu, que l'on pêche dans la Manche et dans l'Atlantique, le poutassou de Méditerranée et le lieu noir de la mer du Nord. Faire des yeux de merlan frit : lever les yeux au CIEL au point que seul le blanc de l'oeil reste visible.

Les merlans, qui vivent par bancs, donnent lieu à une PÊCHE intensive que pratiquent des bateaux spécialement conçus, les chalutiers. Le CHALUT est un filet de pêche que l'on traîne au fond de la MER. Il en existe deux types : le chalut à PERCHE, qui est une grande poche dont l'ouverture est maintenue béante par un espar ou perche, et qui est tirée par un câble unique; et le chalut à plateaux, dans lequel la perche est remplacée par deux plateaux en bois. Ils sont reliés au bateau par deux câbles et un système de chaînes qui les fait s'écarter l'un de l'autre lorsqu'on traîne le chalut : on peut ainsi obtenir une ouverture plus grande, de l'ordre de quelques dizaines de mètres.


MERLE 2 références trouvées

Le merle a un plumage noir brillant et un bec jaune. C'est un oiseau passereau de la famille des turdidés, dont la taille peut atteindre 25 cm. Il se nourrit de GRAINES, de larves et d'INSECTES qu'il déterre avec son bec. C'est la femelle qui construit le nid du couple. Elle y dépose, 2 ou 3 fois par an, 5 ou 6 oeufs d'où sortiront des nichées de merluchons. Le merle, répandu en Europe, en Asie et en Afrique du Nord, est un excellent chanteur.

OISEAU familier, vif et gai, le merle passe, à tort ou à raison, pour un ANIMAL malicieux et on retrouve son nom dans de nombreuses locutions familières comme fin merle : personne rusée; jaser comme un merle : être très bavard. On dit aussi : Faute de GRIVES, on mange des merles, pour exprimer qu'il faut se contenter de ce que l'on a; ou encore : C'est l'histoire du merle et de la merlette. Cette locution proverbiale trouve son origine dans un fabliau du Moyen Age à l'histoire simplette : au moment de se mettre à table, une épouse reproche à son mari de lui avoir apporté des merlettes et non des merles pour sa fête. L'époux, soutenant le contraire, la bat... et la battra, ce même JOUR, en souvenir, durant 17 ANS...

Merle

Mérou
MÉROU

Le mérou est un gros poisson, avec une tête épaisse, à la bouche largement fendue dont la mâchoire inférieure avance. Son dos porte une longue nageoire coupée en deux parties égales. La première, près de la tête, est armée d'épines solides, tandis que la partie postérieure est molle. Le mérou est de couleur généralement brune, avec des taches rouges sur le dos. Ce poisson peut, par homochromie, prendre la teinte du milieu qui l'environne. Très abondant dans la Méditerranée, le mérou se rencontre aussi dans l'Atlantique, sur les côtes d'Afrique et d'Amérique. Il vit surtout dans les profondeurs rocheuses et atteint une taille de 1 à 2 m et un poids de 200 kilos.

Le mérou aime la compagnie des hommes. Il s'approche des pêcheurs sous-marins et n'hésite pas à venir manger dans leur main. Lorsque le commandant COUSTEAU, à bord de son bateau La Calypso, entreprit, en 1955, de tourner le film Le Monde du Silence sur la VIE sous-marine, un mérou devint l'ami de l'équipage. Les compagnons de Cousteau le surnommèrent Jojo et le POISSON devint l'une des vedettes du film. Il prenait grand plaisir à évoluer autour des plongeurs et guettait leurs cadeaux et leurs caresses. Son affection devint si encombrante que, pour pouvoir poursuivre les explorations et les prises de vues, on dut l'enfermer dans une cage sous-marine jusqu'à la fin de l'expédition.


MÉSANGE

Il existe dans le monde entier, à l'exception de l'Amérique du Sud et de l'AUSTRALIE, quelque 60 espèces de mésanges. La plus commune dans nos régions est la mésange charbonnière. C'est un petit passereau, long de 14 cm, qui ne pèse pas plus de 20 grammes. Il a une tête noire, des joues blanches et un plumage gris, teinté de vert sur le dos : ses ailes grises sont barrées de blanc, son ventre jaune barré de noir. La mésange se nourrit essentiellement d'INSECTES. Elle fait son nid dans les trous des arbres ou des murs. La mésange charbonnière d'Europe centrale émigre l'HIVER dans l'Ouest du CONTINENT. Mésangette : cage à trébuchet qui était utilisée pour capturer vivants les petits oiseaux.

Une espèce de mésanges, la minuscule mésange à longue queue, qui ne pèse que 8 grammes, vit en Europe et en Asie jusqu'au Japon. Elle a la tête blanche avec, de chaque côté, une bande noire, le ventre blanc rosé, les ailes et la queue noir et blanc. Toujours en mouvement, elle s'annonce par des cris joyeux et se livre à mille acrobaties, se suspendant notamment la tête en bas pour examiner le dessous des feuilles et des branches. Elle vit en petites bandes d'OISEAUX qui, la NUIT, se serrent les uns contre les autres pour se protéger du FROID.

Mésange

Milan
MILAN

Les milans sont des OISEAUX rapaces, de la famille des accipitridés, reconnaissables à leur longue queue fourchue. Le milan noir possède un plumage brun rayé de bandes presque noires, roux sous le ventre et sur les pattes, et a sa queue très échancrée. Ses ailes déployées ont une envergure de 1 m 20. Il a un vol lent et plane merveilleusement bien. Il se nourrit de petits rongeurs et, à l'occasion, de POISSONS morts ou malades et de BATRACIENS qu'il attrape en surface. Il mange aussi des déchets divers et des ANIMAUX morts qu'il dispute aux VAUTOURS. Inconnu en Grande-Bretagne, le milan noir est répandu un peu partout en Europe, en Asie et en Afrique.

Habitant les mêmes régions, le milan royal, plus grand, a une envergure de 1 m 50. Il a la tète blanche avec le bec noir. Son plumage, brun et roux sur le dessus du corps, est roux avec des raies noires dessous. Ses ailes noires et rousses ont, sur leur face interne, une grande tache blanche que l'on voit lorsqu'il vole. Il fait son nid sur un grand arbre et y entasse des débris de chiffon et de papier. Il se nourrit surtout de bêtes mortes et dérobe quelquefois dans le nid des autres rapaces les proies destinées à leurs petits. Au Moyen Age, il était protégé parce qu'il assurait, véritable éboueur, le nettoyage des rues. MIGRATEURS, les milans du nord s'envolent en AUTOMNE vers les pays chauds.


MIMOSA

Le mimosa est une légumineuse qui se présente sous la forme d'un arbre ou d'un arbuste. Son nom scientifique est acacia. Il porte de longues feuilles ovales, aux multiples folioles, qui ressemblent à des plumes d'OISEAU, et de petites fleurs réunies en épis, eux-mêmes groupés en grappes. Ces fleurs, jaunes, blanches ou roses, prennent l'aspect de houppes soyeuses. Le fruit du mimosa est une gousse. Les 600 espèces de "mimosas" connues poussent dans les pays chauds. Le mimosa du Brésil a des feuilles très sensibles, qui s'abaissent au moindre contact : aussi lui a-t-on donné le nom de "sensitive".

Le mimosa est, par excellence, la FLEUR de la Côte d'Azur. Symbole de l'éternel ÉTÉ, il est de toutes les fêtes. La plus célèbre de celles-ci est la bataille de fleurs du CARNAVAL de Nice. A cette occasion, un cortége de chars somptueusement décorés défile sur la promenade des Anglais, escortant celui de Sa Majesté Carnaval. Ce dernier, immense silhouette de carton-pâte, trône sur son char. Du haut de chaque voiture, jeunes gens et jeunes filles lancent des fleurs sur les spectateurs qui répliquent en les bombardant avec les mêmes armes. La gaieté des participants, la richesse des couleurs, le parfum des fleurs font de cette "bataille" un spectacle inoubliable.

Mimosa

Moineau
MOINEAU

Les moineaux sont des passereaux de la famille des plocéidés. Des 15 espèces connues, la plus populaire est le "pierrot", encore appelé "moineau de Paris". De petite taille, vif et robuste, le moineau a un bec court et conique, et un plumage marron, tacheté de noir, qui s'éclaircit sur la poitrine et sur le ventre. Il se nourrit d'insectes, de grain et de fruits. Les moineaux sont répandus dans toute l'Europe, en Asie et en Afrique. Ils vivent groupés, en couples tendrement unis, dans les villes comme dans les campagnes. Manger comme un moineau : se nourrir de rien.

Le roi Frédéric de Prusse possédait à Potsdam de magnifiques CERISIERS. Ayant surpris, un JOUR, une bande de moineaux qui les mettaient à mal, il entra dans une violente colère et ordonna que l'on distribue une prime à toute personne qui apporterait 2 têtes de moineaux. La CHASSE commença, impitoyable et, moins de 3 ANS après, ces petits OISEAUX avaient disparu de Prusse. Le roi Frédéric se frottait déjà les mains lorsque l'on vint lui parler de récoltes détruites par les INSECTES, d'arbres fruitiers ravagés par les chenilles. Il créa alors une nouvelle prime pour chaque paire de moineaux importés en Prusse, ayant compris, un peu tard, que la destruction des oiseaux est encore plus grave que celles qu'ils peuvent eux-mêmes commettre.


MORSE

Ce gros mammifère, de l'ordre des pinnipèdes, vit dans les régions ARCTIQUES. Pouvant atteindre 4 m 50 et peser plus d'une tonne, le morse commun a le corps recouvert d'une fourrure rase et brune. Il se déplace lourdement sur la GLACE en rampant sur son gros ventre. Excellent nageur, il fend l'EAU rapidement, grâce à ses courtes pattes en forme de nageoires, et peut descendre à plus de 30 m de profondeur. Avec ses deux canines poussées en forme de longues défenses, il détache du fond de la MER les mollusques qui lui servent de nourriture. Le morse obèse, encore plus gros, qui vivait dans le Pacifique, a presque complètement disparu de la surface des OCÉANS.

Les morses se rassemblent en troupes de plusieurs milliers d'individus où les mâles font bande à part. Quand arrive l'HIVER, ils migrent plus au sud. Les morses sont des ANIMAUX paisibles qui soufflent bruyamment lorsqu'ils sont en colère ou qu'un danger les menace. Les Esquimaux se nourrissent de leur chair et de leur graisse; ils utilisent leurs peaux pour confectionner des vêtements, leurs défenses et leurs os pour fabriquer des outils et des instruments de pèche. L'Américain Samuel Morse était un peintre déjà célèbre lorsqu'il conçut, en 1832, le télégraphe ÉLECTRIQUE qui porte son nom et est toujours utilisé.

Morse

Morue
MORUE 2 références trouvées

Poisson des MERS FROIDES, de la famille des gadidés, la morue a le corps verdâtre avec des taches ocre. Son museau pointu porte un barbillon sous la mâchoire inférieure. Elle peut atteindre 1 m 50 de long et peser 40 kilos. Recherchant les basses températures, entre 5° et 10°, elle descend jusqu'à 500 m de profondeur. Elle vit sur les fonds sableux, entre les roches, en bancs serrés, et se nourrit de poissons, de vers, de CRUSTACÉS et de mollusques. La morue fraîche porte le nom familier de "cabillaud".

La morue se pèche autour de Terre-Neuve et de l'Islande, ainsi qu'entre le Groenland et le Labrador, à l'aide de grands CHALUTIERS. La campagne de pèche dure, pour chaque chalutier, de 3 à 4 MOIS, et rapporte environ 1.000 tonnes de POISSONS, aussitôt ouverts, découpés en filets et salés sur le bateau, véritable usine flottante. Du foie de la morue, on extrait une huile riche en VITAMINES, très fortifiante, mais d'un goût fort désagréable qui faisait faire la grimace aux enfants condamnés à l'absorber. Aujourd'hui, on l'administre sous forme de cachets ou de sirops parfumés qui en rendent l'emploi plus agréable. La morue verte est la chair de morue salée, le stockfisch la morue séchée.


MOUCHE 9 références trouvées

INSECTE diptère, de la famille des muscidés, la mouche est partout dès qu'arrivent les beaux JOURS. Longue de 6 à 8 mm, elle possède 2 antennes courtes, de gros yeux, 6 pattes munies à la fois de griffes et de ventouses qui lui permettent de se maintenir sur les surfaces rugueuses ou unies. Avec sa trompe, elle aspire ses aliments qu'elle a préalablement enduits de salive. Elle transmet des germes de maladie qu'elle dépose au hasard ou, pour certaines espèces, qu'elle inocule en piquant les hommes et les ANIMAUX. C'est un insecte d'autant plus dangereux qu'il se reproduit rapidement, la femelle pondant 150 oeufs à la fois. Sa larve, un petit ver, est "l'asticot". En Afrique, la redoutable mouche tsé-tsé transmet la maladie du sommeil. Prendre la mouche : se mettre en colère.

Dans sa fable Le Coche et la Mouche, La Fontaine montre une mouche se croyant aussi utile que les CHEVAUX qui tirent une voiture, vole de l'un à l'autre, donne des conseils, critique et lorsque le but est atteint, s'attribue tout le mérite de cet effort pénible. Ainsi font les gens qui se mêlent des affaires des autres et sont plus irritants qu'utiles. On les appelle les "mouches du coche".

Mouche

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011