Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Retour Menu  Accueil

P (4/5) de  POIRIER  à  POU
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Poirier
POIRIER 3 références trouvées

De la famille des rosacées, le poirier se trouve à l'état sauvage dans la plupart des régions tempérées. La culture a permis d'obtenir de nombreuses variétés de cet arbre qui atteint une hauteur de 5 à 15 m. Les feuilles du poirier sont ovales et ses FLEURS blanches ou rosées, sont groupées en petits bouquets. Le poirier se multiplie par le semis et le greffage. Il est cultivé en plein VENT dans les vergers et en espaliers ou en palmettes dans les JARDINS. Son fruit, la poire, de forme ovoïde légèrement évasée vers la queue ou pédoncule, a une chair très sucrée et juteuse. Couper la poire en deux : partager quelque chose, se mettre d'accord. Garder une poire pour la soif : faire des économies pour l'avenir.

Au XVe siècle, pour amortir les coups de lance dans les tournois, les CHEVALIERS mettaient sous leur cuirasse un morceau de bois en forme de toupie, appelé "poire". Autrefois, les soldats et les chasseurs portaient au côté un petit récipient en forme de poire contenant la poudre pour charger leur fusil à balle, la "poire à poudre". Les dames portaient en pendants d'oreilles des perles en forme de petits oeufs que les joailliers nomment des "poires". En faisant fermenter du jus de poires fraîches, on obtient une boisson agréable, le "poiré". Depuis le XVIe siècle, le bois du poirier est employé en ébénisterie.


POIS 3 références trouvées

Le pois est une plante annuelle, de la famille des papilionacées, dont la tige creuse et molle peut grimper sur un support grâce aux vrilles qui terminent les feuilles. Les FLEURS sont généralement blanches, quelquefois VIOLETTES. Les grains, les petits pois, sont contenus dans des gousses. Les pois se divisent en deux catégories distinctes : les "pois à écosser", dont la gousse parcheminée est impropre à la consommation, et le "pois mange-tout", dont la gousse tendre et sans fil peutêtre mangée avec le grain quand celui-ci a atteint sa grosseur normale. Chaque catégorie comprend les "pois nains" qui ne dépassent pas 50 cm de hauteur et les "pois à rames" qui grimpent le long des tuteurs jusqu'à 2 m. Les "pois cassés" sont des pois secs débarrassés de leur peau et cassés en deux. On les utilise pour faire des purées ou des potages.

Un arbrisseau tropical, le mucuna, a des gousses couvertes de poils qui provoquent des démangeaisons désagréables. On leur a donné, pour cette raison, le nom de "pois à gratter", ou de "poils à gratter", que de mauvais plaisants utilisent pour faire des farces. Le "pois fulminant" est un petit caillou recouvert de poudre de fulminate et enveloppé dans du papier fin. Lorsqu'on le jette sur le SOL, il produit un claquement sec, tout à fait caractéristique.

Pois

Poivrier
POIVRIER 1 référence trouvée

Le poivrier est une plante grimpante qui comprend plus de 600 espèces largement répandues dans toutes les régions chaudes de l'Asie, et très abondantes dans l'Amérique tropicale. Son fruit, une petite baie disposée sur un épi, donne le poivre noir très fort et très aromatisé lorsqu'il est CUEILLI vert, puis séché. Cueillie mûre et rouge, débarrassée de sa coque, cette baie donne le poivre blanc, plus léger. On emploie le poivre pour assaisonner presque tous les mets. Le poivre moulu perd rapidement son arôme, aussi est-il recommandé de le moudre au moment de l'utiliser. Consommé avec modération, il aiguise l'appétit.

Le poivre est connu depuis l'Antiquité. Il faisait partie des épices dont la provenance restait mystérieuse et que les Grecs achetaient à prix d'or aux Arabes. Au XVe siècle, le navigateur portugais VASCO DE GAMA entreprit un long voyage aventureux vers les Indes, terre des épices, et bientôt les navigateurs revinrent avec de précieuses cargaisons. Le poivre avait alors une telle valeur qu'il devint une monnaie d'échange. Au point que le roi Jean III de Portugal, lorsque sa soeur Isabelle épousa CHARLES QUINT, ajouta à sa dot des sacs de poivre. C'est le Français Pierre Poivre, grand voyageur en Extrême-Orient, qui, au XVIIe siècle, introduisit cette épice dans l'ÎLE Bourbon, devenue l'île de la Réunion.


POMME DE TERRE 7 références trouvées

Plante à tige herbacée, la pomme de terre produit l'ANNÉE même de sa plantation des tubercules souterrains de grosseur, de couleur et de forme différentes, plus ou moins ronds ou allongés selon les variétés. La tige porte de petites fleurs blanches, roses ou VIOLETTES. On mange les tubercules jeunes encore ou tout à fait mûrs de très nombreuses façons. Ce LÉGUME féculent est l'une de nos principales ressources alimentaires. Les variétés les plus volumineuses sont utilisées pour nourrir les ANIMAUX. Les plus grands ennemis de la pomme de terre sont le mildiou, un CHAMPIGNON, et le doryphore, un INSECTE, qui attaquent les feuilles.

Originaire du Chili et du Pérou, la pomme de terre fut importée en Europe au XVIe siècle. Elle y fut pendant longtemps réservée au bétail, On la cultivait aussi pour sa FLEUR, A la fin du XVIIe siècle, Parmentier, qui avait découvert ses vertus et son goût agréable alors que, pharmacien de l'armée, il était prisonnier en Allemagne, tenta d'en répandre la consommation. Les Français restant méfiants devant ce nouvel aliment, il décida d'en planter un champ dans la PLAINE des Sablons, près de Paris, et le fit garder par des soldats. Les habitants d'alentour vinrent alors voler ce tubercule qui devait être bien précieux pour qu'on le fasse protéger par la troupe. La plantation et la consommation de la pomme de terre se répandirent rapidement. Elles sont toujours en honneur dans les pays européens.

Pomme de Terre

Pommier
POMMIER 13 références trouvées

Le pommier se rencontre à l'état sauvage dans les bois d'Europe, d'Asie Mineure et de Sibérie. Cet arbre, de la famille des rosacées, peut atteindre une hauteur de 8 à 20 m. Le fruit du pommier sauvage n'est pas consommable. Par contre, on a obtenu, par des GREFFES, de nombreuses variétés de pommes comestibles. On appelle "pomme à couteau", celle, assez sucrée, qui se mange en AUTOMNE et en HIVER, et "pomme à cidre" celle qui sert à la boisson de même nom. Pomme de discorde : sujet de discorde.

La Bible rapporte que la première femme, Ève, fut tentée par le SERPENT et qu'elle cueillit le fruit défendu : une pomme. Son mari, Adam, eut bien du mal à l'avaler, d'où le nom de "pomme d'Adam" donné à la protubérance osseuse que les hommes ont sur le devant du cou. Au XVIIe siècle, le physicien anglais Newton devait rendre célèbre une autre pomme. Il étudiait, depuis longtemps, le mouvement des PLANÈTES. Un JOUR, alors qu'il se reposait dans son JARDIN, à l'ombre d'un pommier, une pomme tomba tout près de lui. Le savant s'interrogea : "Pourquoi ce fruit semble-t-il attiré vers la terre ?" C'est en répondant à cette question qu'il découvrit les lois de l'ATTRACTION universelle. On appelle, depuis, "pomme de Newton" un événement banal qui a des conséquences importantes.


PONEY 1 référence trouvée

Les poneys sont des petits chevaux dont la hauteur au garrot est généralement inférieure à 1 m (1 m 50 pour les plus grands). Ils ont une tête fine aux yeux vifs, une forte encolure avec une longue crinière, un corps épais sur de courtes pattes. A l'origine, il s'agissait de chevaux retournés à l'état sauvage dans des régions à la végétation pauvre et qui, privés d'une nourriture suffisante, ont dégénéré et sont devenus nains. Aujourd'hui, on élève des poneys de même taille et de robe identique. Il en existe plusieurs races : le poney des Landes, en France, le poney des ÎLES Shetland, le poney du pays de Galles, en Angleterre, le poney de Mongolie. ANIMAL patient et vigoureux, le poney est utilisé comme cheval de selle et de trait.

En France, on suppose que le poney des LANDES descend des CHEVAUX des Arabes arrêtés et battus par Charles Martel à Poitiers en 732 et qui, abandonnés, se sont répandus dans la campagne environnante. Le poney des Shetland, à la robe PIE blanc et noir, se laisse facilement dresser pour le cirque où il se révèle un excellent acteur, accomplissant son numéro avec entrain. Avec son harnachement aux jolies couleurs orné de plumets rouges et de grelots, il trotte en cadence, au son de la musique, véritable artiste que ses jeunes spectateurs applaudissent bien fort.

Poney

Porc
PORC 3 références trouvées

Le porc est un mammifère pachyderme, de la famille des suidés, vulgairement appelé cochon. Son corps, lourd et pesant, recouvert de poils rudes, les scies, est porté par 4 pattes courtes et terminé par une petite queue en tire-bouchon. Sa tête s'orne de 2 oreilles rabattues ou dressées, selon la race, et d'un museau fouisseur, le groin. La famille porcine se compose du mâle - le verrat -, de la femelle - la truie - et des petits - les porcelets. Le porc vit à l'état domestique. Il descend du SANGLIER. Il demeure une SOURCE de richesse irremplaçable, tous les ÉLÉMENTS de son corps étant consommables ou utilisables.

A ses nombreux bienfaits, le porc ajoute, depuis quelques ANNÉES, celui de sauver la VIE des grands brûlés. On sait que ces derniers sont condamnés à mort, en cas de brûlures profondes, si l'on ne parvient pas à combattre la septicémie. On a donc tenté de remplacer la peau des parties brûlées par des morceaux de peau saine, prélevés sur le patient lui-même. Mais cette technique, efficace, se heurte à des difficultés bien compréhensibles. Des chirurgiens américains ont alors imaginé de recourir à la peau de porc, et ce fut un succès. Et, à l'HEURE actuelle, on élève aux États-Unis des porcs qui, sacrifiés à l'âge de 6 MOIS, permettent de constituer des stocks de peau, disponibles à tout moment.


PORC-ÉPIC

Le porc-épic est un mammifère rongeur de la famille des hystricidés. Une large touffe de longs piquants recouvre son dos, de la tête à la queue, et peut se dresser à volonté; ces piquants se renouvellent par MUES successives. Le porc-épic se déplace sur le SOL avec une grande agilité. De moeurs nocturnes, il vit solitaire, dans des terriers, et se nourrit de racines et de fruits. C'est un animal inoffensif que l'on trouve dans les régions chaudes de l'Ancien Monde; en Europe, il existe dans la PÉNINSULE italienne, en Sicile et dans le Sud de la Yougoslavie. Porc-épic : personne peu aimable.

En 1393, Louis de France, duc d'Orléans, créa l'Ordre du Porc-Épic. Celui-ci comprenait un grand maître et 25 CHEVALIERS, qui portaient en sautoir une médaille ornée d'un porc-épic. L'ordre disparut sous Louis XII, ce roi de France ayant décidé de prendre le porc-épic pour emblème. Il en décora ses armoiries et sa monnaie, avec la devise Cominus et eminus, pour rappeler que le porc-épic était prêt à se battre "de près et de loin". On pensait, en effet, que cet ANIMAL avait la faculté, non seulement, de blesser ses ennemis avec ses piquants, mais aussi de les lancer à distance...

Porc-Épic

Pou
POU 2 références trouvées

INSECTE minuscule, le pou est un PARASITE qui vit sur l'homme et sur les ANIMAUX; il est plat et incolore. Le pou de tête se cache dans les cheveux ou la barbe : il pique le cuir chevelu et se gonfle de SANG 2 fois par JOUR. Le pou de corps, plus grand et plus pâle, ne reste sur la peau que le temps de se nourrir et se réfugie ensuite dans les plis des vêtements. Les singes portent des poux particuliers que les mamans guenons ne se lassent pas de traquer sur le corps de leurs petits. On a admiré longtemps ce souci d'hygiène. On sait aujourd'hui que la raison de cette recherche est plus prosaïque : les poux constituent, pour les singes, une SOURCE de PROTÉINES irremplaçables et qu'ils ne peuvent trouver ailleurs.

En 1934, le pilote français Henri Mignet construisit un avion monoplace qui fut baptisé "Pou du CIEL" à cause de ses petites dimensions : 3 m 50 de long, une envergure de 5 mètres et 2 paires d'ailes dont l'une, grande et mobile, assurait la stabilité, alors que l'autre, toute petite, était fixe. Cet étrange appareil connut très vite un énorme succès : d'un prix modique, construit rapidement, il paraissait tout à fait apte à favoriser le développement d'une AVIATION populaire. Malheureusement, à la suite d'accidents mortels, le gouvernement français interdit le vol du "Pou du ciel" en 1935, mettant un terme à la carrière du petit avion.


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011