Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Retour Menu  Accueil

R (3/3) de  RONCE  à  RUTABAGA
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Ronce
RONCE 2 références trouvées

Arbuste aux tiges hérissées d'épines, de la famille des rosacées, la ronce pousse à l'état sauvage dans les haies et les endroits incultes. Ses FLEURS sont blanches, roses ou rouges. Ses fruits, les MÛRES, composés de petites drupes en forme de boules, de couleur rouge puis noire quand ils sont très mûrs, servent à faire des confitures et des sirops. On cultive plusieurs espèces voisines dont le FRAMBOISIER est la plus répandue dans nos régions. Avec la framboise on fait, outre des confitures, une excellente eau-de-vie. On a donné le nom de "ronce" au fil de fer torsadé, armé de pointes solides, employé pour les clôtures et appelé aussi "fil de fer barbelé".

Dans les Pyrénées espagnoles, près de la frontière française, le petit village de Roncevaux, dont le nom signifie "VALLÉE des ronces", se tapit au-dessous du COL du même nom que CHARLEMAGNE emprunta avec son armée après avoir guerroyé contre les Sarrasins d'Espagne. Lorsque l'arrière-garde, commandée par son neveu ROLAND, s'engagea dans l'étroit passage, des Basques, alors alliés aux Sarrasins, attaquèrent les Francs. Frappant les ennemis avec son épée Durandal, Roland résista courageusement. Resté seul au milieu de ses compagnons morts, il sonna du cor. Charlemagne l'entendit et envoya ses cavaliers à son secours. Mais quand ils arrivèrent, Roland venait de rendre le dernier soupir.


ROSEAU 7 références trouvées

Plante graminée vivace, le roseau pousse dans les terrains marécageux, au bord des cours d'eau et des étangs. Ses racines se développent dans l'eau. La tige souple, appelée chaume, qui peut atteindre dans certaines espèces 4 m, est un cylindre creux, coupé de place en place par des noeuds où les feuilles prennent naissance. Coupés encore verts, les roseaux servent dans quelques régions à la nourriture du bétail. Le roseau du Midi de la France et le gros roseau d'Espagne sont recherchés pour faire des cannes à PÊCHE. Roseau pensant : expression désignant l'homme, faible au milieu de la NATURE, mais seul être doté d'intelligence créatrice.

Dans sa fable Le CHÊNE et le Roseau, La Fontaine décrit un arbre fier de sa force et plein de compassion pour la frèle plante du bord de l'EAU. Il se sent grand et solide, capable de résister au VENT et même à la TEMPÊTE, tandis que le souple roseau se courbe au moindre souffle. Le roseau le remercie de sa pitié et lui dit qu'il la juge superflue. A ce moment, un vent violent s'élève. Le roseau plie. L'arbre tient bon. Le vent redouble de force et déracine le chêne qui s'abat. Le calme une fois revenu, le roseau se redresse. Ce qui prouve qu'il ne faut pas se fier à sa force et savoir parfois se plier lorsque les événements l'imposent.

Roseau

Rosier
ROSIER 1 référence trouvée

L'origine du rosier, ou plus exactement de l'églantier sauvage dont il est issu, se perd dans la nuit des temps. Certains rosiers viennent des rivages de la Méditerranée, d'autres d'Amérique du Nord et de Chine. La famille du rosier, les rosacées, comprend de nombreuses espèces. Quant à la fleur de cet arbuste, la rose, il en existe d'innombrables variétés. On trouve des rosiers nains, buissons et grimpants dans toutes les régions tempérées. Certains sont cultivés, outre leurs qualités décoratives, pour les multiples usages de leur fleur dont on extrait des essences employées en parfumerie et en pharmacie. Voir la VIE en rose : trouver la vie agréable.

Les poètes ont fait de la rose le symbole de la jeunesse, de la beauté, de la grâce et de l'amour. Les Gaulois n'hésitaient pas, pour montrer leur mépris du danger, à partir au combat sans casque, quelques roses dans les cheveux. Une légende allemande raconte que l'empereur Louis le Germanique, chassant un JOUR le SANGLIER, s'était égaré dans une épaisse FORÊT où rôdaient des bêtes sauvages. Surpris par la NUIT, il suspendit ses armes à un ÉGLANTIER et s'endormit. Au matin, ses gens le retrouvèrent sain et sauf au pied de l'églantier transformé en rosier couvert de FLEURS. C'est ce rosier, dit-on, qui fleurit depuis plus de 1.000 ANS sur le mur de l'abbaye d'Hildesheim.


ROSSIGNOL 1 référence trouvée

Le rossignol philoméle, qui vit une partie de l'ANNÉE dans nos régions, appartient à la famille des turdidés. On le reconnaît à son bec fin, à son plumage brun marron sur le dos, gris presque blanc sous le ventre et à sa queue rousse. Son nid, qu'il construit avec des feuilles sèches et des brins d'HERBE, est dissimulé dans la végétation, près du SOL. Son plumage est assez terne et se confond facilement avec les feuilles mortes. Mais son chant mélodieux l'a rendu populaire depuis la plus haute Antiquité. Le rossignol le fait entendre toute la NUIT et une grande partie du JOUR. Au MOIS d'août, ce MIGRATEUR s'envole vers l'Afrique, d'où il ne revient qu'au mois d'avril suivant.

Le rossignol, qui recherche habituellement les fourrés touffus des bois, élisait volontiers domicile dans les JARDINS et les parcs publics. Mais l'extension des vastes cités modernes et bruyantes l'éloigne peu à peu de nos villes où un chant joyeux apportait ses roulades pures dans le concert des autres OISEAUX. Le grand compositeur allemand LUDWIG VAN BEETHOVEN composa, alors que la surdité le privait des bruits de la VIE et des SONS de la musique, sa sixième symphonie, dite "Symphonie pastorale", inspirée de son amour de la NATURE. Les violons y font entendre des imitations de chants d'oiseaux parmi lesquels celui du rossignol tient une grande place.

Rossignol

Rouge-Gorge
ROUGE-GORGE

Ce petit passereau, de la famille des turdidés, est facile à reconnaître avec son manteau brun olivâtre, son ventre blanc, son front, sa GORGE et sa poitrine rouge vif, d'où son nom de rouge-gorge. Il aime les bois feuillus, les CONIFÈRES et se plaît à l'ombre des buissons et des arbustes. Son nid est posé sur le SOL ou à faible hauteur, dans le creux d'un arbre ou la fente d'un vieux mur. C'est la femelle qui le construit avec des HERBES sèches, des feuilles et garnit l'intérieur avec du crin. Le rouge-gorge à l'aspect si paisible défend son TERRITOIRE avec acharnement. Son petit bec, pointé comme une épée, il semble prêt à croiser le fer avec les indiscrets.

Dès l'AUTOMNE et pendant tout l'HIVER, les rouges-gorges, venant d'Europe centrale et septentrionale, abondent dans notre pays tandis que d'autres gagnent les bords de la Méditerranée et l'Afrique du Nord. Dès septembre, alors que presque tous les autres OISEAUX se sont tus, le chant du rouge-gorge, mélancolique, limpide et aigu, s'égrène à l'aube et au crépuscule. Il n'est pas rare de voir ce petit compagnon familier et confiant à chercher des vers et des larves dans la terre qu'un jardinier est en train de bêcher. Pendant les grands FROIDS, il n'hésite pas à frapper du bec la vitre de la fenêtre des maisons où il sait qu'on lui donnera des miettes.


ROUSSETTE

Petit mammifère de la famille des chiroptéres, la roussette ou RENARD volant est avec le vampire, une des plus grandes chauves-souris : l'envergure de ses ailes atteint 1 m 70. Comme ses soeurs, la roussette a des ailes membraneuses et de véritables mains dont le pouce et le premier doigt sont, seuls, munis de griffes. Sa tête évoque celle d'un renard et sa queue est atrophiée. On connaît plus de 60 espèces de roussettes qui vivent dans le Sud-Est asiatique, en AUSTRALIE, en Afrique et à Madagascar. La roussette des Indes est la plus répandue.

A 14 ANS, CLÉMENT ADER, déjà passionné par la conquête de l'AIR, avait essayé de s'envoler en s'enveloppant bras et jambes dans une sorte d'enveloppe de lustrine tendue par des bâtons... Devenu ingénieur des Ponts et Chaussées, il met au point diverses inventions, mais n'en oublie pas pour autant sa passion : voler comme un OISEAU. C'est en s'inspirant de la roussette des Indes qu'il parvient enfin à réaliser son rêve. Il construit un appareil qu'il appelle "avion" et baptise Éole, dont les ailes reproduisent exactement celles d'une CHAUVE-SOURIS. Le 9 octobre 1870, Ader prend place dans une petite cabine, Éole s'arrache au SOL et parcourt 50 mètres. Cet exploit valut à Ader le titre mérité de "père de l'AVIATION".

Roussette

Rutabaga
RUTABAGA

Rutabaga vient de rotabaggar, nom suédois d'une espèce de chou-navet qu'on appelle d'ailleurs navet de Suède. Comme les autres navets, c'est un crucifère à racine énorme. Son tubercule a une forme généralement arrondie et 2 couleurs : blanche à la partie inférieure, rose ou orangée à la partie supérieure. Sa chair jaunâtre a un goût sucré assez prononcé. Le rutabaga, récolté dans toute l'Europe, sert surtout à l'alimentation du bétail. Jeune et tendre, il peut être consommé par l'homme, après une longue cuisson.

Lorsque, en 1940, l'Europe occidentale fut occupée par les Allemands, les POMMES DE TERRE, réservées par priorité à l'armée occupante, devinrent rares et furent attribuées contre tickets, comme la viande, le lait, les matières grasses et tous les produits de consommation courante. Pour se nourrir, les "occupés" durent avoir recours à des denrées de remplacement qui étaient en "vente libre". Encore devaient-ils, pour les obtenir, faire la queue devant les boutiques, à l'exemple des Parisiens durant le siège de 1870. Les rutabagas devinrent ainsi une des bases de l'alimentation. Il restait cependant, une fois achetés, après 2 ou 3 HEURES de queue, à les faire cuire : or le gaz et le charbon étaient, eux aussi, strictement rationnés... et les rutabagas étaient parfois bien fibreux !


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011