Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Retour Menu  Accueil

T (3/3) de  TOURNE-PIERRE  à  TULIPE
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Tourne-Pierre
TOURNE-PIERRE

Le tourne-pierre est un oiseau de 25 à 30 cm de long, de la famille des charadriidés. Il a une tête assez forte, un cou peu développé et un bec effilé et dur. Son plumage, plus clair sur la tête et sur le ventre, comporte différentes nuances de gris et de larges taches noires sur le cou et sur le poitrail. Ses pattes, très fines, sont assez courtes et munies de 4 doigts dont 3 reposent largement sur le SOL; les tourne-pierres sont des oiseaux de rivage qui vivent au bord de l'EAU, généralement par couples. Ils font leur nid dans les anfractuosités de rochers On reconnaît 2 espèces de tourne-pierre. La plus répandue, l'interprète, est cosmopolite.

Le tourne-pierre doit son nom à la manière particulière dont il pourchasse ses proies, vers et mollusques. Avec la pointe de son bec, il retourne les pierres sous lesquelles se dissimulent ces dernières et, les ayant dénichées, il les saisit avec son bec. Le tourne-pierre est d'une habileté surprenante et il poursuit sa "quête" de pierre en pierre, parvenant à soulever de gros cailloux, grâce à la solidité de son bec. On confond souvent le tourne-pierre avec les MOUETTES et les PÉTRELS dont il a la forme et le mode de VIE; mais ceux-ci sont des palmipèdes alors que le tourne-pierre, bien que ce nom évoque davantage des OISEAUX aux formes élancées, est un échassier.


TOURTERELLE

La tourterelle des bois est un petit PIGEON à la forme plus svelte que les autres columbidés. Son plumage, composé de plus de 4.000 plumes, est brun marron dessus, rosé dessous et rayé de noir et blanc des deux côtés du cou. Vivant par couples, les tourterelles font leur nid dans des arbrisseaux, des NOISETIERS, des AUBÉPINES, à la lisière des bois, que le mâle emplit de son chant monotone, le roucoulement. Elles vivent presque toujours dans les champs où elles trouvent les GRAINES dont elles se nourrissent. Au mois de mai, 2 petits oeufs blancs donnent, dans chaque nid, naissance à 2 tourtereaux, qui restent serrés l'un contre l'autre jusqu'à ce qu'ils puissent prendre leur vol, 18 JOURS plus tard.

A partir du MOIS d'août, dans les campagnes, des bandes de tourterelles se rassemblent sur les fils ÉLECTRIQUES. En septembre, elles prennent leur vol pour gagner l'Afrique occidentale, où elles passent l'HIVER. Au mois d'avril, elles regagnent l'Europe, l'Asie Mineure et la Sibérie occidentale. Parce qu'elles vivent toujours par couples et semblent inséparables, les tourterelles sont devenues le symbole de l'amour, C'est pourquoi on appelle tourtereaux les fiancés qui s'aiment tendrement et, lorsqu'on les voit bavarder à voix basse, on dit qu'ils roucoulent.

Tourterelle

Trèfle
TRÈFLE

Le trèfle est une légumineuse papilionacée annuelle ou bisannuelle; pourtant, certaines espèces - il y en a environ 300 - vivent plusieurs ANNÉES. Les feuilles du trèfle sont découpées en 3 lobes arrondis. Ses FLEURS, blanches, roses ou rouges, sont groupées en épis ou en capitules. Le trèfle, qui exige une terre profonde et peu humide, est cultivé dans les régions tempérées ou FROIDES. Le trèfle des près ou trèfle rouge donne de très belles PRAIRIES artificielles qui fournissent un excellent fourrage, mais s'épuisent vite. Certaines espèces, tel le trèfle des Alpes, n'ont aucune valeur alimentaire.

La feuille de trèfle, symétrique et facile à reproduire, a été employée à maints usages. En architecture, elle est le motif de nombreuses sculptures d'église; dans les blasons et armoiries, elle figure avec ses 3 lobes et une queue ondoyante. Le trèfle est aussi une des 4 couleurs du jeu de cartes. Autrefois, dans l'armée, on appelait "trèfle" un ensemble de 3 fourneaux de MINES disposés comme la feuille de cette plante. A noter, enfin, que le "trèfle à 4 feuilles", ce porte-bonheur si rare, qui remplit de joie et d'espérance ceux qui le trouvent, est, en fait, une plante herbacée toute différente : l'oxalis.


TRITON 2 références trouvées

De la famille des salamandridés, le triton est un ANIMAL amphibien. On le trouve dans les mares et les étangs de tout l'HÉMISPHÈRE Nord. Long de 10 à 15 cm, il a 4 petites pattes et une lonque queue en forme de rame. Pendant la belle SAISON, il ne sort guère de l'EAU où il se nourrit de larves, d'INSECTES et de petits CRUSTACÉS. Lorsque vient l'HIVER, il gagne la terre et s'engourdit jusqu'au PRINTEMPS sous les pierres ou dans la vase. Pendant cet hivernage, le mâle s'orne de couleurs brillantes alors que la femelle garde une teinte terne. Triton est aussi le nom d'un gros mollusque, le charonia, dont la coquille servait autrefois de trompe marine.

Dans la mythologie grecque, Triton est un dieu marin, fils de Poséidon et d'Amphitrite, dieu et déesse de la MER. Moitié homme, moitié POISSON, il habitait, disait-on, le palais de ses parents au fond de l'OCÉAN. On le représentait couronné d'ALGUES et de coraux, un trident dans la main droite, porté sur les flots dans un immense COQUILLAGE attelé de 4 CHEVAUX blancs. Il soufflait dans une conque marine, au son éclatant, pour calmer les VENTS qui soulevaient des VAGUES gigantesques. Il s'en allait ainsi à la rencontre des néréides, montées sur des DAUPHINS qui, selon leur humeur, agitaient la surface de la mer ou lui donnaient un aspect CALME et riant.

Triton

Troglodyte
TROGLODYTE

Le troglodyte est une petit oiseau d'une grande vivacité. Son corps tout rond, brun et gris, est surmonté d'une petite queue, presque toujours dressée verticalement, qui lui donne une silhouette amusante. Il se glisse avec la rapidité d'une SOURIS dans les buissons, sautillant avec des mouvements saccadés d'automate ou volant à ras du SOL. Il construit plusieurs gros nids de MOUSSE, en forme de boules, à faible hauteur, dans le creux d'un arbre ou le trou d'un mur. La femelle pond et couve dans l'un de ces nids tandis que le mâle en occupe un autre. Sédentaire, le troglodyte vit en Europe, en Afrique du Nord, en Asie et en Amérique du Nord.

Cet OISEAU doit son nom au fait qu'il choisit souvent les FAILLES des murailles pour faire ses nids. En effet, dans l'Antiquité, le peuple des Troglodytes, qui vivait en Égypte, à proximité de la MER Rouge, s'était installé dans les anfractuosités des rochers. Aujourd'hui encore, c'est sous ce nom que l'on désigne les gens qui ont construit leurs maisons dans des abris naturels, de profondes GROTTES, ou les ont creusées dans des parois calcaires. Il existe encore des habitations de troglodytes, en France, dans la VALLÉE crayeuse de la Seine et en Touraine, et en Tunisie, dans les collines dominant la PLAINE de la Djeffara. Elles attirent la curiosité des touristes.


TRUFFE 2 références trouvées

La truffe est un champignon qui a l'aspect d'un tubercule et qui pousse sous la terre. On la trouve généralement à 10 ou 20 cm de la surface du sol. Elle se compose d'une enveloppe noire, assez dure et recouvrant un tissu charnu, ferme, de teinte légèrement plus pâle. Elle croît de préférence dans les terrains calcaires assez secs, au pied de certains arbres et plus particulièrement du CHÊNE. On l'emploie, à cause de son goût très fin, découpée en minces tranches, pour aromatiser certains plats. Les truffes les plus réputées sont récoltées en France, dans le Périgord et en Provence. Une espèce pousse en Italie, la truffe blanche, au léger goût d'AIL.

Enfouie dans le SOL, la truffe n'est pas facile à découvrir. On a donc recours à l'odorat très sensible de PORCS et de CHIENS spécialement dressés pour signaler sa présence. Ces ANIMAUX, les "truffiers", flairent, le museau à ras de la terre, et s'arrêtent sur l'endroit où se trouve le CHAMPIGNON. Il faut aussitôt éloigner le porc pour fouiller le sol, car, si on le laissait faire, il creuserait avec son groin et, vorace, mangerait la truffe, dont il est très gourmand. Le chien a un comportement différent. Il tombe en arrêt, marque la place avec sa patte et regarde son maître, attendant sa récompense, sucre ou pain, sans chercher à s'approprier le fruit de sa recherche.

Truffe

Truite
TRUITE 1 référence trouvée

Il existe plusieurs espèces de truites. La plus connue est la truite de rivière, au corps bleu-vert tacheté de points noirs ou rouges, longue de 30 à 100 cm. Elle vit dans les EAUX FROIDES et pures, bien oxygénées, des RUISSEAUX et des TORRENTS. Elle se nourrit d'INSECTES, de vers et de petits POISSONS. On élève cette truite, ainsi que la "truite ARC-EN-CIEL", d'origine américaine, en pisciculture, dans de grands BASSINS. La truite de LAC et la truite de MER peuvent elles aussi atteindre 1 m de long et peser 10 kilos. On appelle "truite saumonée" les truites qui se nourrissent de CRUSTACÉS, ce qui donne à leur chair une teinte rosée semblable à celle du SAUMON.

Le grand musicien autrichien Franz Schubert, qui vécut au début du XIXe siècle, a ÉCRIT la musique d'une mélodie, un lied, intitulée La Truite et qui est encore très populaire. Un ami de Schubert a raconté que le compositeur écrivit ce morceau en une NUIT. Le chef-d'oeuvre terminé, Schubert tombait de sommeil. Il voulut sécher l'encre de son manuscrit avec du SABLE fin, comme c'était l'usage à l'époque. En tendant la main vers le sablier, il renversa son encrier dont le contenu noircit entièrement la feuille portant les précieuses notes. Schubert recommença son travail et ne s'endormit qu'à l'aube, La Truite reconstituée.


TULIPE 2 références trouvées

La tulipe est une plante vivace de la famille des liliacées. De son bulbe sort une tige droite, entourée de longues feuilles; à l'extrémité de cette tige se dresse une belle FLEUR ornementale dont les 6 pétales se referment la NUIT. Le fruit de la tulipe est une capsule qui renferme de nombreuses GRAINES. ces dernières assurent normalement la REPRODUCTION de la plante, mais les jardiniers préfèrent mettre en terre, en AUTOMNE, des "caïeux", bourgeons se formant à l'intérieur du bulbe et qui donnent naissance à de nouvelles tulipes. Tulipier : arbre d'Amérique, de la famille des magnoliacées, dont la fleur ressemble à une tulipe.

Il existe des milliers de variétés de tulipes. Les horticulteurs ont cherché et cherchent toujours à les multiplier, depuis l'apparition en Europe, au XVIe siècle, de la première variété, originaire d'Asie, qui devait son nom au turc tolipend, "turban". Les Hollandais sont passés maîtres dans cette "création" et les touristes visitent, aux Pays-Bas, d'immenses champs de tulipes. Tout naturellement, ALEXANDRE DUMAS a situé en Hollande l'action de son roman La Tulipe noire, dont le jeune héros, emprisonné après le massacre de ses oncles, les frères De Witt, par la foule, tente de faire pousser, dans son cachot, une tulipe entièrement noire.

Tulipe

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011