Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Retour Menu  Accueil

V (1/1) de  VACHE  à  VISON
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Vache
VACHE 13 références trouvées

Femelle du TAUREAU, la vache porte, sous le ventre, entre les cuisses, des mamelles volumineuses. comme tous les ruminants, elle ramène dans sa bouche les aliments déjà descendus dans l'estomac et les mâche. Répandue dans le monde entier, la vache rend de multiples services. Elle sert de bête de somme dans les pays pauvres, donne du lait en abondance - 20 à 30 litres par jour -, entre sa troisième et sa quinzième année, de la viande et du cuir. Vache à lait : personne à qui l'on soutire de l'argent. Manger de la vache enragée : avoir peu ou pas de ressources.

Il y a très longtemps - rapporte la Bible - le pharaon, qui gouvernait l'Egypte, eut un songe : il se promenait sur les bords du Nil lorsqu'il vit sortir de l'EAU 7 vaches grasses et bien dodues. Il les contemplait d'un oeil d'envie quand 7 vaches maigres et efflanquées surgirent à leur tour et se jetèrent sur les vaches grasses pour les dévorer. Le pharaon s'interrogea longtemps sur la signification de ce rêve effrayant, jusqu'au jour où Joseph le lui expliqua ainsi : l'Egypte connaîtrait 7 ANNÉES de grande prospérité, suivies de 7 années de famines et de privations, et il lui faudrait, durant la première période, accumuler les provisions pour pouvoir survivre pendant la seconde. Conseil de prévoyance qui reste valable de nos JOURS...


VANNEAU HUPPÉ

Cet oiseau doit son nom au bruit que font ses ailes lorsqu'il plonge vers le sol et qui ressemble à celui du "van", cet instrument d'osier que les cultivateurs agitaient autrefois pour débarrasser le grain de ses poussières. Echassier au plumage vert foncé sur le dos, avec des ailes blanc et noir, portant une huppe de plumes sur la tête, le vanneau n'est ni un ANIMAL aquatique ni un pur terrien. S'il se plaît dans les terrains humides, il habite aussi les terres labourées, les friches et les LANDES des bords de MER. Habitant du nord, il passe dans nos régions au cours de ses MIGRATIONS, en février et en octobre.

Si, à terre, immobile sur une motte, la huppe dressée, on reconnaît aisément le vanneau, dans le CIEL, également, on ne peut le confondre avec aucun autre OISEAU. Il a de grandes ailes rondes, très particulières, et un vol au rythme lent et balancé, qu'il entrecoupe de retournements inattendus, de brusques plongées et de culbutes curieuses. Un vieux dicton dit : "Qui n'a pas mangé de vanneau n'a pas mangé de bon morceau." C'est vrai seulement pour les jeunes oiseaux qui n'ont pas encore cherché leur nourriture dans la vase. Leur CHASSE est difficile. On les attire, dit-on, en étalant sur le SOL un mouchoir blanc sur lequel ils viennent se poser.

Vanneau Huppé

Varech
VARECH 4 références trouvées

Varech, ou goémon, est le nom donné aux ALGUES de diverses espèces que la mer rejette sur les PLAGES des côtes ou qui croissent sur les rochers. On ramasse surtout le varech parce qu'il contient de l'iode en grande quantité. Celui-ci est utilisé en médecine pour ses qualités ANTISEPTIQUES, et entre ainsi dans la composition de nombreux médicaments. Les cendres du varech constituent un excellent engrais.

La récolte du varech est faite, à MARÉE basse, par les cultivateurs du LITTORAL, qui n'hésitent pas à aller le chercher très loin du rivage. Séché, ce varech sert d'ENGRAIS pour les champs sablonneux. On l'utilise aussi pour litière des ANIMAUX et, il n'y a pas si longtemps, les pêcheurs bretons en garnissaient même leurs matelas... Le varech doit à l'iode qu'il contient des propriétés THÉRAPEUTIQUES qui, associées à celles de l'EAU de MER, constituent la base de la thalassothérapie - des deux mots grecs thalassa, "mer", et therapeia, "traitement". Celle-ci se pratique, de nos JOURS, dans des établissements ultramodernes où sont proposés aux malades, au cours de véritables cures, tous les traitements possibles : bains d'eau de mer, douches, massages, etc. Toniques et vivifiants, ils permettent de combattre l'épuisement nerveux.


VAUTOUR 4 références trouvées

Les vautours, dont il existe de nombreuses espèces dans l'Ancien Monde, sont des OISEAUX rapaces. Ils ont une tête et un cou dénudés et portent, autour de leur gorge une collerette de plumes. Leur bec est long et crochu à la pointe. Leurs ailes, très larges, leur assurent un vol lent et puissant. Leur vue, percante, ne laisse échapper aucune proie. Le vautour fauve est un des plus grands rapaces d'Europe; il se nourrit uniquement de bêtes crevées, de charognes.

Dans la mythologie grecque, le Titan Prométhée occupe une place tout à fait particulière. N'a-t-il pas, selon certaines légendes, créé l'homme ? Pour animer ce corps sans VIE, pétri dans l'ARGILE, il a dérobé une parcelle du FEU céleste, déclenchant ainsi la colère de Zeus. Le maître des dieux le fit enchaîner sur un rocher du Caucase et le condamna, pour l'éternité, à avoir le foie dévoré par un vautour (ou par un AIGLE). Le thème de Prométhée a inspiré de nombreuses oeuvres d'art; la plus célèbre est le Prométhée enchaîné, tragédie du poète grec Eschyle, représentée pour la première fois à Athènes aux environs de 467 av. J.-C.

Vautour

Veau
VEAU 3 références trouvées

Le veau est le petit de la VACHE et du TAUREAU. Pendant les premiers JOURS, il ne boit que le lait de sa mère. Ensuite, sa nourriture est choisie en fonction du destin qui l'attend. S'il doit être livré à la consommation à l'âge de 2 ou 3 MOIS, il ne prend que du lait, ce qui lui donnera une chair blanche. S'il doit avoir une existence plus longue et devenir une vache laitière ou un BOEUF, il accompagne sa mère dans les près dès la belle SAISON.

La Bible rapporte qu'environ 1.300 ANS avant notre ère, Moïse avait reçu de Dieu la mission de conduire les Hébreux d'Egypte, où les pharaons les tenaient asservis, au pays de Canaan, la Terre promise, sur les bords du Jourdain. Alors commença le grand exode de tout un peuple. Arrivés au pied du mont Sinaï, les Hébreux s'arrêtèrent tandis que Moïse monta au sommet pour y ÉCRIRE la loi qui devait régir le peuple d'Israël. Pendant ce temps, les Hébreux fabriquèrent une image de Dieu, ce qui était interdit par leur religion, sous la forme d'un veau couvert de plaques d'or, et firent une grande fête en son honneur. Descendu du Sinaï, Moïse se mit en colère, détruisit les tables de la loi et fit briser l'idole. Aujourd'hui, on dit de ceux qui couvent leurs richesses qu'ils adorent le Veau d'or.


VERVEINE

La verveine est une plante herbacée, de la famille des verbénacées, dont il existe de multiples espèces aux fleurs de couleurs variées. La verveine sauvage, commune en Europe, ne dépasse pas 60 cm de hauteur. Elle se reconnaît à sa tige carrée et à ses petites fleurs mauves. Une autre, cultivée dans le BASSIN méditerranéen, à fleurs roses, peut atteindre près de 2 m. Cette dernière a été apportée d'Amérique du Sud. Les verveines fleurissent tout l'été. Cultivées, elles forment dans les JARDINS de ravissantes bordures et des corbeilles remarquables par la richesse de leurs coloris.

La verveine, qui pousse spontanément en Europe depuis des millénaires, était appelée par les Anciens "HERBE sacrée", car on lui attribuait le pouvoir de guérir les maladies. Les Romains, qui l'avaient surnommée "l'herbe de Vénus", en offraient des bouquets à l'occasion du Nouvel AN. Ils arrosaient les salles de banquets avec de l'EAU dans laquelle ils en avaient fait tremper pour préparer les convives à la joie du repas. En Gaule, les druides purifiaient les autels des sacrifices religieux avec des infusions de ses FLEURS. Au Moyen Age, on en suspendait des branches à la porte des maisons pour protéger leurs habitats des atteintes des "jeteurs de sorts". On en fait, aujourd'hui, des infusions digestives.

Verveine

Vigne
VIGNE 29 références trouvées

La vigne est un arbrisseau grimpant de la famille des ampélidacées. Son tronc, le cep, porte des rameaux, les sarments, dont les vrilles s'accrochent sur les murs ou sur des supports. Les feuilles sont découpées en 3 ou 5 lobes. Les FLEURS, discrètes, se présentent en grappes et donnent des fruits, également en grappes, les raisins, qui contiennent une pulpe ou un liquide sucré avec lequel on fait le vin. Il existe de nombreuses variétés de vignes. Cultivées dans tous les pays chauds ou tempérés, elles donnent des vins plus ou moins réputés. Les plus fins et les plus appréciés proviennent des vignobles français, largement répandus en Bourgogne, en Champagne, en Alsace, dans le Bordelais, etc.

La vigne sauvage existe depuis très longtemps et il semble que l'homme des premières cités lacustres connaissait déjà le vin. Les archéologues ont découvert, en effet, de nombreux témoignages montrant que nos lointains ancêtres pressaient le raisin pour en obtenir une boisson. Les Grecs et les Romains faisaient un grand commerce du vin. On a retrouvé au fond de la Méditerranée des épaves de navires qui transportaient des amphores remplies de vin. En Égypte, les tombes royales contenaient des jarres de vin provenant des vignes des pharaons. Dans la Bible - l'un des plus vieux livres du monde -, le vin tient une place aussi grande que le pain.


VIOLETTE 5 références trouvées

La violette, de la famille des violacées, est une petite HERBE dont la tige est pratiquement inexistante. Ses feuilles, de forme arrondie, sont munies d'un long pétiole. Ses petites FLEURS, irrégulières, ont des pétales séparés et inégaux. Elles sont généralement d'une couleur uniformément violette, plus ou moins foncée, mais il en existe d'entièrement blanches. On connaît une centaine d'espèces de violettes, poussant dans les régions tempérées de l'HÉMISPHÈRE boréal, les unes sauvages, les autres cultivées. Parmi celles-ci, l'une des plus célèbres est la violette de Parme, dont les fleurs doubles, bleu lavande ou roses, sont très parfumées.

Le Roman de la Violette, ÉCRIT vers 1230, est une oeuvre romanesque pleine de péripéties et d'aventures. C'est le récit en vers d'une supercherie amoureuse : Lisiart fait croire à Gérart que sa fiancée, la belle Euriaut, ne l'aime plus et répond à ses propres avances; pour se venger, Gérart abandonne la jeune fille au milieu d'une FORÊT... Plus tard, il l'épousera et tout rentrera dans l'ordre. Ce thème de l'amour contrarié a été repris par Boccace dans le Décaméron et par Shakespeare dans Cymbeline.

Violette

Vipère
VIPÈRE 3 références trouvées

Les vipères répandues dans toutes les régions chaudes ou tempérées du monde, sauf en AUSTRALIE, sont des serpents venimeux, de petite taille, caractérisés par une tête plate et triangulaire, un cou bien marqué, un corps robuste et une queue courte et fine. Leur bouche est garnie de 2 crochets qui communiquent avec des glandes à venin. A l'image des autres serpents, la vipère est recouverte d'écailles. Elle aime vivre dans des terrains rocailleux et ensoleillés, nage à la perfection et s'engourdit l'HIVER. Les vipères sont ovovivipares : les oeufs éclosent dans le ventre de la mère. Langue de vipère : personne qui aime dire du mal des autres.

La morsure de la vipère est surtout dangereuse par temps très chaud et pour les jeunes enfants. Il faut immédiatement ligaturer le membre atteint au-dessus de la plaie, élargir celle-ci pour la faire saigner abondamment et la laver avec une solution d'EAU de Javel. En cas d'urgence, on peut aussi, après s'être assuré que sa bouche ne porte aucune plaie, sucer la piqûre pour en extraire le venin qu'on recrache aussitôt. Albert Calmette a mis au point un sérum antivenimeux très efficace, dont l'injection est la seule façon de combattre l'empoisonnement. Pour sa fabrication, on utilise le propre venin du SERPENT, recueilli sur l'ANIMAL vivant.


VISON

Le vison est un mammifère carnivore, très voisin du PUTOIS, qui vit à l'état sauvage, en Europe, en Asie et en Amérique. Il a les pattes courtes, la queue longue et fournie, le corps trapu et une tête ronde, surmontée de 2 petites oreilles; ses yeux sont écartés par un museau large et aplati. Sa fourrure, touffue et luisante, est d'une belle couleur brune. Le vison nage et plonge admirablement, n'hésitant pas à poursuivre les POISSONS dont il fait une grande consommation. Très méfiant, on le capture difficilement. Sa fourrure, surtout celle des espèces de l'Amérique du Nord et de Sibérie, atteint un prix exorbitant.

Depuis que l'homme a entrepris d'en faire l'ÉLEVAGE, il y a une quarantaine d'ANNÉES, on a vu apparaître, à côté de l'espèce sauvage uniformément brune, des visons beiges, bleu argent et blancs. Ils ont été obtenus par des accouplements qui n'auraient pas eu lieu normalement dans la NATURE, et qui ont entraîné d'importantes transformations. Ainsi, la mutation sami a permis d'allonger sensiblement la longueur des poils de certains visons, enrichissant leur fourrure. Cette modification de la nature a, toutefois, un gros inconvénient: les ANIMAUX ainsi créés sont fragiles et ne peuvent vivre hors de la captivité.

Vison

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011