Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Retour Menu  Accueil

C (3/5) de  JEAN CHARCOT  à  HUGH CLAPPERTON
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Jean Charcot
JEAN CHARCOT 1 référence trouvée
voir les 2 définitions

Fils du célèbre médecin Jean-Martin Charcot, Jean Charcot (1867 - 1936) devient médecin à son tour pour satisfaire son père. Mais il va se consacrer, dès 1903, à l'exploration marine des régions australes puis, à partir de 1925, de celle du Groenland. Son bateau avait pour nom le Pourquoi Pas ?

Jean Charcot dresse la carte de régions encore mal connues et mène à bien de précieuses recherches. Savant célèbre dans le monde entier, il n'en reste pas moins simple et malicieux. En 1930, représentant la France au centenaire de la Société de Géographie de Londres, il commence ainsi son discours : "Les Anglais définissent les Français comme suit : un monsieur qui mange des GRENOUILLES et ignore la géographie. Je n'ai jamais mangé de grenouilles, mais je sais si peu de géographie que j'ai dû aller dans des régions qui n'étaient portées sur aucune carte pour être sûr de ne pas me tromper..." Un dernier trait le dépeint. Au moment où, le 16 septembre 1936, le Pourquoi Pas ?, victime d'une TEMPÊTE, va sombrer et l'entraîner dans les flots avec son équipage, Charcot ouvre la cage d'une MOUETTE blessée qu'il a recueillie et soignée, et lui rend sa liberté.


GÉO CHAVEZ

Pilote d'origine péruvienne né à Paris, Géo Chavez (1887 - 1910) a mérité, au cours de sa brève carrière; le surnom de roi de l'ALTITUDE. En septembre 1910, il monte à 2.490 mètres alors qu'en Août 1909, FARMAN a tout juste atteint 155 mètres.

Chavez a baptisé Gypaète son avion BLÉRIOT, du nom d'un rapace qui vit dans les MONTAGNES. Le JOUR où, à Issy-les-Moulineaux, il atteint les 2.490 mètres, il annonce aux amis venus le féliciter son intention de franchir les Alpes. Ceux-ci voudraient l'en dissuader car Weymann et Taddeoli ont déjà essayé, en vain. La hauteur des sommets et les courants d'AIR qui tourbillonnent autour d'eux rendent l'exploit difficile. Mais Chavez tient bon. Le 23 septembre 1910, il s'envole d'un terrain près de Brigue et met le cap sur le Simplon. Ayant survolé le COL à plus de 2.000 mètres, il amorce déjà sa longue descente vers Domodossola quand, soudain, les ailes de son avion se brisent. L'appareil s'abat comme une masse. On retrouve Chavez, le thorax enfoncé et les jambes disloquées. Il meurt 5 jours plus tard, totalement inconscient de sa victoire.

Géo Chavez

Claire Lee Chennault
CLAIRE LEE CHENNAULT

Descendant d'un compagnon de La Fayette, l'Américain Chennault (1890 - 1958), ex-capitaine aviateur, se livre à de l'acrobatie aérienne quand, en 1941, la Chine le charge de recruter des pilotes mercenaires contre le Japon. Il crée les célèbres TIGRES Volants et devient général.

Chennault débarque en Chine avec 100 pilotes et des avions dont WALT DISNEY a dessiné l'emblème : une machoire de REQUIN. Son groupe constitue alors la seule force organisée de l'AVIATION chinoise, face aux milliers d'avions japonais. Pour accroître la mobilité et l'efficacité de ses appareils, Chennault fait construire de nombreuses pistes. Il inculque à ses pilotes ses théories sur le combat aérien : attaque de dos et, si possible, à 3 contre 1 ! Il intoxique l'adversaire en changeant l'immatriculation de ses avions, pour faire croire qu'il en a davantage à sa disposition. Ses ruses aboutissent à des résultats surprenants : Chennault coupe la route de Birmanie et abat les avions japonais dans la proportion de 14 pour 1 ! Il est le seul étranger auquel la Chine, qu'il a contribué à sauver, érige 2 statues, une fois la guerre finie.


CHOU EN-LAÏ

D'une famille de mandarins, Chou En-Laï (1898 - 1976) devient communiste, dirige plusieurs soulèvements urbains et participe au commandement de l'Armée rouge durant la Longue Marche (1934 - 1935). Chef du gouvernement, de 1949 à sa mort, fidèle à MAO TSE-TOUNG, il rend à la Chine sa place dans le monde.

Écrasé à Changhaï, Chou En-Laï cherche à prendre sa revanche à Nanchang. Le 1er août 1927, à la tête de 30.000 hommes, il occupe la ville et, pistolet au poing, se fait remettre la caisse de la Banque municipale. 2 JOURS plus tard, surpris par Tchang Kaï-Chek, les COMMUNISTES se débandent. Chou En-Laï tente de gagner la côte. Il y parvient, épuisé, les vêtements en loques et se procure une barque pour rejoindre Hong Kong. Quelques ANNÉES plus tard, Chou En-Laï vit de nouveau à Changhaï, sous l'aspect d'un paisible marchand de grains, et dirige, en fait, un réseau d'espions et d'agitateurs. En 1937, le japon envahit la Chine. Chou En-Laï pense que communistes et nationalistes doivent s'unir contre lui, mais Tchang se dérobe. Fait prisonnier à Si-ngan, le chef nationaliste, finalement, en échange de sa libération, signe un accord qui restera en vigueur jusqu'à la fin des hostilités, en 1945.

Chou En-Laï

Christine de Suède
CHRISTINE DE SUÈDE 2 références trouvées
voir les 2 définitions

Christine (1626 - 1689) devient reine de suède à 6 ans, à la mort de son père Gustave II Adolphe. Après son abdication en 1654, elle voyage à travers l'Europe et multiplie, jusqu'à sa mort, projets et intrigues politiques.

Gustave-Adolphe donne à sa fille une éducation masculine. A 2 ans, il l'emmène avec lui dans ses tournées d'inspection. A Kalmar, le gouverneur de la place craint que le bruit des salves n'effraie la petite princesse, mais le roi lui ordonne : "Tirez ! C'est une fille de soldat, il faut qu'elle s'y accoutume." Et Christine d'applaudir au son du canon. Elle devait garder toute sa VIE cette intrépidité de soldat. Ainsi, c'est vêtue en homme, bottée et l'épée au côté, qu'elle quitte la Suède après son abdication. Quelques ANNÉES plus tard, alors qu'elle rêve de conquérir le royaume de Naples, le pape, inquiet, fait doubler la garde autour du palais de Christine, à Rome. Pour compenser, il lui envoie le même JOUR des fruits, des confitures et du gibier. Réagissant une fois de plus en militaire, la reine plaisante : "Le Saint-Père ne connaît rien à l'art de la guerre : il approvisionne les places avant de les assiéger !"


WINSTON CHURCHILL 5 références trouvées
voir les 2 définitions

Winston Churchill (1874 - 1965) est l'un des plus prestigieux personnages de l'histoire contemporaine. Intrépidité et courage sont ses meilleures armes lorsque, devenu Premier ministre en mai 1940, il parvient à galvaniser le peuple anglais en ne lui offrant que "du SANG, des peines, des larmes et de la sueur".

Dans sa jeunesse, Churchill est partout où l'on se bat : au Soudan, avec Kitchener; en Afrique du Sud, pendant la guerre des Boers. Il a 37 ANS quand on le nomme secrétaire de l'AMIRAUTÉ. Croyant en l'avenir de l'avion, il propose la création d'une AVIATION navale et décide d'apprendre à voler. Un JOUR de 1913, il discute avec des pilotes lorsqu'un casse-cou jette à ses pieds un CANARD sauvage qu'il vient d'abattre, en vol, d'un coup de carabine. "Messieurs, leur dit Churchill, voici l'image de la future guerre aérienne !" Autre vertu de Churchill : un sang-froid qui ne le quitte jamais, même dans les moments dramatiques. En juin 1941, l'Allemagne commence son invasion de la Russie en pleine NUIT. On vient le réveiller. Il proteste : "J'avais demandé qu'on ne me réveillât qu'en cas d'invasion de l'Angleterre !" Et il se rendort aussitôt.

Winston Churchill

Cid Campeador
CID CAMPEADOR

Rodrigo Diaz de Vivar (1043 - 1099), héros légendaire espagnol, est surnommé le Cid (déformation de sidi "Mon seigneur") par ses adversaires arabes. Ceux-ci estiment en lui le combattant vaillant et loyal. Campeador signifie "guerrier illustre".

De campagnes guerrières en combats, tel un AIGLE fondant sur sa proie, le Cid force le respect et la crainte de ses ennemis du moment, tantôt arabes, tantôt chrétiens. En 1094, il devient le maître de Valence, reprise aux musulmans après 20 MOIS d'un siège impitoyable. Il en reste le souverain jusqu'à sa mort. Les Arabes assaillent alors la ville que la veuve du Cid, Chimène, doit se résigner à abandonner en 1102. Pour se retirer sans encombre, elle réunit ses derniers soldats et place, dit-on, à leur tête, la dépouille du Cid. Le corps embaumé, soutenu par 2 planches dissimulées sous les habits, est attaché sur son CHEVAL Babieca, l'épée - la fidèle Tizona - à la main. Quand les Arabes veulent entrer dans la ville, le Cid s'avance à la tête de ses troupes. Les musulmans, stupéfaits, les laissent passer sans réagir.


HUGH CLAPPERTON

Officier de marine, l'Écossais Hugh Clapperton (1788 - 1827) jouit d'une demi-retraite après une campagne sur les lacs canadiens. En 1821, il se joint à l'expédition de Dixon Denham et Walter Cudney, qui doit traverser l'Afrique de la Méditerranée au lac Tchad.

Les 3 voyageurs partent de Tripoli. Après un long voyage, difficile et épuisant, ils sont, le 4 février 1823, les premiers Européens à contempler le LAC Tchad. A Kouka, ville que les voyageurs arabes surnomment "la Reine du Soudan", ils sont admis auprès du sultan El Khameni. Celui-ci les reçoit, enfermé dans une cage, tandis qu'un griot, poète et musicien, chante ses louanges au son d'une trompette en bois. Clapperton poursuit seul son chemin vers le Soudan. A Sokoto il se lie d'amitié avec le sultan qui ne le laisse repartir que moyennant promesse de lui rapporter d'Angleterre des livres ÉCRITS en arabe. Clapperton tiendra parole. C'est avec les livres demandés que, parti du Dahomey pour une nouvelle expédition, il arrive à Sokoto en 1827. Mais il meurt dans le palais du sultan, terrassé par la dysenterie.

Hugh Clapperton

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011