Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Retour Menu  Accueil

H (1/2) de  HANNIBAL  à  WILLIAM HERSCHEL
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Hannibal
HANNIBAL 2 références trouvées

Le Carthaginois Hannibal (247 - 183 av. J.-C.) traverse l'Espagne et la Gaule pour aller combattre Rome, en Italie. Ses victoires lui ouvrent les portes de la ville : il n'en profite pas. Battu en 202 par Scipion l'Africain à Zama, il vit en exil à partir de 196 et s'empoisonnne pour échapper à la capture.

Fin août 218, Hannibal, son armée et ses 38 ÉLÉPHANTS arrivent au pied des Alpes. L'ascension et, plus encore, la descente constituent un exploit. Entre deux embuscades, le FROID, les pierres glissantes, CHEVAUX et éléphants, effrayés, refusent d'avancer. Quinze JOURS sont nécessaires au Carthaginois pour franchir l'obstacle et se retrouver de l'autre côté avec 26.000 soldats épuisés. C'est pourtant cette armée qui, en un AN, grâce au génie militaire de son chef, écrase les Romains au Tessin, à la Trébie et près du LAC Trasimène. Après ce dernier combat, reste seul sur le terrain un énorme tas de chaînes que le consul Flaminius Nepos, sûr de sa victoire, avait pris soin d'emporter, pour les passer aux pieds des prisonniers carthaginois !


HANNON

A une époque imprécise (fin du VIE, début du Ve siècle av. J.-C.), Hannon quitte Carthage pour aller fonder des colonies sur la côte occidentale de l'Afrique. 30.000 personnes l'accompagnent, croit-on. Il franchit le détroit de Gibraltar et parvient au GOLFE de Guinée. A son retour, il fait graver le récit de son Périple.

Ayant créé de nombreux comptoirs, Hannon poursuit sa route vers le sud avec 2 navires. Durant 3 JOURS, il longe une côte embrasée de flammes. Soudain, une immense colonne de FEU se dresse vers les NUAGES avec un bruit assourdissant, semblable à celui de mille chars au galop. Le devin de l'expédition s'écrie : "C'est le char des dieux !". Terrorisés, les marins se serrent contre les mâts, tandis que les rameurs éloignent rapidement les navires du rivage. Au jour, la colonne de feu révèle sa véritable NATURE : il s'agit d'un VOLCAN (sans doute le mont Cameroun et ses 4.070 mètres de haut) dont la LAVE brûlante se répand jusqu'à la MER. Devant la panique générale, Hannon doit renoncer à poursuivre. D'ailleurs, le devin est formel : "Les dieux dressent devant nous un barrage de feu !"

Hannon

Hatchepsout
HATCHEPSOUT

Devenue reine d'Egypte (XVe siècle av. J.-C.) Hatchepsout lance vers la côte orientale d'Afrique une des rares expéditions maritimes égyptiennes connues à ce jour, hors de la Méditerranée tout au moins.

Un JOUR, le dieu Amon apparaît en songe à Hatchepsout dans le grand temple de Karnak : "Mes brûle-parfum sont vides; envoie une expédition vers le Punt, le pays de l'encens, pour que vous puissiez m'honorer comme par le passé". Le Punt, c'est l'actuelle Erythrée. Les bas-reliefs du temple édifié par Hatchepsout près de Thèbes racontent le voyage : 5 navires, manoeuvrés par 30 rameurs, s'engagent dans le CANAL creusé 5 siècles plus tôt sur les ordres de Sésostris 1er, préfigurant celui DE LESSEPS. En MER Rouge, ils longent les côtes. Au retour, ils rapportent un "tribut" considérable et le précieux encens. Deux ânes attendent à l'entrée du canal pour les alléger de leur chargement. A leur arrivée à Karnak, Hatchepsout, l'âme de l'expédition, s'enduit des essences rapportées et, toujours d'après les bas-reliefs, "illumine la TERRE".


WILLIAM RANDOLPH HEARST

Fils d'un émigré arrivé en Californie au temps de la ruée vers l'or de 1850, l'Américain W.R. Hearst (1863 - 1951) crée un immense empire de presse.

W.R. Hearst a 24 ANS lorsque son père décide de lui transmettre une partie de ses affaires. Il réclame la propriété du San Francisco Examiner qui tire à 5.000 exemplaires et perd de l'argent. "Que veux-tu en faire ? lui demande son père. - Le plus grand quotidien de la côte ouest !". En 5 ans Hearst parvient à ses fins, créant une nouvelle forme de journalisme, à base de gros titres et d'articles à sensation. Début 1898, la guerre menace entre l'Espagne et les Etats-Unis. Hearst envoie un reporter à Cuba, alors colonie espagnole. Celui-ci lui câble : "Pas de conflit en vue". Hearst répond : "Envoyez photos. Je fournirai le conflit". Mégalomane, Hearst fait construire, en Californie, une immense demeure où il entasse de fabuleuses collections. Les guides qui la font visiter aujourd'hui affirment : "M. Hearst possédait le quart des objets d'art existant dans le monde, dans 504 catégories artistiques". Voilà une classification bien dans la manière d'un homme qui méprisait la "culture".

William Randolph Hearst

Ernest Miller Hemingway
ERNEST MILLER HEMINGWAY 1 référence trouvée

Journaliste et romancier américain, prix Nobel de littérature en 1954, Ernest Hemingway (1899 - 1961) eut toute sa VIE le culte de l'aventure - Ses oeuvres (Le Vieil Homme et la MER, Pour qui sonne le glas, etc.) traduisent son amour de la NATURE et de la liberté.

Au début de 1942, devant la menace sous-marine allemande, la Marine des Etats-Unis décide d'armer des yachts civils volontaires pour créer une patrouille de surveillance des côtes américaines. On l'appellera, familièrement, la "Marine Apache". Hemingway, qui possède un cruiser de 12 mètres équipé pour la PÊCHE sportive, le Pilar, est l'un des premiers à s'engager dans l'aventure. Durant 18 MOIS, il patrouille au sud de Cuba, avec un équipage de 9 hommes. Son intention est de se laisser arraisonner par un sous-marin ennemi afin de le détruire. Hemingway n'eut jamais l'occasion de mettre en application ce plan audacieux - et dangereux - car il n'établit aucun contact. La seule fois où un sous-marin se montra dans son secteur, l'auteur était à La Havane, à la demande de l'attaché naval américain. Il ne s'en consola pas.


HENRI LE NAVIGATEUR

Troisième fils du roi Jean 1er de Portugal, le prince Henri (1394 - 1460) croit à la possibilité de découvrir une route vers l'Inde en contournant le CONTINENT africain. C'est pourquoi il fait construire à Sagres, au cap Saint-Vincent, l'arsenal connu sous le nom de la Villa do Infante.

Henri inspire et dirige l'exploration des côtes de l'Afrique. L'ARCHIPEL de Madère est colonisé en 1418. Mais la progression est lente, car la découverte de ce monde inconnu va de pair avec la volonté d'Henri, surnommé le Navigateur, de propager l'Evangile chez les peuples d'Afrique. Le CAP Bojador est atteint en 1434 et le cap Vert, au Sénégal, en 1444. Henri meurt, à Sagres, en 1460, mais les hardis marins que sont les Portugais poursuivent l'oeuvre entreprise. Ils franchissent l'ÉQUATEUR en 1471, découvrant que, contrairement à la croyance du temps, il ne s'agit pas "d'un FLEUVE de FEU qui fait bouillir la MER". DÍAS n'atteindra la cap de Bonne-Espérance qu'en 1488, 70 ANS après le début des expéditions audacieuses d'Henri le Navigateur. "Protecteur des études", celui-ci a légué son palais de Lisbonne à l'Université.

Henri le Navigateur

Virginie Hériot
VIRGINIE HÉRIOT

Virginie Hériot (1890 - 1932) commence à naviguer à l'âge de 10 ANS. A bord de ses yachts successifs, elle sillonne toutes les MERS du monde. Championne olympique en 1928, quartier-maître d'honneur de la Marine française (elle porte deux galons rouges sur la manche de sa vareuse), elle couvre en 30 ans plus de 143.000 milles, soit 7 fois le tour du monde.

En août 1932, Virginie a promis de participer, sur son 6 mètres Petite Aile V à une régate organisée à Arcachon. Ses amis connaissent la grave maladie qui la mine et la pressent de renoncer. "Ce sera peut-être ma dernière régate, répond-elle, raison de plus pour ne pas la manquer !". Après le déjeuner, elle prend place à la barre de son 6 mètres. La course commence, par VENT fort. Au deuxième virage de BOUÉE, le voilier défaillant échappe au contrôle de son barreur. Quittant la course, le skipper de Virginie tente de ramener celle-ci à bord de son yacht personnel, mais il est déjà trop tard. A 15 HEURES 03, le pavillon et mis en berne : le quartier-maître Hériot n'est plus.


WILLIAM HERSCHEL 3 références trouvées

Né à Hanovre, en Allemagne, William Herschel (1738 - 1822) se réfugie en Angleterre, après l'occupation de sa ville par les Français. Musicien passionné d'ASTRONOMIE, il consacre sa VIE à l'étude du SYSTÈME SOLAIRE et des CONSTELLATIONS.

Herschel s'est fixé un but : calculer la distance des ÉTOILES à la TERRE. Il construit plusieurs TÉLESCOPES. Le dernier possède un miroir d'une tonne; son tube est suspendu dans un énorme bâti, comportant échelles, mâts, treuils et poulies. Herschel le dresse, en plein AIR, sur une plate-forme qui pivote sur des galets. Lui-même se tient dans une cabine d'observation, en compagnie de sa soeur Caroline. C'est de là qu'il "jauge le CIEL", de préférence pendant les NUITS d'HIVER, qui sont les plus claires, dictant ses observations à sa collaboratrice. Le 31 mars 1781, il découvre une nouvelle PLANÈTE, 2 fois plus éloignée du SOLEIL que Saturne, à laquelle on donnera le nom d'Uranus. Herschel publie en 1798 un Catalogue d'Etoiles, qui répertorie plus de 2.500 étoiles et NÉBULEUSES. Mais l'insuffisance de ses moyens techniques ne lui a pourtant pas permis de mesurer leur éloignement avec exactitude.

William Herschel

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011