Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Retour Menu  Accueil

L (1/2) de  JEAN LAFFITTE  à  FERDINAND DE LESSEPS
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Jean Laffitte
JEAN LAFFITTE

Tour à tour forgeron, contrebandier, pirate, le Français Jean Laffitte (1781 - 1853) rend divers services aux Etats-Unis d'Amérique. La mort de NAPOLÉON rend inutile le plan audacieux qu'il a conçu pour arracher l'Empereur à son exil.

Une NUIT de 1818, on joue gros jeu dans la demeure princière que Laffitte a édifiée à Barataria, en Louisiane, le repaire des pirates et des négriers de l'époque. Soudain, autour d'une table, un grand silence se fait. A la clarté des chandelles, de chaque côté des piles de pièces amoncelées, 2 hommes se font face : vêtu d'un habit noir, le maître de maison et l'un de ses partenaires, aux oreilles ornées de boucles d'or. Pour éviter toute mauvaise surprise, Laffitte brandit ostensiblement un pistolet. Il faut une main innocente pour couper. Un matelot, nommé Rigaud, propose sa fille. On accepte. Moins d'une heure plus tard, il revient avec sa petite Marie, endormie. Tremblante, la fillette tire une carte : le 10 de carreau, qui donne la victoire à Laffitte. Le pirate tend alors à Marie une belle pièce d'or espagnole que l'enfant serre dans sa main, en retournant se coucher.


RAYMONDE DE LAROCHE

La jeune actrice française Elise Deroche (1886 - 1919) a changé son nom en celui de baronne Raymonde de Laroche, qu'elle estime plus brillant pour le théatre. Avide de gloire, elle décide de voler et se prend au jeu.

Raymonde, remplaçant ses brillantes toilettes, ses chapeaux à AIGRETTES, les voilettes qui protègent son teint fragile par un gros chandail et un passe-montagne qui laisse son visage exposé aux morsures du VENT, prend ses premières leçons de pilotage. Le 22 octobre 1909, elle réussit, au camp de Châlons, un vol de 300 mètres. Le lendemain, elle parcourt 6 kilomètres. Désormais, elle délaisse le théâtre pour l'AVIATION et obtient le premier brevet de pilote féminin le 17 mars 1910. La même ANNÉE, alors qu'elle participe à Reims au Prix des Dames, son avion s'écrase sur le terrain. On la relève avec de multiples fractures. Elle reprend l'AIR dès la fin de sa convalescence et participe à de nombreux meetings. En 1918, elle bat les records féminins d'ALTITUDE (avec 4.800 mètres) et de distance (avec 323 kilomètres). Elle se tue au cours d'un vol d'essai, sur le terrain du Crotoy, le 18 juillet 1919.

Raymonde De Laroche

Cavelier de la Salle
CAVELIER DE LA SALLE

L'explorateur français René-Robert Cavelier de la Salle (1643 - 1687) reconnaît le cours inférieur du Mississippi et donne le nom de Louisiane à la vaste région dont il prend possession au nom de Louis XIV.

Cavelier de la Salle a amené de France une trentaine de marins et charpentiers expérimentés. Il veut construire, en amont des CHUTES du Niagara, un voilier pour naviguer sur les grands LACS et les FLEUVES de l'Amérique du nord. Le Griffon, un brigantin de 60 tonneaux, largue ses amarres le 7 août 1679. Sa carrière sera brève : ayant appris que des créanciers malhonnêtes profitent de son absence pour s'emparer de ses biens, Cavelier de la Salle envoie Le Griffon à Montréal, mais celui-ci, chargé de fourrures, coule au cours d'une TEMPÊTE sur le lac Michigan. Ces coups du sort (il en connaîtra bien d'autres) n'abattent pas l'explorateur. Il obtient des Indiens des canoës en écorce sur lesquels il embarque les 40 hommes de sa petite troupe. L'HIVER même ne l'arrêtera pas : pour descendre l'Illinois, il transformera ses embarcations en traîneaux et les fera glisser sur l'EAU gelée du fleuve.


JEAN DE LATTRE DE TASSIGNY

Jean de Lattre de Tassigny (1889 - 1952) est le seul général français qui, le 11 novembre 1942, s'oppose à l'entrée des Allemands en zone libre. Condamné, il s'évade et débarquera en Provence en août 1944 avec la 1ère armée. Il sera fait maréchal à titre posthume.

Le 9 janvier 1943, de Lattre est condamné à 10 ANS de prison. Son fils Bernard songe : "J'aurai 25 ans quand papa sortira : il faut le faire évader !". Après l'échec de 2 tentatives organisées par la Résistance, Bernard et sa mère affrontent seuls les problèmes suivants : le général doit pouvoir scier ses barreaux, posséder une corde, disposer d'une "planque" où attendre son départ pour Londres. Mme de Lattre apporte la scie à son mari et Bernard la corde, dissimulée dans son cartable. Le 3 septembre 1943, le prisonnier, habillé de sombre, écarte les barreaux qu'il a sciés, se glisse dans l'ouverture de 30 centimètres ainsi ménagée, descend, traverse la cour, saute le mur et se retrouve dans les bras de son fils. Il doit sa liberté à son courage, à celui des siens et... au coussinet confectionné par son épouse, pour éviter que la corde ne grince sur le bois de la fenêtre.

Jean de Lattre de Tassigny

John Law
JOHN LAW 1 référence trouvée

L'Écossais John Law (1671 - 1729) croit à la supériorité des BILLETS DE BANQUE sur les monnaies métalliques. A Paris, il intéresse le Régent à son "système" et devient contrôleur des Finances en janvier 1720. Mais, victime de la spéculation qu'il a engendrée, il doit s'enfuir de France, entièrement ruiné.

Law a installé sa Banque royale rue Quincampoix. Celle-ci devient, en quelques MOIS, la rue la plus fréquentée de la capitale, au point qu'on doit poser des grilles pour empêcher les voitures de passer. La foule se presse aux guichets pour échanger or et argent contre des billets et acheter des actions de la Compagnie perpétuelle des Indes, pour laquelle Law a obtenu le monopole du commerce avec l'Amérique du Nord. La clientèle a confiance, le cours des actions monte sans cesse. Un JOUR, pourtant, les spéculateurs réalisent qu'il y a plus de 8 milliards de billets en circulation. La joyeuse effervescence de la rue Quincampoix se mue en panique. Jour et NUIT, la foule assiège la banque pour essayer de récupérer son or et son argent, et de vendre des actions dont plus personne ne veut. On supplie, on menace, on se bat : la partie est perdue pour Law.


THOMAS EDWARD LAWRENCE

Passionné par le Moyen Age, l'Anglais T.E. Lawrence (1888 - 1935) part à 21 ANS visiter les forteresses des Croisés en syrie et en Palestine. Durant la guerre de 1914-1918, il encourage les Arabes à secouer le joug turc. Il reçoit le surnom de "Lawrence d'Arabie".

Arabe de coeur, Lawrence rêve de rendre à son pays d'adoption sa grandeur passée. Lorsque la guerre éclate, il propose ses services au Colonial Office. Les généreux projets de Lawrence, qui visent à réunir en un vaste empire les différentes tribus arabes, ne concordent pas toujours avec les vues du gouvernement britannique. Il n'en continue pas moins sa tâche. Avec une troupe de 3.000 hommes, il neutralise plus de 30.000 Turcs. Lorsqu'il entre à Damas, le 1er octobre 1918, la population l'acclame follement. La paix revenue, Lawrence comprend vite que les Alliés n'ont pas l'intention de tenir les promesses qu'il a faites en leur nom. Ecoeuré, il se retire et s'engage dans l'AVIATION anglaise sous un nom d'emprunt. Il meurt le 19 mai 1935 dans un banal accident de moto.

Thomas Edward Lawrence

Leclerc de Hautecloque
LECLERC DE HAUTECLOQUE

Le capitaine français Philippe-Marie de Hautecloque (1902 - 1947), blessé en 1940, prisonnier des Allemands, s'évade et rejoint le général de Gaulle à Londres. Il prend le nom de Leclerc. Envoyé en Afrique, il forme au Tchad la 2e division blindée qui libère Paris en 1944.

En 1941 Leclerc, devenu colonel, se trouve devant Koufra, vaste OASIS de Libye où 1.200 Italiens, puissamment armés, occupent le fort d'El Targ. Il ne dispose que de 400 hommes, 10 véhicules blindés, 45 camions, 1 canon de 75 millimètres et 2 canons de 37. Au début de février 1941, Leclerc fait une reconnaissance dans Koufra sans alerter la garnison et, le 18, attaque avec ses maigres forces. Après un violent accrochage, il commence le siège du fort. Un duel s'engage entre l'artillerie italienne et l'unique canon de 75 français, qui tire avec rage. Le 1er mars, les Italiens cessent le combat. Le lendemain, Leclerc prononce le "Serment de Koufra" : "Nous ne nous arrêterons que lorsque le drapeau français flottera sur Metz et Strasbourg." En 1944, le serment était tenu. Mort dans un accident d'avion en 1947, Leclerc fut élevé à la dignité de maréchal de France, en 1952.


LÉONIDAS

Roi de Sparte de 490 jusqu'à sa mort, en 480 av. J.-C., Léonidas accepte la mission de sacrifice que lui confient les villes grecques à l'approche du roi des Perses, Xerxés : tenter d'arrêter celui-ci avant qu'il n'ait envahi l'Attique.

Pour pénétrer au coeur de la Grèce, Xerxés doit franchir le défilé des Thermopyles, étroit passage entre MER et MONTAGNE. Léonidas a moins de 7.000 hommes, dont les 300 hoplites de sa garde, à opposer aux centaines de milliers de soldats perses. Il reste cependant confiant. Aussi, quand Xerxès lui ÉCRIT : "Rends tes armes", il lui répond orgueilleusement : "Viens les prendre toi-même !". Malheureusement, un déserteur indique aux Perses un sentier de montagne qui leur permet de contourner le défilé. Quand les Grecs s'en rendent compte, certains s'enfuient. Au petit JOUR, Léonidas partage un dernier repas avec ses soldats puis donne l'ordre d'attaquer. Les Grecs succombent bientôt sous le nombre. Autour de leur roi, les 300 hoplites font merveille. Soudain, Léonidas tombe, touché par une flèche. Pour défendre son corps, les SPARTIATES se feront tuer jusqu'au dernier, faisant payer très cher aux Perses leur victoire.

Léonidas

Ferdinand de Lesseps
FERDINAND DE LESSEPS 3 références trouvées

Ferdinand-Marie, vicomte de Lesseps (1805 - 1894), fut consul de France au Caire et à Alexandrie. Il relance l'idée, fort ancienne, d'un canal entre la Méditerranée et la mer Rouge pour permettre aux navires d'atteindre l'Orient sans contourner l'Afrique.

Son projet rencontre d'abord beaucoup d'hostilité, mais Ferdinand de Lesseps démontre avec opiniâtreté l'intérêt, pour les échanges commerciaux, de cette voie navigable accessible aux navires de fort tonnage. Les travaux de percement du CANAL de Suez, commencés en 1859, durent près de 10 ans. 40.000 ouvriers égyptiens, armés de pioches et de couffins, participent à cette entreprise gigantesque. 1.000 techniciens, français pour la plupart, les dirigent. De Port-Saïd à Suez, le canal mesure de nos jours 161 kilomètres de long, 60 à 120 mètres de large et plus de 12 mètres de profondeur. Il fut inauguré le 17 novembre 1869 en présence de l'impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. 80 navires se rendirent ce jour-là de Port-Saïd à la mer Rouge. Ferdinand de Lesseps refusa le titre de duc de Suez que lui offrait l'empereur des FranCANAL DE SUEZ, commencés en 1859, durent près de 10 ANS. 40.000 ouvriers égyptiens, armés de pioches et de couffins, participent à cette entreprise gigantesque. 1.000 techniciens, français pour la plupart, les dirigent. De Port-Saïd à Suez, le canal mesure de nos jours 161 kilomètres de long, 60 à 120 mètres de large et plus de 12 mètres de profondeur. Il fut inauguré le 17 novembre 1869 en présence de l'impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. 80 navires se rendirent ce jour-là de Port-Saïd à la MER Rouge. Ferdinand de Lesseps refusa le titre de duc de Suez que lui offrait l'empereur des Français.


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011