Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Retour Menu  Accueil

M (1/3) de  DOUGLAS MACARTHUR  à  GIUSEPPE MAZZINI
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Douglas MacArthur
DOUGLAS MACARTHUR

Le général américain MacArthur (1880 - 1964) s'illustre, en 1942, dons la défense des Philippines. Commandant en chef dans le Pacifique, il triomphe du Japon. En 1950, il est nommé à la tête des forces de l'O.N.U. en Corée. A son retour, l'Amérique l'accueille en héros.

En 1942, dans le Pacifique, tout paraît perdu pour les Américains. Pourtant, en quittant Corregidor (Philippines) à bord d'un sous-marin, MacArthur s'écrie : "Je reviendrai !". Par une série de coups d'éclat, il regagne le terrain perdu. Aussi, le 2 septembre 1945, quand les Japonais signent leur capitulation à bord du Missouri, peut-il être fier de lui : il a tenu parole. La VIE de MacArthur offre maints exemples de son audace. En 1928, il dirige la délégation des Etats-Unis aux Jeux olympiques d'Amsterdam. Une HEURE avant le défilé d'ouverture, 3 cars bondés d'athlètes américains se présentent à la porte du stade. Pas de portier pour leur ouvrir. MacArthur donne l'ordre au chauffeur de la première voiture de faire demi-tour et d'enfoncer la porte. Le portier surgit alors, affolé. "Vous me présenterez la note des réparations !" lui lance MacArthur en passant devant lui.


ALEXANDER MACKENZIE

Né à Stornoway, dans l'ÎLE de Lewis, en Écosse, Alexander Mackenzie (1764 - 1820) grandit à Montréal, au Canada. A 15 ANS, il entre dans une Compagnie qui se livre au commerce des fourrures dans la région des Grands Lacs.

Pour trouver une route vers l'Ouest, Mackenzie décide d'explorer le grand FLEUVE au tracé encore mal défini qui, partant du LAC Athabasca, semble néanmois favoriser son projet. Il s'embarque, en 1789, avec une petite troupe d'Indiens, à bord de canots d'écorce. Le fleuve est large, le COURANT puissant; les pagayeurs se laissent entraîner, croient-ils, vers le Pacifique. Mais au pied des MONTAGNES Rocheuses, le fleuve s'oriente vers le nord-ouest et conduit à une MER où flottent des GLACES : l'OCÉAN ARCTIQUE. Déçu, l'explorateur donne le nom de Desappointement au fleuve qui s'appelle aujourd'hui Mackenzie. En 1792, il remonte la rivière de la Paix qui prend sa SOURCE dans les Rocheuses. Là, il faut porter les canots dans les FORÊTS à travers la montagne. Sur l'autre versant, Mackenzie trouve la Columbia River, qu'il descend jusqu'au Pacifique. Un rocher porte encore gravée la date de son arrivée, le 22 juillet 1793.

Alexander Mackenzie

Fernand de Magellan
FERNAND DE MAGELLAN 8 références trouvées

Fernand de Magellan (v. 1480 - 1521), navigateur portugais, a sillonné les MERS d'Extrême-Orient et d'Afrique. S'estimant mal récompensé par son roi, Manuel 1er, il offre un jour ses services à l'Espagne.

Magellan propose à CHARLES QUINT de rechercher, au sud de l'Amérique, un passage vers les lndes. Le 20 septembre 1519, il quitte l'Espagne avec 5 navires et 265 hommes. Le 21 octobre 1520, après un HIVER terrible, il emprunte le détroit qui porte son nom, à l'extrémité de l'Amérique du Sud. Le navigateur vogue alors sur un OCÉAN si CALME qu'il le baptise le Pacifique. Il ne lui reste que 3 navires : l'un a sombré, l'autre est retourné en Espagne. Après 110 JOURS d'une lente navigation, Magellan aborde les Philippines avec un équipage décimé par la faim et la soif. Devenu l'ami du roi de Cebu, il le fait chrétien et vassal du roi d'Espagne. Mais il est tué à la fin du MOIS d'avril 1521 par les indigènes d'une ÎLE voisine. Ses marins en fuite abandonnent son corps. Un seul de ses bateaux, la Victoria, commandé par EL CANO, parvient à regagner l'Europe, achevant ainsi de boucler le premier tour de la TERRE.


STEPAN MAKAROV

Nommé commandant de l'escadre russe du Pacifique en 1904, l'amiral Makarov (1848 - 1904) est célèbre pour sa force de caractère et un exploit : en 1878, il a pénétré de nuit dans Batoum et y a détruit, à la TORPILLE, plusieurs navires turcs.

Surnommé "la Barbe" par ses marins - une barbe noire qu'il porte, largement étalée, sur la poitrine -, Makarov s'est juré de forcer le blocus que l'AMIRAL TÔGÔ a établi devant Port-Arthur. Dans la NUIT du 12 au 13 avril 1904, à bord du Petropavlovsk, il observe les mouilleurs de mines japonais au travail à quelques milles de la côte. Vers 4 heures, on vient l'avertir qu'un de ses bâtiments le Bayan, a engagé le combat contre les torpilleurs japonais. Il appareille aussitôt. Au large, Makarov devine les silhouettes de 7 CUIRASSÉS japonais. L'ennemi est en force : il juge préférable de rentrer. Curieusement, alors que les navires russes font demi-tour, Tôgô n'ouvre pas le feu. Soudain, à 9 heures 45, une formidable explosion ébranle l'AIR : le Petropavlovsk a sauté sur une mine. Tandis que le cuirassé s'enfonce dans les flots, Tôgô salue au garde-à-vous. "Makarov était un grand marin, murmure-t-il. Nous avions le même âge."

Stepan Makarov

Louis Mandrin
LOUIS MANDRIN

Louis Mandrin (v. 1725 - 1755) se retrouve chef de famille à 17 ANS, à la mort de son père. Il engage la petite fortune de sa famille dans une entreprise de transport au service des Fermiers généraux. Mais toutes ses mules meurent... et le voilà ruiné. Il devient alors contrebandier.

A la tête de plusieurs centaines d'hommes, Mandrin introduit clandestinement en France et vend publiquement tissus, épices, TABAC. Il rançonne les villes et tient tête, souvent très violemment, aux régiments qui le traquent. Ne s'attaquant qu'aux Fermiers généraux, il reçoit partout l'aide des populations séduites par son esprit chevaleresque. Pourtant, ses troupes se livrent souvent à de véritables massacres. Un JOUR, il rencontre un carrosse tiré par 2 beaux CHEVAUX. Avec un salut poli, il s'adresse au voyageur et à sa femme : "Vous avez des chevaux qui feraient mon affaire. Ma monture est lasse et je suis pressé." L'homme reconnaît Mandrin et prend la chose avec bonne humeur : "Mes chevaux sont à vous !". Arrivé dans son repaire, Mandrin renvoie les chevaux au gentilhomme, avec une pièce d'étoffe précieuse pour sa femme. Finalement capturé, il sera roué vif en présence d'une foule compatissante.


DANIELE MANIN

Patriote italien, l'avocat Daniele Manin (1804 - 1857) fonde en 1848 la république de Vénétie. Il dirige avec courage la lutte contre l'Autriche. Mais, abandonné de tous, il doit finalement renoncer et partir pour l'exil. Il meurt à Paris, entouré du respect universel.

Mars 1848 : la révolte gronde à Vienne; Metternich s'enfuit, caché dans une corbeille de linge. C'est l'heure pour les patriotes italiens de secouer le joug autrichien. A Venise, un jeune avocat, libéré de prison par l'émeute, recrute une garde civique et chasse les Autrichiens, le 22 mars 1848. Seize MOIS plus tard, tout a changé : à Vienne, le pouvoir impérial s'est repris. Les troupes autrichiennes, investissant les LAGUNES, réduisent les Vénitiens à la famine. Tandis que ses compatriotes pêchent, dans le Grand CANAL, des RATS pour les manger, Manin tente de réveiller les énergies : "Ne cédons pas ! GARIBALDI et MAZZINI vont venir nous délivrer." Le 22 août 1849, le rêve s'effondre. En quittant Venise, Manin crie à la foule en pleurs : "Un peuple qui a fait ce que notre peuple a fait ne peut périr. Nous avons semé : les germes donneront une moisson de gloire !".

Daniele Manin

Mao Tsé-toung
MAO TSÉ-TOUNG 2 références trouvées

Chef du parti communiste chinois, Mao Tsé-toung (1893 - 1976) lutte contre le pouvoir central incarné par Tchang Kaï-Chek. Vainqueur en 1949, il exerce le pouvoir jusqu'à sa mort, vénéré par 800 millions de Chinois.

D'octobre 1934 à octobre 1935, l'Armée rouge, sous la conduite de Mao Tsé-toung, parcourt plusieurs milliers de kilomètres, harcelée par Tchang Kaï-Chek. Cette "Longue Marche" est émaillée de multiples exploits. Pour franchir la rivière Tatu-Mo, large de 300 mètres, Mao doit emprunter le pont de Latung, constitué de 13 chaînes de fer tendues d'une rive à l'autre. Les COMMUNISTES surprennent les postes de garde et, au prix de faibles pertes, passent de l'autre côté. En 1946, Mao se retrouve face à Tchang. Il demande à ses amis paysans d'arracher les rails du CHEMIN DE FER et de les transporter dans les MONTAGNES, bloquant ainsi dans les gares les troupes de son adversaire. L'ANNÉE suivante, il oblige l'armée de Hou Tsoung-nan à se scinder en plusieurs tronçons. Il exulte alors, sûr de lui : "Hou est arrivé vers nous le poing fermé; nous l'avons forcé à ouvrir la main; nous allons maintenant lui couper les doigts un à un !".


JACQUES MARQUETTE 1 référence trouvée

En 1672, le missionnaire et géographe français Jacques Marquette (1637 - 1675) est chargé, par le gouverneur de Québec, d'instruire et d'évangéliser les populations d'Amérique du Nord et de chercher une voie d'accès à l'OCÉAN Pacifique.

Les indigènes indiquent au Père Marquette l'existence du "Père des FLEUVES" qu'il croit être le "passage" vers l'ouest tant cherché. Le 17 mai 1673, LOUIS JOLLIET, 5 compagnons et lui s'embarquent sur 2 canots sur la rivière aux RENARDS. Après une navigation difficile et de longs portages à dos d'hommes, la petite équipe atteint le Wisconsin qu'elle descend jusqu'à un fleuve large et rapide, qui coule entre des collines boisées où broutent d'immenses troupeaux de BISONS. C'est le "Père des Fleuves", le Mississippi. Les explorateurs abordent près d'un village dont les paisibles habitants leur présentent le calumet. "Il ne faut pas le refuser, ÉCRIT le Père Marquette, sinon on passe pour un ennemi. Pourvu qu'on fasse semblant de fumer, c'est assez." Quelques JOURS plus fard, il se rend compte que le Mississippi ne coule pas vers le Pacifique mais vers le GOLFE du Mexique et décide de revenir à son point de départ.

Jacques Marquette

Douglas Mawson
DOUGLAS MAWSON

Le 16 janvier 1909, Douglas Mawson (1882 - 1958), professeur de PHYSIQUE australien, et son compatriote, Edgworth David, professeur de GÉOLOGIE, sont les premiers à atteindre le pôle sud magnétique après une épuisante marche de 1.000 kilomètres.

En 1911, Mawson repart dans l'Antarctique à la tête de la première expédition australienne. Il emporte, à bord de son bateau l'Aurora, un avion et un poste de radio, ce que nul n'a fait avant lui. Au cours d'un essai, un accident rend l'avion inutilisable. Le moteur étant intact, Mawson décide de transformer l'appareil en traîneau à hélice. Il enlève les ailes et fixe sous la carlingue des patins assez longs pour franchir les CREVASSES. Le 3 décembre 1912, il essaie l'engin, qui remorque 4 traîneaux lourdement chargés. Mais le moteur ne résiste pas au BLIZZARD, le terrible VENT des espaces GLACÉS, et le premier traîneau à moteur termine tristement sa courte carrière. Heureusement, le premier poste de radio installé sur la BANQUISE fonctionne bien, malgré les TEMPÊTES qui abattent souvent les ANTENNES. Il permet à Mawson de rester en contact avec l'Aurora pendant le long hivernage polaire.


GIUSEPPE MAZZINI 1 référence trouvée

Théoricien de l'indépendance italienne, Mazzini (1805 - 1812) rêve de fusionner les Etats de la PÉNINSULE en une République. Il anime le soulèvement de 1848 et, réfugié à Londres, poursuit le combat pour le succès de ses idées.

Mazzini a participé, avant 1830, au carbonarisme; il a été emprisonné, il a vu mourir nombre de ses camarades. Il croit en l'efficacité de l'action pacifique. En 1852, de son exil, il ordonne au "comité de Libération nationale" de Mantoue de se manifester. La ville est autrichienne et la puissance occupante s'est réservé le monopole du TABAC. Mazzini recommande donc aux Mantouans de cesser de fumer, mais la police réagit en pourchassant les hommes qui n'ont pas de cigare aux lèvres. Mazzini demande alors aux Mantouanes de porter des dessous verts, blancs et rouges, aux couleurs du drapeau national. Réplique immédiate du gouverneur : il ordonne à ses sbires d'arrêter les femmes dans la rue, de soulever leurs jupes et de fesser en public celles dont les dessous se révéleront "patriotiques". L'Eglise proteste au nom du respect de la personne humaine; on doit rapporter la mesure : Mazzini a marqué un point.

Giuseppe Mazzini

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011