Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Retour Menu  Accueil

S (1/3) de  ALBERTO SANTOS-DUMONT  à  CATERINA SFORZA
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Alberto Santos-Dumont
ALBERTO SANTOS-DUMONT

C'est au Brésilien Santos-Dumont (1873 - 1932) que revient l'honneur d'être le premier pilote titulaire d'un record homologué. Ses recherches aéronautiques firent progresser l'AVIATION naissante.

Santos-Dumont consacre sa VIE et son argent à la conquête de l'AIR. Il construit d'abord des dirigeables. S'il appelle XIV bis l'avion de son record, c'est qu'il l'a expérimenté en le suspendant à son dirigeable n°XIV. Le XIV bis qui, le 12 novembre 1906, s'apprête à décoller de la pelouse de Bagatelle, est un curieux engin. Il évoque une grande étagère munie d'une queue et de 3 roues ! Tel quel, il vole pourtant. Le 23 octobre déjà, des spectateurs couchés à plat ventre ont pu vérifier que ses roues se haussaient au-dessus des pointes d'HERBE. Malheureusement, les contrôleurs abasourdis ont oublié de noter les distances. Aussi ignore-t-on la longueur exacte parcourue. Il n'en ira pas de même le 12 novembre : Santos-Dumont décolle pour atterrir 220 mètres plus loin. On le porte en triomphe, avec d'autant plus de facilité qu'il ne pèse que 49 kilos. "S'il avait seulement fait 10 kilos de plus, remarque un grincheux, le XIV bis serait resté au SOL !"


HORACE-BÉNÉDICT DE SAUSSURE

Au XVIIIe siècle, le Mont-Blanc qui domine Chamonix reste inviolé. Après une série de voyages d'études et de nombreuses inventions, le NATURALISTE et physicien suisse de Saussure (1740 - 1799) en réussit l'ascension.

Dès 1760, de Saussure promet une récompense à celui qui trouvera le chemin du sommet. Durant 25 ans, plusieurs caravanes se mettent en route mais doivent renoncer. Deux hommes réussissent pourtant, en 1786 : le guide Jacques Balmat et le docteur Paccard. Le 1er août de l'ANNÉE suivante, de Saussure entreprend à son tour l'ascension, sous la direction de Balmat, accompagné de guides qui portent ses instruments de PHYSIQUE. Le 2, le groupe campe, sans le savoir, sur une CREVASSE recouverte de NEIGE. Le 3, au petit matin, il reprend l'ascension malgré l'appréhension générale. Les hommes avancent péniblement sur la pente GLACÉE. Deux fois, de Saussure manque glisser dans une crevasse. La cordée, épuisée, atteint enfin le sommet. Malgré la FATIGUE, de Saussure commence aussitôt ses observations, qui suscitent dès leur publication l'admiration du monde savant.

Horace-Bénédict De Saussure

Reinhard Von Scheer
REINHARD VON SCHEER

Commandant de la flotte allemande, l'amiral von Scheer (1863 - 1927) n'hésite pas, malgré son infériorité numérique, à affronter, au Jutland, la flotte anglaise de l'amiral Jellicoe. Cette bataille gigantesque mit aux prises plus de 250 bâtiments.

Le 20 mai 1916, après interception du signal allemand 31 Gg 2490, Jellicoe appareille de Scapa Flow. Il s'agit d'un plan 2490, à exécuter le 31 mai, selon lequel l'escadre de l'AMIRAL Hipper doit remonter vers la Norvège. Von Scheer espère que, devant cette proie, Jellicoe enverra une partie de sa flotte, qu'il pourra alors surprendre avec ses CUIRASSÉS. Par temps couvert, les 2 escadres défilent sans se voir lorsque la présence intempestive d'un caboteur danois déclenche le feu à 15 HEURES 30, le 31 mai. Dès les premières salves, 2 croiseurs de bataille anglais sont expédiés par le fond. Mais à 18 heures 15, quand von Scheer voit devant lui l'ensemble de la flotte de Jellicoe, il réalise que le piège va se refermer sur lui-même. Il fait exécuter à sa flotte un tête-à-queue complet. Il regagne sa base sain et sauf, avec moins de pertes en navires et en hommes que Jellicoe, mais sans s'être rendu maître de la MER du Nord.


MARIE-JEANNE SCHELLINCK

Née à Gand, en Belgique, Marie-Jeanne Schellinck (1757 - 1840) s'engage dans les armées républicaines françaises. Sous-lieutenant après Austerlitz, elle est la première femme faite CHEVALIER de la Légion d'honneur à titre militaire.

Enflammée par les idées révolutionnaires, Marie-Jeanne se procure un uniforme et, ainsi déguisée, parvient à se faire incorporer dans l'armée de Dumouriez. A Jemmapes, le 6 novembre 1792, la supercherie est découverte : alors qu'avec son bataillon, Marie-Jeanne résiste aux assauts de la cavalerie autrichienne, elle reçoit 6 coups de sabre dont l'un, déchirant vareuse et chemise, lui traverse le sein droit. L'armée n'accepte que les cantinières. Pourtant, devant tant de courage et d'intrépidité, on fait une exception : c'est sous son vrai nom que Marie-Jeanne continue à se battre et sera citée à l'ordre de l'armée, après Arcole. Lorsque le sous-lieutenant Schellinck prend sa retraite à 51 ANS, NAPOLÉON tient à lui manifester son estime. Le 20 juin 1808, il épingle sur sa poitrine la croix de la Légion d'honneur et ordonne : "Messieurs, inclinez-vous devant cette femme exceptionnelle. Elle est une des gloires de l'Empire."

Marie-Jeanne Schellinck

Heinrich Schliemann
HEINRICH SCHLIEMANN

Commerçant enrichi, l'Allemand Schliemann (1822 - 1890) entreprend, à ses frais, des fouilles qui mettent au jour les ruines de Troie et les vestiges de la civilisation mycénienne et crétoise.

Commis d'épicerie, dès l'âge de 10 ANS Heinrich est amoureux de la Grèce antique. Chaque soir, il contemple, dans un livre d'histoire, une gravure d'Enée fuyant l'incendie de Troie. Un JOUR, un homme à moitié ivre entre dans la boutique, en déclamant des vers d'Homère. Heinrich offre à l'homme un verre d'alcool pour qu'il répète ces phrases dont la musique l'émerveille. Il ressent la même émotion lorsqu'en juin 1873, à l'emplacement de la ville de Troie, il déterre un bouclier qui, dans son imagination, devient aussitôt celui d'Ajax, décrit par Homère, et, quelques jours plus tard, ce qu'il croit être le trésor de Priam. Saisissant un diadème d'or, il en ceint le front de son épouse, en disant : "Reçois la parure d'Hélène de Troie !" Exalté, Schliemann se montre aussi réaliste : il expédie en Crète, dans la famille de sa femme, ce trésor qu'il considère comme sien. Après procès, il accepte de payer aux Turcs une forte indemnité pour en devenir le légitime propriétaire.


ALBERT SCHWEITZER

Médecin, pasteur, professeur et musicien, Albert Schweitzer (1875 - 1965), né en Alsace, fonde en 1913 l'hôpital de Lambaréné (Gabon) où il accueille les indigènes que déciment les épidémies et la lèpre. En 1952, il reçoit le Prix Nobel de la Paix.

Albert Schweitzer construit de ses mains les premières baraques où, peu à peu, les malades affluent. Pour que les pauvres gens ne se sentent pas trop isolés de leur tribu, il autorise leurs familles à les accompagner et l'hôpital devient un grand village. Le docteur Schweitzer y soigne, pendant plus de 50 ANS, les Noirs qui lui témoignent une absolue confiance. Il trouve parmi eux ses premiers collaborateurs, qui deviennent des infirmiers dévoués. Certains sont de pittoresques personnages, tel Joseph qui a gardé de son ancien métier de cuisinier la pratique d'un vocabulaire très gastronomique. Il présente un JOUR au médecin une malade en ces termes : "Cette femme souffre de ses côtelettes gauches et dans le filet !" Le soir, pour oublier ses FATIGUES et le climat accablant, le docteur Schweitzer se met au piano et joue du BACH.

Albert Schweitzer

Robert Falcon Scott
ROBERT FALCON SCOTT 2 références trouvées

Explorateur anglais, Scott (1868 - 1912) dirige, de 1901 à 1904, une première expédition dans l'Antarctique. Quand il repart en 1910, toute l'Angleterre est sûre de son succès. Malheureusement, lorsqu'il parvient au pôle Sud, Amundsen l'a devancé.

Le 15 janvier 1912, Scott et ses 4 compagnons sont à 43 kilomètres du pôle, tout à la joie de leur victoire prochaine. Le 16, ils se remettent en route, attelés à leurs traîneaux. Au bout de 10 kilomètres, ils aperçoivent un monticule de GLACE surmonté d'un drapeau noir et découvrent les vestiges d'un campement : celui d'AMUNDSEN ! Un morne silence s'abat sur le petit groupe qui voit fondre, soudain, tous ses espoirs. Scott réagit le premier : "Poussons jusqu'au pôle et plantons-y l'Union Jack !" Les autres lui obéissent à contrecoeur. Au pôle, ils trouvent la tente que le Norvégien a laissée comme trace de son passage. Avec une date : 14 décembre 1911. Les 5 hommes doivent reprendre, sans tarder, le chemin de leur base, située à près de 1.300 kilomètres. Mais ils n'atteindront jamais celle-ci. Transis de FROID et de faim, ils meurent d'épuisement, victimes avant tout de leur rêve évanoui.


MARC SEGUIN

Passionné de MATHÉMATIQUES et de mecanique, le Français Marc Seguin (1786 - 1875) est devenu un grand ingénieur sans avoir fait d'études spéciales. En 1824, il construit le premier pont suspendu français sur le Rhône.

En 1826, Seguin se voit confier la mission de réaliser la première ligne de CHEMIN DE FER de Lyon à Saint-Etienne, longue de 60 kilomètres. Il en dessine le tracé, fait construire des ponts et percer un tunnel de 1.500 mètres, le plus long de l'époque. A la place des rails en fonte posés sur des cubes de pierre utilisés dans les MINES, il opte pour des rails en fer, fixés sur des traverses de bois. La ligne est terminée en 1832. Pour entraîner les wagons, on n'ose se fier aux locomotives STEPHENSON, même améliorées par les perfectionnements apportés par Seguin, et abandonner les CHEVAUX. Jusqu'en 1844, selon les difficultés du parcours, les convois sont tirés alternativement par des chevaux et des locomotives. Parfois même, lorsque la pente est suffisante, les wagons roulent seuls, entraînés par leur propre poids. Les premiers clients du chemin de fer ne manquaient pas de courage !

Marc Seguin

Caterina Sforza
CATERINA SFORZA

Princesse italienne, Caterina Sforza (v. 1463 - 1509) témoigne, toute sa VIE, d'un courage indomptable. Triomphant de toutes les épreuves, elle assure, en une époque troublée, l'avenir de ses 4 enfants, dont le célèbre BANDE NERE.

En 1488, la ville de Forli, révoltée, assassine son seigneur, le premier mari de Caterina, et emprisonne celle-ci avec ses enfants. Pour obtenir la reddition de la citadelle, le chef des rebelles envoie Caterina haranguer ses soldats. A peine a-t-elle franchi le pont-levis, qu'elle le fait relever. Le chef menace : "Prends garde ! Nous tuerons tes enfants ! - Aucune importance, j'en aurai d'autres !" raille Caterina, debout sur le rempart. Cet héroïsme retourne la foule en sa faveur. En 1499, c'est au tour de CÉSAR BORGIA d'assiéger Caterina dans Forli. Les grosses pièces de son artillerie, que commande LÉONARD DE VINCI, creusent des brèches dans les murailles. Mais Caterina ne cède pas. Ses archers envoient des billets, enroulés sur des flèches, par lesquels elle promet 10.000 ducats à qui lui livrera César. Celui-ci réplique par la même voie : "100.000 ducats pour la comtesse." Caterina, trahie, est finalement prise et emmenée à Rome.


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011