Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Retour Menu  Accueil

U (1/1) de  ERNST UDET  à  DUCHESSE D'UZÈS
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Ernst Udet
ERNST UDET

Célèbre aviateur allemand, "as" de la guerre 1914-1918, Ernst Udet (1896 - 1941) est général lorsque éclate le nouveau conflit. Il croit à la supériorité des bombardiers en piqué, les stukas, dont il a lui-même essayé, au péril de sa VIE, les prototypes. Leur échec sans appel dans la BATAILLE D'ANGLETERRE le conduit au découragement et au suicide.

Motocycliste de l'armée, Ernst Udet est admis, en 1915, à suivre des cours de pilotage à Darmstadt. Très vite, il manifeste une grande virtuosité, mais sa témérité lui vaut quelques accidents, sans gravité heureusement. Envoyé au front, il compte déjà 5 victoires à son actif lorsqu'un JOUR de juin 1917, son avion tombe sur un biplan français, piloté de main de maître. Durant 8 minutes, les deux appareils vont s'affronter en un véritable carrousel. Les moteurs ronflent, les mitrailleuses crépitent. Soudain, celle d'Udet s'enraye. Le pilote français pourrait profiter de la situation et de l'inexpérience visible de l'Allemand. Mais il choisit de rompre le combat et s'éloigne. Par la suite, Udet devait apprendre que cet aviateur chevaleresque n'était autre que GEORGES GUYNEMER.


DUCHESSE D'UZÈS

La Française Marie-Clémentine de Rochechouart-Mortemart, duchesse d'Uzès (1847 - 1933), lutte pour la promotion sociale des femmes. Elle adopte les techniques les plus modernes et, passionnée de CHASSE, favorise l'essor de la vénerie française.

La devise de Marie-Clémentine est : "Bien faire et laisser dire." Extrêmement riche, elle fournit 300.000 francs-or au général Boulanger pour l'aider à prendre le pouvoir et fait bénéficier de ses largesses un autre "prétendant", le duc d'Orléans. Ce dernier l'en récompense fort mal. Quand on lui parle de sa dette, il hausse les épaules : "Si je deviens roi, j'inviterai la duchesse dans le carrosse royal." Marie-Clémentine a plus de chance avec sa meute : elle est la première et la seule femme lieutenant de louveterie. De même, en mai 1897, elle obtient le premier permis de conduire attribué à une femme. Elle organise des rallyes dont l'un la mène à Rome, lui donnant l'occasion de présenter sa caravane au pape. Dernier détail : cette femme intrépide, dont on ne peut citer tous les exploits, a reçu à 80 ANS le baptême de l'air.

Duchesse D'Uzès

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011