Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... L'Histoire Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Jean-Sébastien Bach
JEAN-SÉBASTIEN BACH1 référence trouvée

Jean-Sébastien Bach (1685 - 1750) naquit à Eisenach, dans le duché de Saxe. Surnommé le "Père de la Musique", il disait à des personnes qui le félicitaient : "J'ai beaucoup travaillé. Quiconque travaillera comme moi pourra faire ce que je fais !"

En 1703, Jean-Sébastien Bach avait déjà montré de réels talents. Son père lui avait enseigné le violon, et son frère le piano. Pour gagner de l'argent, il avait patiemment copié un grand nombre d'oeuvres musicales, ce qui lui abîma profondément la vue. L'église d'Arnstadt l'engagea pour jouer 3 fois par semaine sur le grand orgue. Les observateurs s'émerveillaient de son agilité. L'un d'eux déclara que "ses pieds volaient sur le pédalier comme s'ils eussent eu des ailes". Et pourtant, ses contemporains ne l'appréciaient pas toujours : il fut un JOUR engagé à Darmstadt parce que, "les meilleurs musiciens n'étant pas disponibles, il fallait prendre un homme de capacité moyenne" ! Devenu complètement aveugle en 1749, il continua à composer jusqu'à sa mort. Un de ses chants disait : "Viens, douce mort, repos béni; viens, car ma VIE est triste et de la TERRE je suis las."



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !