Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... L'Histoire Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Barricades
BARRICADES1 référence trouvée

On donne le nom de barricades à des retranchements édifiés à la hâte pour interdire l'accès d'une rue aux forces de l'ordre et les bombarder, à couvert, de projectiles divers.

Le 12 mai 1588, la population de la ville de Paris se révolte contre le roi Henri III. Les rues sont barrées avec des barriques. Cette journée des "barricades" ne resta pas unique. Édifiées avec des tonneaux, des charrettes, des pavés, des meubles, de nombreuses barricades annoncèrent des révolutions. En 1830 et en 1848, Charles X et Louis-Philippe, rois de France, durent abandonner le pouvoir sous la pression des barricades. Pour cette raison, à partir de 1852, le préfet de Paris, le baron Haussmann, entreprit d'élargir les rues pour empêcher de semblables révolutions et permettre à la fois les charges de cavalerie et les tirs d'artillerie. De nos jours, les autorités ont également pris l'habitude de bitumer les grands boulevards pour éviter que les pavés servent de projectiles lors des manifestations. Les barricades permettent ainsi, par un effet bien indirect, de rendre les grandes artères plus spacieuses et plus roulantes.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !