Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... L'Histoire Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Bateliers de la Volga
BATELIERS DE LA VOLGA

Avant le développement des navires à vapeur, les bateaux étaient tirés le long de berges par des ANIMAUX de trait. Mais en Russie, cette tâche était assurée par des hommes, tels les célèbres bateliers de la Volga.

En 1900, dans la Russie tsariste, on voyait encore, le long du FLEUVE Volga, des groupes de gueux marchant au rythme de leurs chants scandés. Du mât du bateau partait un câble garni de sangles de cuir. Les bateliers, attelés aux sangles en file indienne, avançaient d'abord le pied droit, puis ramenaient le pied gauche au niveau de l'autre. Il était impossible à un batelier de ralentir le pas sans gêner tous ses compagnons; s'il tombait malade, on l'abandonnait sur place. Le chant servait à régler rigoureusement la marche. Les bateliers pouvaient ainsi parcourir près de 35 kilomètres par JOUR. A la fin du voyage, les hommes dormaient à peine, hébétés, la gorge desséchée. Leur maigre salaire disparaissait aussitôt dans les tripots et ils retournaient chez eux aussi pauvres qu'avant. Mais quand les bateaux à vapeur firent leur apparition, ils les détestèrent car ils leur enlevaient leur seul moyen de subsistance.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !