Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... L'Histoire Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Billet de Banque
BILLET DE BANQUE3 références trouvées

Feuille de papier sur laquelle une somme est inscrite, le billet de banque remplaça progressivement les pièces d'or et d'argent comme moyen de paiement.

Avant le XVIIe siècle, on payait, la plupart du temps, avec des pièces métalliques. Mais cela présentait de nombreux inconvénients : quand la somme à payer était importante, le nombre de pièces à transporter risquait de tenter les voleurs. En outre, les pièces pouvaient être rognées et il fallait les peser pour être bien certain de leur valeur. On attribue à un Suédois, Palmstruck, l'invention du billet de banque : en échange des pièces, le banquier délivrait un papier certifiant la somme reçue. Très vite, il s'aperçut que les gens ne venaient pas tous réclamer les pièces qu'il détenait. Il commença donc à émettre plus de billets qu'il n'avait d'or. L'opération était géniale, la monnaie de papier triomphait. Actuellement, un billet de 100 francs vaut à peine 10 centimes. Ce qui fait sa valeur, c'est la confiance que les gens qui le détiennent ont à l'égard de la Banque de France qui émet ces billets.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !