Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... L'Histoire Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Cannibalisme
CANNIBALISME

On appelle cannibalisme le fait de manger de la chair humaine. Cette pratique, qui nous paraît aujourd'hui barbare, existait chez presque tous les peuples primitifs. On en trouvait encore la trace chez les Danois, au XIe siècle.

Le cannibalisme ne vient pas uniquement du manque de nourriture : dans beaucoup de religions païennes primitives, on croyait qu'en mangeant son ennemi, on acquérait du même coup toute sa force et ses facultés. Chez des peuplades habitant les ÎLES Salomon, dans l'OCÉAN Pacifique, on engraissait même les prisonniers, surtout les femmes, avant de les manger ! Dans une île voisine, la Nouvelle-Bretagne, la chair humaine se vendait dans les boucheries. Le cannibalisme s'accompagnait aussi d'une certaine philosophie, très lointaine de la morale traditionnelle. Un chef brésilien faisait cette remarque fort logique : "Lorsque j'ai tué un ennemi, j'aime mieux le manger que de le laisser perdre ! Le pénible n'est pas d'être mangé, mais de mourir !" Le philosophe Montaigne posait aussi cette question très lucide : "Est-il plus cruel de torturer un homme jusqu'à la mort que de le manger, une fois mort ?"



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !