Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Georges Carpentier
GEORGES CARPENTIER

Le boxeur Georges Carpentier (1894 - 1975), champion du monde des mi-lourds en 1920, incarne le "noble art" et la forme la plus sympathique de la réussite : celle qui permet à un jeune homme pauvre de devenir un gentleman, à la seule force de ses poings.

Le 2 juillet 1921, à Jersey City (États-Unis), 80.123 spectateurs payants assistent au "combat du siècle" : Carpentier-Dempsey. Sur les bords de la Seine, des centaines de milliers de Parisiens attendent le résultat d'un match dont l'issue ne fait de doute pour personne : Carpentier vainqueur ! A Villacoublay, des avions se tiennent prêts à décoller pour lancer dans le CIEL des fusées rouges si tout s'est bien passé, blanches dans le cas contraire. Soudain, du côté de la tour EIFFEL, 2 fusées blanches éclatent. La foule, stupéfaite, croit à une erreur. Hélas ! il faut se rendre à l'évidence : Georges Carpentier s'est effondré au 4e round, sur blessure. Le 1er octobre 1923, le boxeur réserve au public londonien l'un de ses derniers récitals de boxe. Il affronte Joe Beckett et l'envoie au tapis en 40 secondes. Le prince de Galles, présent, commente : "Mon cigare s'était éteint. Le temps de le rallumer, tout était fini !..."



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !