Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Chou En-Laï
CHOU EN-LAÏ

D'une famille de mandarins, Chou En-Laï (1898 - 1976) devient communiste, dirige plusieurs soulèvements urbains et participe au commandement de l'Armée rouge durant la Longue Marche (1934 - 1935). Chef du gouvernement, de 1949 à sa mort, fidèle à MAO TSE-TOUNG, il rend à la Chine sa place dans le monde.

Écrasé à Changhaï, Chou En-Laï cherche à prendre sa revanche à Nanchang. Le 1er août 1927, à la tête de 30.000 hommes, il occupe la ville et, pistolet au poing, se fait remettre la caisse de la Banque municipale. 2 JOURS plus tard, surpris par Tchang Kaï-Chek, les COMMUNISTES se débandent. Chou En-Laï tente de gagner la côte. Il y parvient, épuisé, les vêtements en loques et se procure une barque pour rejoindre Hong Kong. Quelques ANNÉES plus tard, Chou En-Laï vit de nouveau à Changhaï, sous l'aspect d'un paisible marchand de grains, et dirige, en fait, un réseau d'espions et d'agitateurs. En 1937, le japon envahit la Chine. Chou En-Laï pense que communistes et nationalistes doivent s'unir contre lui, mais Tchang se dérobe. Fait prisonnier à Si-ngan, le chef nationaliste, finalement, en échange de sa libération, signe un accord qui restera en vigueur jusqu'à la fin des hostilités, en 1945.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !