Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Coelacanthe
COELACANTHE   [anim]

Le coelacanthe est un gros poisson osseux dont le nom vient du grec koilos, qui veut dire "creux", et akantha, "épine". Il mesure de 1 m 20 à 1 m 50 et pèse entre 45 et 60 kilos. Ses écailles sont bleu ACIER. Son corps massif, bosselé, muni de 2 nageoires dorsales et de 4 nageoires ventrales et pectorales, se termine par une queue épaisse à l'extrémité de laquelle la nageoire caudale paraît disposée en frange. Le coelacanthe vit dans l'OCÉAN Indien, entre les ÎLES Comores et Madagascar. Ce poisson pond des oeufs énormes : ils mesurent 7 à 8 cm de long et pèsent 300 grammes. Leur nombre est réduit (19 chez une femelle pêchée récemment).

Le coelacanthe est un POISSON vieux de quelque 300 millions d'ANNÉES. On le croyait disparu à jamais lorsqu'en 1938, dans le CANAL de Mozambique, des pêcheurs ramenèrent dans leur filet un représentant de cette lointaine espèce. Le second spécimen fut retiré de l'EAU en 1952. On estime qu'il ne subsiste aujourd'hui qu'une centaine de coelacanthes et leur PÊCHE est rigoureusement contrôlée par l'Institut de recherche scientifique de Madagascar. 5 d'entre eux sont conservés en France : 4 dans des universités, le cinquième dans l'aquarium du Croisic. C'est le seul endroit d'Europe où le public peut admirer cet étrange poisson venu du fond des âges, véritable FOSSILE vivant.


Coelacanthe
COELACANTHE   [mer]

Poisson que l'on croyait disparu depuis des dizaines de milliers d'années, le coelacanthe, dont quelques spécimens ont été pêchés depuis 1938, pourrait être l'ancêtre de tous les êtres amphibies.

22 décembre 1952 : A bord de sa grossière pirogue, un pauvre pêcheur des Comores, ARCHIPEL situé dans l'OCÉAN Indien, dérive sous la LUNE. Il dévide sa ligne, 300 mètres de filin en COTON. L'hameçon est fixé à un vieux câble de frein de bicyclette lesté par une pierre de un kilogramme. A grandes brassées, le pêcheur remonte sa ligne : ça mord ! Soudain apparaît un monstre étrange : un POISSON très laid avec une gueule aux lèvres épaisses, de grosses écailles, des nageoires atrophiées. Cet affreux poisson de 80 kilogrammes, mesurant 1 mètre 50, réjouit le pêcheur. Il y a 14 ANS que les savants le recherchent. Ils ont promis une bonne récompense à qui capturerait un coelacanthe. Un savant de Durban, en Afrique du Sud, aussitôt alerté, saute dans un avion afin de contempler ce poisson dont les nageoires ébauchent les pattes d'un quadrupède.



Ces définitions vous sont offertes par Y fo lire !