Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... L'Histoire Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Constantin le Grand
CONSTANTIN LE GRAND

Cet empereur romain se convertit au christianisme. Constantin (275 - 337 ap. J.-C.) éleva, pour mieux diriger son immense empire, une "Nouvelle Rome" au carrefour de l'Europe et de l'Asie, Byzance. Très vite, la ville prit le nom de son fondateur, CONSTANTINOPLE (la ville de Constantin), aujourd'hui Istanbul.

En 313 ap. J.-C., les portes des prisons qui gardent les chrétiens s'ouvrent. Quel nouveau supplice attend encore les fidèles du Christ ? Les jeux du cirque, la croix ? Non, on leur déclare simplement qu'ils peuvent partir et pratiquer librement leur religion. Telle est la volonté de l'empereur Constantin. L'étonnement fait croire au miracle. Des légendes courent sur la conversion de l'empereur. En 312, comme il marchait à la tête de ses troupes, il aurait vu, au-dessus du SOLEIL couchant, une croix lumineuse avec les mots : "Triomphe par ce signe." La NUIT suivante, le Christ serait apparu avec la croix et aurait ordonné à Constantin de faire fabriquer un étendard ressemblant à cette image. Et la victoire avait souri. Constantin accéléra le triomphe de la religion naissante et le déclin des vieux dieux païens !



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !