Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... La Mer Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Cordage
CORDAGE7 références trouvées

Ensemble tressé ou toronné, à partir de fibres textiles ou de fils métalliques, le cordage est utilisé pour de multiples usages à bord d'un navire : amarres, câblot d'ANCRE, drisses, écoutes, lignes de PÊCHE, câbles de CHALUT.

Une queue de VACHE ! C'est ainsi que les marins appellent, dans leur langage imagé, l'extrémité d'un cordage en train de se détoronner. Si vous n'intervenez pas, vos filins en queue de vache seront bientôt inutilisables. Faites vite un noeud provisoire, qui arrêtera le désastre, et préparez-vous à réussir une jolie surliure. C'est ainsi que les marins fixent l'extrémité d'un cordage. Prenez une longueur de fil à voile, ou de ligne fine, faites une ganse le long du filin, puis entourez le filin de spires jointives, bien serrées, sur une dizaine de centimètres. La dernière spire est passée dans la boucle de la ganse dont l'autre extrémité est tirée pour bloquer le fil. Vous coupez ensuite le fil qui dépasse. Les filins synthétiques, comme le nylon, de plus en plus employés à cause de leur imputrescibilité, peuvent être arrêtés en faisant fondre l'extrémité. Pour cela utilisez un fer à souder, ou le réchaud à gaz. Mais les vrais marins préfèrent une belle surliure bien régulière.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !