Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Cormoran
CORMORAN   [anim]1 référence trouvée

Le cormoran est un grand OISEAU aquatique qui habite, à peu près partout dans le monde, les régions côtières et le bord des grands FLEUVES et des LACS. Près des côtes, il édifie son nid d'ALGUES sur les îlots rocheux. A l'intérieur des terres, il construit son habitation, avec des branches et des HERBES sèches, à la cime des grands arbres. Il se nourrit de poissons qu'il saisit en plongeant. Entre 2 parties de pêche, il doit faire sécher son plumage alourdi par l'EAU en s'exposant pendant des HEURES au SOLEIL, ailes déployées. Le cormoran vole aussi bien qu'il nage et ne recule pas devant un voyage de 50 kilomètres, à haute ALTITUDE, pour gagner un lieu favorable à la pêche.

En Chine, l'adresse étonnante du cormoran pour attraper les POISSONS a longtemps été utilisée par les pêcheurs. Ils entraînaient les oiseaux à s'aligner du même côté de leur bateau et à plonger, l'un après l'autre, à la recherche d'une proie. Chaque cormoran avait autour du cou un anneau attaché à une corde qui l'empêchait de s'éloigner. L'anneau lui serrait assez le gosier pour qu'il ne puisse avaler les gros poissons que le pêcheur n'avait plus qu'à saisir. En récompense de son aide, le cormoran pouvait manger les petits poissons. Aujourd'hui, cette PÊCHE a été abandonnée et n'appartient plus qu'au folklore du peuple chinois.


Cormoran
CORMORAN   [mer]1 référence trouvée

Oiseau aquatique mesurant 45 centimètres à 1 mètre, le cormoran se caractérise par son plumage vert noirâtre et son bec effilé et crochu. Ses ailes sont peu développées, mais c'est un remarquable plongeur et un excellent pêcheur.

Le grand OISEAU noir se dresse sur ses pattes palmées. Debout sur le pavois d'une jonque de la MER de Chine, il déploie ses ailes dans le SOLEIL pour les faire sécher : le plumage du cormoran n'est pas étanche. Soudain, l'oiseau aperçoit une ombre dans la mer. Il s'envole, volette lourdement, puis plonge : il disparaît sous l'EAU, longtemps. Il ne peut aller bien loin : une mince cordelette le retient au navire, contrôlée par un marin chinois. Enfin, le cormoran émerge : la queue d'un POISSON sort de son bec effilé. Mais le cormoran ne peut l'avaler : un collier lui enserre le cou et l'empêche de déglutir. Doucement halé vers la jonque, l'oiseau dégorge sa proie sur le pont. Un homme s'empare prestement du poisson, le lance dans un panier où il va rejoindre les dizaines d'autres que le cormoran a pêchés pour les astucieux matelots. Quand il aura bien travaillé, l'oiseau aura peut-être enfin le droit d'avaler un poisson !



Ces définitions vous sont offertes par Y fo lire !