Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Cotonnier
COTONNIER   [anim]7 références trouvées

Le cotonnier est une plante herbacée, de la famille des malvacées, cultivée de chaque côté de l'ÉQUATEUR, jusqu'au 40° degré de latitude. Sa tige porte des feuilles à 5 lobes, des FLEURS jaunes très éphémères et des fruits, en forme de capsules. Celles-ci, grosses comme une NOIX, s'ouvrent,libérant des GRAINES, enveloppées d'un duvet blanc dont on tire les fibres de coton. Le cotonnier a besoin de beaucoup de CHALEUR et d'humidité pendant sa croissance, et d'une grande SÉCHERESSE au moment de la maturation des fruits et de la CUEILLETTE. Jambes de coton : jambes molles. Filer un mauvais coton : aller mal.

Connu en Inde depuis la plus haute Antiquité, le coton a été introduit en Europe par les Phéniciens et les Arabes. Les étoffes de coton, telle la futaine fabriquée au Moyen Age, restèrent longtemps des produits de luxe et ne se répandirent vraiment qu'au XVIIIe siècle, lors de l'invention des machines à tisser mécaniques. Les pays grands producteurs de coton sont l'Inde, l'Egypte, et surtout les États-Unis, qui fournissent à eux seuls la moitié de la production mondiale. Le coton est aussi utilisé dans l'industrie CHIMIQUE, comme SOURCE de cellulose, et en pharmacie, sous forme de coton hydrophile et de coton cardé.


Coton
COTON   [histo]7 références trouvées

Récoltées dans les régions chaudes et humides des TROPIQUES, les GRAINES du cotonnier sont enveloppées dans un duvet qui constitue une excellente fibre textile. L'usage des tissus de coton se généralisa au XVIIIe siècle.

Lorsque les premiers tissus de coton apparurent sur les marchés, ils connurent un énorme succès. Les fabricants de LIN s'inquiétèrent de cette concurrence nouvelle qui risquait de les ruiner. On raconte même qu'ils allèrent jusqu'à payer un valet pour qu'il fasse des trous dans les bas de coton que le roi avait commandés. Celui-ci n'interdirait-il pas la fabrication d'un tissu aussi peu résistant ? Leurs efforts furent vains.
L'usage du coton se répandit très vite. Moins cher et plus chaud que le lin, il permit aux moins fortunés de se protéger davantage contre le FROID, et c'est peut-être une des causes de la diminution de la mortalité au XVIIIe siècle. Aussi certaines causes qui peuvent sembler sans grande importance ont-elles parfois de profonds effets !



Ces définitions vous sont offertes par Y fo lire !