Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Courants Marins
COURANTS MARINS   [natur]35 références trouvées

Masses d'eau souvent considérables, plus chaudes ou plus FROIDES que celles qui les entourent, qui se déplacent en surface ou en profondeur, parfois sur de très grandes distances, dans les MERS et les OCÉANS du globe.

Vingt ANS après la découverte du CONTINENT américain, quantité de navires venus d'Europe franchissaient l'Atlantique en direction de ce pays fabuleux qui deviendra les Etats-Unis d'Amérique. Un JOUR de 1513, PONCE DE LÉON, un navigateur espagnol, longe la côte de Floride avec son trois-mâts lorsqu'il fait une constatation stupéfiante : son bateau recule par rapport à la côte. Or l'étrave du voilier fend l'EAU, soulevant de l'écume de part et d'autre, comme s'il avançait ! Ponce de Léon rassure ses marins, qui voyaient là un signe maléfique : ce phénomène, leur explique-t-il, était certainement dû à l'existence d'un fort courant marin. L'affaire était oubliée lorsqu'en 1769, BENJAMIN FRANKLIN remarqua que les bateaux des postes britanniques mettaient plus longtemps pour aller de Falmouth, en Angleterre, à New York, que pour en revenir. Le grand savant américain étudia ce phénomène et découvrit ainsi le GULF STREAM.


Courant
COURANT   [mer]35 références trouvées

L'eau de MER et des OCÉANS n'est pas immobile : elle se déplace. Ces mouvements, ou courants, sont parfois permanents, comme le GULF-STREAM. D'autres sont changeants selon l'heure de la MARÉE ou la direction du VENT.

1942 : C'est la guerre. Sur le rocher de Gibraltar, les marins britanniques veillent : nul navire ne peut pénétrer en Méditerranée ni en sortir sans passer devant leurs yeux. Dans le détroit de Gibraltar, un courant permanent entraîne les EAUX de l'Atlantique vers la Méditerranée. Un contre-courant, en profondeur, suit le chemin inverse. Malgré la veille attentive des Anglais, des sous-marins allemands que l'on croit en Méditerranée sont aperçus en Atlantique. Par où sont-ils passés ? Ce n'est que plusieurs ANNÉES plus tard que les commandants de la Kriegsmarine avoueront leur subterfuge : ils arrêtaient leurs moteurs, afin de ne provoquer aucun bruit, aucune vibration. En plongée, tout l'équipage silencieux, le sous-marin se laissait dériver, porté par le contre-courant profond. Au bout de quelques HEURES, il se retrouvait en Atlantique, ayant franchi le détroit au nez et à la barbe des ennemis, en exploitant le courant.



Ces définitions vous sont offertes par Y fo lire !