Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... L'Histoire Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Courtrai
COURTRAI

En 1300 après avoir fait emprisonner le comte Guy de Dampierre, Philippe le Bel, roi de France, annexe le comté de Flandre. Mais les maladresses de Jacques de Châtillon, le gouverneur, rendent l'occupation française insupportable aux Flamands. Ces derniers se révoltent à Courtrai, en 1302.

Des CHEVALIERS du roi de France ont été massacrés à Bruges par des Flamands révoltés ! Philippe le Bel ne peut supporter cette nouvelle et veut punir ces "gueux" qui osent défier son autorité. Devant Courtrai, en 1302, que voient les troupes françaises ? Des Flamands armés de piques et de lances. Les Français décident de charger. Aussitôt, les "gueux" font mine de s'enfuir; mais ils laissent derrière eux des fossés couverts de branchages : les chevaliers imprudents culbutent et sont désarçonnés. Les "vilains" les achèvent à coups de pieux ferrés, arme du pauvre par excellence. Il y eut, dit-on, 20.000 tués. Les Flamands prirent en trophée 700 éperons d'or, qu'ils accrochèrent aux voûtes de la cathédrale de Tournai. Pour la première fois, à la bataille des éperons d'or, des paysans massacraient une armée féodale.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !