Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Le Monde et la Nature Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Érosion
ÉROSION9 références trouvées

Usure, puis destruction du relief par la pluie, les cours d'EAU, le vent, le GEL, etc. Lorsque l'homme déboise les forêts ou se livre à une culture et à un ÉLEVAGE inconsidérés, il déclenche souvent une érosion de surface qui finit par emporter le sol cultivable.

L'ingénieur AGRONOME montre du doigt un petit point jaune sur la carte de l'immense PRAIRIE argentine. "Ici, dit-il, un véritable CANCER se développe. Chaque ANNÉE il mord un peu plus sur la pampa qui l'entoure". Comme le "bol de poussière" du sud des Etats-Unis, comme le SABLE qui recouvre aujourd'hui la majeure partie du Nord de l'Afrique autrefois couverte de champs et de FORÊTS, le "cancer" argentin est l'oeuvre de l'homme. En Argentine, ce dernier a laissé d'immenses troupeaux de bétail, principale ressource du pays, piétiner le SOL et trancher de ses sabots les racines de la végétation. L'HERBE, une fois morte, n'a plus retenu la terre ainsi mise à nu. De fortes PLUIES ont raviné le terrain et, avec le pampero, ce VENT violent qui balaie la pampa, emporté la couche de terre fertile. Le sol est devenu pierreux. Plus rien n'y pousse. La mortelle érosion a fait son oeuvre...



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !