Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Gui
GUI3 références trouvées

Le gui aux feuilles toujours vertes, qui appartient à la famille des loranthacées, vit sur les arbres, de préférence sur le POMMIER et, plus rarement, sur le chêne. L'HIVER, lorsque l'arbre est dépourvu de feuilles, le gui se couvre de BAIES blanchâtres. S'il est trop abondant, il faut le couper, car il risque d'épuiser celui qui lui a donné l'hospitalité.

Symbole de l'immortalité parce qu'il reste vert quand l'arbre qui le porte semble mort, le gui était considéré par les anciens peuples d'Europe comme une plante sacrée. En Gaule, le sixième JOUR du MOIS de décembre, les druides, vêtus de robes blanches, montaient sur un CHÊNE et coupaient avec une faucille d'or le gui que d'autres prêtres recueillaient dans une grande toile de LIN blanc tendue sous les branches de l'arbre. Puis ils en distribuaient les rameaux aux assistants qui les portaient suspendus à leur cou ou les accrochaient à l'entrée de leur hutte pour se protéger des maladies et de la mort. C'est en souvenir de cette cérémonie que l'on s'embrasse sous le gui à minuit, le 31 décembre, comme au Moyen Age, pour saluer l'ANNÉE nouvelle : "Au gui l'an neuf".



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !