Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... La Science Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Hélium
HÉLIUM8 références trouvées

Du grec "hélios" (soleil). Gaz très léger, parfaitement inerte, ce qui le rend précieux en chirurgie, en plongée sous-marine et pour gonfler les aérostats.

Le 18 août 1868, l'ASTRONOME français Jules Janssen observe une ÉCLIPSE totale de SOLEIL et découvre dans l'ATMOSPHÈRE de cet ASTRE un gaz inconnu. Ce gaz, le savant l'appelle l'hélium. Ce n'est que 27 ans plus tard, en 1895, que l'hélium sera découvert dans l'atmosphère terrestre. Jusque-là, il était passé inaperçu en raison de sa rareté. L'hélium est le gaz le plus léger après l'HYDROGÈNE. Il ne s'enflamme pas, n'entretient pas la combustion, ne se marie avec aucun autre corps connu. L'hélium est employé au gonflage des ballons. Comme il n'attaque pas les métaux, certains ALLIAGES rares sont soudés dans une enceinte remplie d'hélium. Ce gaz se dissout beaucoup moins facilement que l'AZOTE dans le SANG, c'est pourquoi les plongeurs appelés à travailler à de grandes profondeurs respirent un mélange d'hélium et d'OXYGÈNE. L'hélium est également employé en ANESTHÉSIE parce qu'il diminue les risques au cours de certaines opérations chirurgicales.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !