Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Évariste-Régis Huc
ÉVARISTE-RÉGIS HUC

Religieux français de l'ordre des lazaristes, Évariste Huc (1813 - 1860) sera missionnaire en Chine. Ses supérieurs le désignent pour évangéliser la Mongolie. En 1838, il se rend à Pékin où, avec le Père Gabet, il prépare sa mission.

En 1844, les deux lazaristes partent pour le Tibet avec un jeune LAMA (prêtre bouddhiste). Il leur a appris la langue tibétaine, eux l'ont converti à leur religion. Après de longues pérégrinations, le 20 janvier 1846, les Pères Huc et Gabet, costumés en lamas, sont les premiers Européens à pénétrer dans Lhassa. Capitale du Tibet et métropole du BOUDDHISME chinois, la ville est perchée à plus de 3.000 mètres d'ALTITUDE. Là réside dans le Potala, palais-monastère-forteresse qui domine la ville, le DALAÏ-LAMA. Incarnation vivante du Seigneur de la Miséricorde, il vit en compagnie de 20.000 moines. Les deux voyageurs sont frappés par la ressemblance entre les rites lamaïques et ceux du culte catholique. Cela facilite leur mission jusqu'au JOUR où le représentant du gouvernement chinois les fait expulser. Le Père Huc ÉCRIT alors ses souvenirs, qui restent un témoignage plein d'humour sur la Chine à la veille des temps modernes.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !