Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... La Science Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Laminage
LAMINAGE

Transformation d'un bloc de métal encore incandescent en plaques de diverses dimensions et épaisseurs par le passage entre des trains de rouleaux.

Dans une éblouissante gerbe d'étincelles, la grande cuve du CONVERTISSEUR a déversé son contenu dans un moule long de 3 à 4 mètres, large de 40 à 50 centimètres et profond de 50 centimètres. Lorsque le métal est suffisamment solidifié, il est extrait du moule : il est encore d'un rouge presque blanc car sa température est de l'ordre de 1200 °C. Aussitôt, cette grande barre rougeoyante glisse, sur une sorte de table, vers les gros rouleaux métalliques superposés du laminoir. Les premiers rouleaux s'en emparent et l'aplatissent légèrement, comme un rouleau à pâtisserie étalerait de la pâte. D'autres trains de rouleaux reprennent la plaque de métal et l'étalent de plus en plus. Petit à petit, la grosse barre d'ACIER incandescent est devenue une plaque de tôle. Cette opération, que l'on appelle le laminage, permet d'obtenir aussi bien des tôles épaisses pour les coques de navires que des tôles minces pour les carrosseries d'AUTOMOBILES.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !