Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Lierre
LIERRE

Le lierre est apparu sur la terre avec les premiers végétaux. Il peut vivre plusieurs centaines d'ANNÉES accroché au tronc des arbres ou le long des vieux murs, par les racines et les crampons de ses grandes tiges. C'est ce qui a fait de lui le symbole de la fidélité avec la devise : "Je meurs où je m'attache."

Dans l'Antiquité, les Romains attribuaient au lierre le pouvoir d'empêcher de s'enivrer. C'est pourquoi ils représentaient Bacchus, le dieu de la VIGNE et du VIN, le front ceint d'une couronne de lierre pour montrer qu'il pouvait boire sans craindre les effets de l'alcool. Lorsqu'ils participaient à un festin, les poètes romains portaient, pour la même raison, des branches de lierre autour de la tête. Dans les cabarets du Moyen Age on servait le vin dans des gobelets taillés dans du bois de lierre. On reconnaissait aussi d'autres qualités à cette plante. Ainsi, on posait sur les plaies des emplâtres de feuilles de lierre pliées pour hâter leur guérison. LÉONARD DE VINCI, le grand artiste et savant italien, en voyait la preuve dans le fait que, affirmait-il, les SANGLIERS blessés se roulent sur le lierre des FORÊTS pour se soigner. On prépare toujours des infusions de lierre pour enrayer la toux.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !