Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Louise de Prusse
LOUISE DE PRUSSE

La reine Louise (1776 - 1810) incarne la résistance prussienne à Napoléon. Elle rejoint l'armée, à la tête de son régiment de dragons et, chassée de Berlin après Iéna, prépare la revanche jusqu'à son dernier souffle.

Louise voue au "Monstre" - ainsi appelle-t-elle l'Empereur - une haine farouche. Un JOUR de 1806, alors qu'elle vient de passer son régiment en revue, elle entraîne vers l'ambassade de France quelques officiers qui, sur son ordre, aiguisent leurs sabres aux marches du perron en s'exclamant : "NAPOLÉON n'est pas digne d'être caporal dans l'armée prussienne !". A Tilsit, Louise se trouve face à son ennemi. Celui-ci se montre néanmoins galant avec la reine vaincue. Un soir, il lui offre une rose. "Sire, j'accepte, répond Louise, mais avec Magdebourg". L'Empereur, bien décidé à ne pas rendre cette ville à la Prusse, riposte : "Madame, c'est moi qui offre la rose, pas vous !". Il connaît, en effet, les sentiments de Louise et le serment qui la lie au Tsar : le 3 novembre 1805, à Potsdam, les souverains prussiens et celui-ci se sont jurés, devant le tombeau de Frédéric II, une "éternelle amitié contre quiconque", c'est-à-dire contre l'empereur des Français.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !