Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Louis Mandrin
LOUIS MANDRIN

Louis Mandrin (v. 1725 - 1755) se retrouve chef de famille à 17 ANS, à la mort de son père. Il engage la petite fortune de sa famille dans une entreprise de transport au service des Fermiers généraux. Mais toutes ses mules meurent... et le voilà ruiné. Il devient alors contrebandier.

A la tête de plusieurs centaines d'hommes, Mandrin introduit clandestinement en France et vend publiquement tissus, épices, TABAC. Il rançonne les villes et tient tête, souvent très violemment, aux régiments qui le traquent. Ne s'attaquant qu'aux Fermiers généraux, il reçoit partout l'aide des populations séduites par son esprit chevaleresque. Pourtant, ses troupes se livrent souvent à de véritables massacres. Un JOUR, il rencontre un carrosse tiré par 2 beaux CHEVAUX. Avec un salut poli, il s'adresse au voyageur et à sa femme : "Vous avez des chevaux qui feraient mon affaire. Ma monture est lasse et je suis pressé." L'homme reconnaît Mandrin et prend la chose avec bonne humeur : "Mes chevaux sont à vous !". Arrivé dans son repaire, Mandrin renvoie les chevaux au gentilhomme, avec une pièce d'étoffe précieuse pour sa femme. Finalement capturé, il sera roué vif en présence d'une foule compatissante.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !