Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Francisco Miranda
FRANCISCO MIRANDA

Né au Vénézuela, Francisco Miranda (v. 1750 - 1816) fait partie du bataillon espagnol venu en aide aux Insurgents d'Amérique, puis il sert, pendant 5 ans, la République française. Rentré à Caracas, il participe au soulèvement contre l'Espagne. Arrêté, il meurt en prison à Cadix.

Persuadé que la France ne peut manquer de s'intéresser au sort des colonies espagnoles d'Amérique, Miranda multiplie les démarches dès son arrivée à Paris. Il ne rencontre qu'indifférence et refus. La Révolution éclate. Miranda s'engage en 1792. Nommé général, il prend Anvers. Pourtant, en juillet 1794, le voilà en prison, fort inquiet de son sort : certes, après son échec devant Aix-la-Chapelle, le tribunal révolutionnaire l'a acquitté. Mais les têtes tombent si facilement en ces JOURS de Terreur... 22 ANS plus tard, il connaîtra les mêmes angoisses à Cadix et cette ois, rien ne viendra le sauver. Emprisonné sur l'ordre du roi d'Espagne, il aimait à dire : "Je n'ai pas de veine avec les rois. Déjà, après le 18 fructidor an V (4 septembre 1797), j'ai dû quitter l'armée française, pour participation à un complot royaliste !". Miranda est le seul vénézuélien dont le nom soit inscrit sur les piliers de l'Arc de Triomphe de Paris.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !