Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Ortolan
ORTOLAN

Le nom d'ortolan provient du latin hortulanus - habitant des JARDINS - ce qui est impropre puisque ce petit passereau, de la famille des fringillidés, se plaît surtout dans les VIGNOBLES. L'ortolan ou bruant ortolan mesure 15-16 cm. Il a le corps roux, la tête et le dessus du cou gris, la gorge jaune, les ailes et la queue brunes. La femelle, qui place son nid au pied d'un cep, y dépose, une seule fois par an, 4 ou 5 oeufs et les couve durant 12 JOURS. L'ortolan a un chant monotone.

En France, l'ortolan niche localement, en petit nombre, par exemple en Bourgogne, Champagne, Anjou, Provence, Charente. C'est un MIGRATEUR qui va passer l'HIVER en Afrique, dans le Sud du Sahara. Ailleurs en Europe, il manque en Grande-Bretagne et dans le Nord de la Scandinavie. On le trouve aussi en Asie Mineure et en Asie centrale, Les milieux qu'il préfère, outre les VIGNES, sont les friches rocailleuses garnies de buissons dispersés, la campagne cultivée entrecoupée de haies ou parsemée d'arbres isolés. Ce passereau, en grande partie insectivore (il mange surtout des orthoptères, coléoptères, lépidoptères), consomme aussi de petites GRAINES. Autrefois, beaucoup plus répandu, il a presque disparu de certaines régions, comme le Nord-Est de notre pays.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !