Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Poirier
POIRIER3 références trouvées

De la famille des rosacées, le poirier se trouve à l'état sauvage dans la plupart des régions tempérées. La culture a permis d'obtenir de nombreuses variétés de cet arbre qui atteint une hauteur de 5 à 15 m. Les feuilles du poirier sont ovales et ses FLEURS blanches ou rosées, sont groupées en petits bouquets. Le poirier se multiplie par le semis et le greffage. Il est cultivé en plein VENT dans les vergers et en espaliers ou en palmettes dans les JARDINS. Son fruit, la poire, de forme ovoïde légèrement évasée vers la queue ou pédoncule, a une chair très sucrée et juteuse. Couper la poire en deux : partager quelque chose, se mettre d'accord. Garder une poire pour la soif : faire des économies pour l'avenir.

Au XVe siècle, pour amortir les coups de lance dans les tournois, les CHEVALIERS mettaient sous leur cuirasse un morceau de bois en forme de toupie, appelé "poire". Autrefois, les soldats et les chasseurs portaient au côté un petit récipient en forme de poire contenant la poudre pour charger leur fusil à balle, la "poire à poudre". Les dames portaient en pendants d'oreilles des perles en forme de petits oeufs que les joailliers nomment des "poires". En faisant fermenter du jus de poires fraîches, on obtient une boisson agréable, le "poiré". Depuis le XVIe siècle, le bois du poirier est employé en ébénisterie.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !