Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Rossignol
ROSSIGNOL1 référence trouvée

Le rossignol philoméle, qui vit une partie de l'ANNÉE dans nos régions, appartient à la famille des turdidés. On le reconnaît à son bec fin, à son plumage brun marron sur le dos, gris presque blanc sous le ventre et à sa queue rousse. Son nid, qu'il construit avec des feuilles sèches et des brins d'HERBE, est dissimulé dans la végétation, près du SOL. Son plumage est assez terne et se confond facilement avec les feuilles mortes. Mais son chant mélodieux l'a rendu populaire depuis la plus haute Antiquité. Le rossignol le fait entendre toute la NUIT et une grande partie du JOUR. Au MOIS d'août, ce MIGRATEUR s'envole vers l'Afrique, d'où il ne revient qu'au mois d'avril suivant.

Le rossignol, qui recherche habituellement les fourrés touffus des bois, élisait volontiers domicile dans les JARDINS et les parcs publics. Mais l'extension des vastes cités modernes et bruyantes l'éloigne peu à peu de nos villes où un chant joyeux apportait ses roulades pures dans le concert des autres OISEAUX. Le grand compositeur allemand LUDWIG VAN BEETHOVEN composa, alors que la surdité le privait des bruits de la VIE et des SONS de la musique, sa sixième symphonie, dite "Symphonie pastorale", inspirée de son amour de la NATURE. Les violons y font entendre des imitations de chants d'oiseaux parmi lesquels celui du rossignol tient une grande place.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !