Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Animaux et les Plantes Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Rouge-Gorge
ROUGE-GORGE

Ce petit passereau, de la famille des turdidés, est facile à reconnaître avec son manteau brun olivâtre, son ventre blanc, son front, sa GORGE et sa poitrine rouge vif, d'où son nom de rouge-gorge. Il aime les bois feuillus, les CONIFÈRES et se plaît à l'ombre des buissons et des arbustes. Son nid est posé sur le SOL ou à faible hauteur, dans le creux d'un arbre ou la fente d'un vieux mur. C'est la femelle qui le construit avec des HERBES sèches, des feuilles et garnit l'intérieur avec du crin. Le rouge-gorge à l'aspect si paisible défend son TERRITOIRE avec acharnement. Son petit bec, pointé comme une épée, il semble prêt à croiser le fer avec les indiscrets.

Dès l'AUTOMNE et pendant tout l'HIVER, les rouges-gorges, venant d'Europe centrale et septentrionale, abondent dans notre pays tandis que d'autres gagnent les bords de la Méditerranée et l'Afrique du Nord. Dès septembre, alors que presque tous les autres OISEAUX se sont tus, le chant du rouge-gorge, mélancolique, limpide et aigu, s'égrène à l'aube et au crépuscule. Il n'est pas rare de voir ce petit compagnon familier et confiant à chercher des vers et des larves dans la terre qu'un jardinier est en train de bêcher. Pendant les grands FROIDS, il n'hésite pas à frapper du bec la vitre de la fenêtre des maisons où il sait qu'on lui donnera des miettes.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !