Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Marie-Jeanne Schellinck
MARIE-JEANNE SCHELLINCK

Née à Gand, en Belgique, Marie-Jeanne Schellinck (1757 - 1840) s'engage dans les armées républicaines françaises. Sous-lieutenant après Austerlitz, elle est la première femme faite CHEVALIER de la Légion d'honneur à titre militaire.

Enflammée par les idées révolutionnaires, Marie-Jeanne se procure un uniforme et, ainsi déguisée, parvient à se faire incorporer dans l'armée de Dumouriez. A Jemmapes, le 6 novembre 1792, la supercherie est découverte : alors qu'avec son bataillon, Marie-Jeanne résiste aux assauts de la cavalerie autrichienne, elle reçoit 6 coups de sabre dont l'un, déchirant vareuse et chemise, lui traverse le sein droit. L'armée n'accepte que les cantinières. Pourtant, devant tant de courage et d'intrépidité, on fait une exception : c'est sous son vrai nom que Marie-Jeanne continue à se battre et sera citée à l'ordre de l'armée, après Arcole. Lorsque le sous-lieutenant Schellinck prend sa retraite à 51 ANS, NAPOLÉON tient à lui manifester son estime. Le 20 juin 1808, il épingle sur sa poitrine la croix de la Légion d'honneur et ordonne : "Messieurs, inclinez-vous devant cette femme exceptionnelle. Elle est une des gloires de l'Empire."



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !