Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Sitting Bull
SITTING BULL

Sitting Bull ou Taureau-Assis (v. 1831 - 1890), l'un des plus fameux chefs indiens, remporte le 25 juin 1876 sur l'armée américaine la victoire de Little Big Horn. Il proclamera jusqu'à sa mort les droits imprescriptibles des Sioux.

En dépit des traités, des chercheurs d'or s'installent dans les Collines noires du Sud-Dakota, provoquant la colère des Indiens. Au cours d'une de ses danses rituelles, Sitting Bull a "vu" des centaines de soldats blancs morts. Se fiant à ce présage, il n'hésite pas à réunir une armée de 6.000 cavaliers. WASHINGTON organise contre lui une expédition sous les ordres du général Terry. Mais il faut compter avec la ruse de Sitting Bull. Lorsque le général Custer se sépare de Terry avec 600 hommes, pour couper la retraite au chef indien, ce dernier ne lève pas son camp. Devant cette proie offerte, l'Américain se lance à l'assaut... et ne trouve que des tentes vides. Les Indiens, sur les crêtes, encerclent leurs ennemis. En quelques minutes, ils fondent sur eux à 10 contre 1. Il n'y aura pas de survivant du côté américain. On raconte qu'en hommage à son courage, Sitting Bull refusa de scalper Custer, contrairement aux habitudes de son peuple.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !