Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Thérèse D'Avila
THÉRÈSE D'AVILA

Animée d'une foi ardente et mystique, l'Espagnole Thérèse d'Avila (1515 - 1582) réforme l'ordre du Carmel. Triomphant des persécutions, voyageant et priant sans relâche, elle fonde, avec l'aide de Jean de la Croix, 32 monastères et couvents. Ses nombreux ÉCRITS comptent parmi les plus beaux de la langue castillane.

C'est encore enfant que Thérèse s'enfuit de la maison paternelle : elle part chercher le martyre chez les Maures, espérant que les ennemis du Christ lui couperont la tête. Ses parents tentent de la détourner de ces funestes pensées en lui faisant mener une existence mondaine. A l'âge de 16 ans, son père la fait entrer comme pensionnaire au couvent. Ce n'est qu'une vingtaine d'ANNÉES plus tard que Thérèse, toujours excessive, prend enfin conscience du rôle auquel elle est appelée. Le Carmel s'est éloigné de sa règle d'austérité. Avec 3 compagnes, elle en fonde un nouveau. Elle ne possède que 3 ducats mais, dit-elle : "Si Thérèse et 3 ducats ne peuvent rien, Dieu, Thérèse et 3 ducats peuvent tout !" En moins de 20 ans, la plupart des couvents de carmélites adopteront ses réformes.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !