Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Les Hommes de l'Aventure Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

William Willis
WILLIAM WILLIS

L'Américain William Willis (1893 - 1968), le moins connu et le plus intrépide des navigateurs solitaires, renouvelle seul, en 1954, l'exploit du Kon-Tiki. Il disparaît, à 75 ANS, en traversant l'Atlantique, toujours seul, sur un voilier de 4 mètres de long.

Willis a fait construire, avec des troncs de balsa, un radeau de 10 mètres de long sur 4 mètres de large, Les Sept Petites Soeurs, qu'il a l'audace de vouloir manoeuvrer seul. Le radeau quitte Callao, au Pérou, le 22 juin 1954 pour une traversée de 115 JOURS, marquée par de nombreux incidents. Successivement, Willis tombe malade, perd son EAU douce et reste aveugle durant 8 jours. Pourtant, c'est le 12 juillet qu'il ressent sa plus grande peur quand, en voulant PÊCHER un DAUPHIN, il tombe à l'eau ! Heureusement, il n'a pas lâché la ligne, amarrée au radeau. Décimètre par décimètre, il regagne son bord sous les yeux d'un REQUIN qui, par chance, ne l'attaque pas. Ce requin devait d'ailleurs accompagner Willis durant tout son voyage. Aussi l'Américain affirmait-t-il avec humour, quand on le félicitait, qu'il n'avait pas navigué "en solitaire".



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !