Je Sais Tout ... L'Histoire Retour Menu  Accueil

C (4/7) de  WINSTON CHURCHILL  à  COLISÉE
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Winston Churchill
WINSTON CHURCHILL 5 références trouvées
voir les 2 définitions

Homme d'État anglais, Winston Churchill (1874 - 1965) encouragea et stimula l'ÉNERGIE de ses compatriotes lors de la Seconde Guerre mondiale. La ténacité du "Vieux Lion", symbolisée par le V de la victoire qu'il formait avec l'index et le majeur, est entrée dans la légende.

Le 10 mai 1940, Churchill est nommé Premier ministre du royaume d'Angleterre. En Europe, les armées allemandes ont anéanti en quelques JOURS les forces françaises. Churchill prononce son premier discours : "Je n'ai rien d'autre à offrir que du SANG, du travail, des larmes, de la sueur. Vous me demanderez : que comptez-vous faire ? Je vous répondrai : faire la guerre sur MER, sur TERRE et dans les AIRS, avec toute la force que Dieu pourra nous donner." Flegmatique sous les bombes qui s'abattaient sur Londres, le cigare toujours à la bouche, Winston Churchill retrouvait alors le courage dont, jeune officier, il avait fait preuve dans de multiples escarmouches aux Indes, en Afghanistan, au Soudan et au Transvaal. A ses moments de détente, le "Vieux LION" peignait aussi de fort belles toiles et écrivait. En 1953, il obtint le prix Nobel de littérature.


CICÉRON 1 référence trouvée

Homme politique romain, Cicéron (106 - 43 av. J.-C.) reste un des plus grands orateurs. Dans un pays où la parole était à l'honneur, Cicéron acquit une part du pouvoir grâce à son éloquence.

Si l'art de la parole n'avait pas de secret pour Cicéron, sur le plan politique, en revanche, l'orateur choisit souvent le mauvais camp. Faible, hésitant, incroyablement vaniteux, il n'hésitait pas à écrire des poèmes pompeux à sa propre gloire et à les lire au Sénat. Républicain sincère pourtant, il préféra soutenir Pompée contre CÉSAR. A la mort de ce dernier, Antoine ordonna son exécution. Quand les assassins se présentèrent devant Cicéron, il les regarda fixement, en prenant son menton de la main gauche. Puis il tendit le cou hors de la litière pour faciliter le travail de ses bourreaux. Sa tête et ses mains furent coupées, transportées à Rome et clouées à la tribune des harangues, où il avait prononcé ses plus fameux discours. La dignité de sa mort contraste avec son passé d'homme plutôt peureux. Les ÉCRITS de Cicéron constituent le modèle le plus parfait de la langue latine.

Cicéron

Cinéma
CINÉMA 11 références trouvées

Le cinéma fait désormais partie de notre univers quotidien. Élevé au rang de septième art, il est devenu l'un des principaux moyens d'expression et de connaissance du monde moderne.

La première représentation cinématographique au monde se déroula à Paris, le 28 décembre 1895, dans le "Salon Indien" du Grand Café, boulevard des CAPUCINES. Les frères Lumière, qui avaient mis au point le procédé des "images en mouvement", proposaient notamment au programme : "l'arrivée d'un train en gare de La Ciotat". Quand les spectateurs virent arriver sur eux la machine crachant la vapeur, ce fut un cri d'effroi. Mais à la peur succéda l'enthousiasme. Cela paraissait tellement miraculeux qu'on n'osait y croire. La représentation terminée, une foule de gens restaient cramponnés à leur fauteuil et payaient à nouveau leur place pour voir le film deux, trois, quatre fois... Le cinéma avait conquis les Parisiens, comme il séduira le monde entier quelques ANNÉES plus tard. Et pourtant le père des frères Lumière pensait qu'il n'avait aucun avenir.


CITÉ INTERDITE

Capitale de la Chine, la cité de Pékin est formée de 4 villes emboîtées les unes dans les autres. Au centre se trouve la Cité interdite, où résidaient l'empereur et sa famille. De nos JOURS, les visiteurs étrangers n'ont toujours pas le droit d'y accéder. Seuls certains hommes d'État ont eu le privilège d'y pénétrer.

A elle seule, la Cité interdite était capable de tenir un siège. On pouvait y rassembler 15.000 hommes et 5.000 CHEVAUX. Pour y accéder, il fallait auparavant mener 3 sièges successifs, à condition d'avoir franchi la Grande Muraille ! Décidément, les anciens empereurs chinois tenaient à leur sécurité ! Les portes de la ville étaient soigneusement défendues. Après le couvre-feu, on ne pouvait ni entrer, ni sortir. Tous les palais de la Cité interdite avaient les toits couleur d'or; cette couleur était réservée à l'empereur. A chaque SOLSTICE d'HIVER, c'est-à-dire aux environs du 21 décembre, l'empereur sortait de la Cité accompagné d'une procession de nobles et de hauts fonctionnaires. Il offrait ainsi à ses sujets l'honneur suprême de pouvoir le contempler.

Cité Interdite

Georges Clemenceau
GEORGES CLEMENCEAU 1 référence trouvée

Homme politique français, né en Vendée, Georges Clemenceau (1841 - 1929) milita très vite dans les rangs de la gauche. Pendant la Première Guerre mondiale, il prêcha la guerre à outrance. Revenu au pouvoir en novembre 1917 alors qu'il en avait été évincé en 1909, il mobilisera l'ÉNERGIE des Français et les conduira à la victoire.

Le 11 novembre 1918, "Le TIGRE" — ainsi l'avait-on surnommé — est victime d'un attentat : une balle le touche à l'omoplate. Quand le médecin, affolé, arrive, Clemenceau lui dit : "Ah ! cher ami, quel malheur qu'il m'ait raté ! Quelle magnifique apothéose !" En 1920, il se présenta à la présidence de la République, convaincu que son élection serait un triomphe, mais son ironie avait fait trop de victimes : les députés lui préférèrent un inconnu, Deschanel. Son vieux rival anglais, Lloyd George, lui déclara : "Cette fois, ce sont les Français qui ont brûlé JEANNE D'ARC !"


CLÉOPÂTRE 2 références trouvées
voir les 2 définitions

Reine d'Égypte, Cléopâtre (69 - 30 av. J.-C.) fut célèbre surtout par sa beauté. Elle séduisit JULES CÉSAR, puis son lieutenant Antoine. Seul Octave sut, avec beaucoup de courage, résister à ses charmes !

Cléopâtre était belle, très belle, et le savait. Elle avait même soigneusement préparé sa mort pour le rester. Auteur elle-même de nombreux empoisonnements, elle avait pu constater combien les traits étaient défigurés après la mort ! Coquette incurable, Cléopâtre ne pouvait supporter cette idée. Elle avait donc recueilli tous les poisons connus et étudié leurs effets sur les personnes vivantes. Elle avait également testé les bêtes venimeuses. Finalement, son choix s'était porté sur l'ASPIC, une petite VIPÈRE dont la morsure rendait la mort douce et ne décomposait pas l'aspect du visage. Quand Antoine fut vaincu à Actium et qu'Octave se présenta pour l'arrêter et l'emmener enchaînée à Rome, elle se fit apporter dans une corbeille de fruits un aspic et se donna la mort. Sa légende inspira de nombreux auteurs de romans et de films. Quelle artiste féminine n'a rêvé de jouer un JOUR le rôle de Cléopâtre ?

Cléopâtre

Clovis
CLOVIS

Chef de la tribu des Francs, Clovis (465 - 511) est considéré comme le premier roi de France. Il en aurait été fort étonné car, à cette époque, la France n'existait pas, et les barbares qui gouvernaient le pays parlaient surtout un dialecte germanique.

En 481, selon la tradition franque, Clovis est hissé sur le pavois (grand bouclier). Il succède ainsi à son père Childéric. Pourtant Clovis a peu de pouvoir. Alamans, Burgondes, Wisigoths, Francs se partagent la Gaule. Clovis n'est qu'un ROITELET parmi d'autres ! Mais, contrairement aux autres, il a compris l'influence de l'Église catholique. Le JOUR de Noël 496, il décide de se convertir et se fait baptiser, avec 3.000 de ses guerriers, par l'évêque Rémi. Quand celui-ci raconta à Clovis la scène de la Passion qui avait vu le Christ crucifié, le roi s'écria : "Si j'avais été là avec mes Francs, j'aurais vengé le Christ !" L'appui des catholiques et du clergé permit à Clovis de vaincre ses concurrents et d'affermir son pouvoir, bien fragile au départ ! Il se montra souvent homme politique avisé et de bon sens.


JEAN-BAPTISTE COLBERT 2 références trouvées

Fils d'un marchand de tissus de la ville de Reims, Jean-Baptiste Colbert (1619 - 1683) devint, en 1661, le principal ministre de Louis XIVe. Il s'occupait à la fois des Finances, de la Marine et de la Maison du roi.

Colbert avait hérité de sa famille le goût du travail et de l'économie. Pour cette raison, il condamnait sévèrement les gaspillages incroyables des courtisans à Versailles. Travaillant jusqu'à 16 HEURES par JOUR, il rêvait de faire de la France un pays riche. Son principe était simple : acheter peu et vendre beaucoup. Pour cela, il fallait copier les produits fabriqués dans toute l'Europe. On fit donc venir des Anglais pour apprendre à tanner les peaux. A la Hollande, on emprunta les fromages et le beurre. Des Vénitiennes se chargèrent d'initier les Françaises à la fabrication des miroirs. De la Perse, on copia les tapis. La France devint riche et, de toute l'Europe, l'or afflua dans les caisses du Roi. Cela ne dura pas : peu de temps après la mort de Colbert, le trésor était déjà vide, et le peuple croulait sous le poids de nouveaux impôts. La noblesse dépensière avait vaincu l'économe BOURGEOIS.

Jean-Baptiste Colbert

Colisée
COLISÉE

En 72 après J.-C., l'empereur romain Vespasien fait construire à Rome un immense amphithéâtre. Achevé en 82, l'amphithéâtre Flavien fut appelé, au Moyen Age, le Colisée (Colosseum), sans doute à cause de ses énormes proportions.

Les Romains venaient toujours en grand nombre assister aux jeux du cirque. Pour eux, Vespasien édifia un amphithéâtre pouvant accueillir 87.000 spectateurs. Il avait la forme d'une ellipse de 524 mètres de périmètre. 76 portes numérotées permettaient de gagner le rez-de-chaussée, les 3 étages et leurs gradins, recouverts de MARBRE. Parfaitement étanche, l'arêne de 86 mètres sur 54 pouvait être inondée et accueillir de petits combats navals ! Tout autour de l'enceinte, des mâts supportaient un immense voile de LIN qui protégeait les spectateurs du SOLEIL ou de la PLUIE. Malgré les ANNÉES et les prélèvements opérés sur l'édifice pour en bâtir d'autres, le Colisée, construit en 10 ans, reste aux trois quarts debout et témoigne des prouesses architecturales accomplies par les Romains; dommage qu'ils les aient utilisées pour faire périr des milliers de gladiateurs et de chrétiens !


Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011