Je Sais Tout ... Le Monde et la Nature Retour Menu  Accueil

I (1/1) de  ICEBERG  à  IRRIGATION
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Iceberg
ICEBERG 1 référence trouvée

(De l'anglais ice : glace, et du suédois berg : MONTAGNE). Gros bloc de glace dont un septième seulement est visible au-dessus de l'EAU. Les icebergs, détachés des GLACIERS polaires, sont entraînés vers la haute MER par les VENTS et les COURANTS.

En cette soirée du 14 avril 1912, la fête bat son plein à bord du Titanic, le dernier-né des transatlantiques britanniques, qui en est à sa première traversée. Ce paquebot géant est également le plus luxueux et, dit-on, le plus sûr des navires jamais mis à flot. Soudain, à 23 HEURES 40, un frémissement parcourt le navire. Son flanc droit vient de heurter un énorme iceberg qui a ouvert une longue blessure dans la coque du paquebot, sous la ligne de flottaison. 157 minutes plus tard, à 2 heures 17, le Titanic disparaît dans les flots. Il entraîne avec lui 1.517 personnes, dont son commandant. Aujourd'hui, la "Patrouille des GLACES" canadienne recherche, repère et signale les icebergs qui s'approchent dangereusement des routes maritimes, les détruisant au besoin à coups d'explosifs. De même, le RADAR permet aux navires de repérer les icebergs à distance. Le drame du Titanic ne risque guère de se reproduire.


ÎLE 96 références trouvées

Terre entourée d'EAU de tous côtés. L'effondrement des parties les reliant à un CONTINENT, une ÉRUPTION VOLCANIQUE sous-marine ou encore l'accumulation de coraux sont à l'origine des îles.

A dire vrai, Alexander Selkirk, ce marin anglais au caractère bien trempé, n'en menait pas large lorsqu'il prit pied en 1703, à 600 kilomètres de la côte chilienne, sur ce lambeau de terre désolé que l'on appelle aujourd'hui l'île Juan Fernandez. Heureusement, un marin doit avoir de bonnes mains, même lorsqu'il est à terre. Tirant parti du moindre bout de bois, du plus petit haillon, habile à travailler la terre, il allait subsister 6 ANNÉES durant, sur son île DÉSERTE, d'origine volcanique. Rapatrié en Angleterre par un navire qui passait par hasard, serait-il devenu célèbre s'il n'y avait pas rencontré Daniel Defoe ? Il est difficile de le dire. Quoi qu'il en soit, en le transformant en ROBINSON CRUSOÉ, et en lui donnant pour compagnon le sauvage Vendredi, Daniel Defoe en fit un héros dont les aventures allaient passionner, et continuent de passionner, des générations entières à travers le monde !

Île

Inlandsis
INLANDSIS 1 référence trouvée

GLACIER des régions polaires qui recouvre la totalité d'un CONTINENT ou une étendue terrestre d'une façon permanente. L'inlandsis (d'un mot nordique signifiant "pays de glace intérieure") se termine dans la MER ou devant une barrière de glace.

Pourquoi a-t-on nommé Groenland (en nordique : Terre Verte) un pays que recouvre une couche de GLACE épaisse par endroits de plus de 3.000 mètres, et Islande (Terre de Glace) une ÎLE dont les PLAINES côtières sont verdoyantes au point d'autoriser l'ÉLEVAGE ? Le professeur W. Dansgaard, de l'université de Copenhague, a trouvé la réponse, après avoir mis au point une technique qui permet de donner, à 10 ANS près, l'âge d'une couche de glace prélevée en profondeur. De cette étude il résulte que lorsque les Vikings découvrirent l'Islande en 865, l'île était entrée dans une période glaciaire qui allait durer 120 ans et l'avait recouverte de glace. Mais lorsqu'ils abordèrent le Groenland en 982, ce pays traversait une période de fort réchauffement et présentait des côtes verdoyantes. D'où le nom qu'ils lui donnèrent et qui en fait, avec l'Islande, le pays le plus improprement nommé du monde !


INONDATION 9 références trouvées

Afflux d'eau provenant soit d'un FLEUVE sorti de son lit à la suite de la fonte accélérée des NEIGES, ou de pluies torrentielles; soit du déferlement de la MER démesurément grossie par une TEMPÊTE ou un RAZ DE MARÉE.

Depuis des JOURS, des PLUIES torrentielles s'abattaient sur la Toscane. Ce matin du 4 novembre 1966, Arnaldo Lumachini, un tailleur de FLORENCE, se rase lorsqu'il entend un cri provenant de l'appartement voisin. Et voici qu'à ce cri succèdent d'autres, en même temps que des bruits de pas précipités se font entendre dans l'escalier. La serviette encore autour du cou, Arnaldo Lumachini sort de la salle de bains. "Viens voir, lui dit sa femme d'un ton angoissé. La rue est pleine d'EAU !". Le tailleur ouvre une fenêtre et comprend que cette eau boueuse ne peut pas provenir d'une canalisation rompue. Elle ne peut venir que de l'Arno, qui a débordé. Très vite, l'inondation prend des proportions catastrophiques. Bientôt les rues du centre de Florence se trouvent sous 4 mètres d'une eau furieuse qui provoquera des dégâts énormes, abîmant notamment bon nombre d'oeuvres d'art accumulées dans les musées et les églises de la ville.

Inondation

Insectes
INSECTES 88 références trouvées

Le plus souvent pourvus d'ailes, comptant 6 pattes, les insectes sont les plus nombreux de tous les animaux. Sur 1.079.000 espèces ANIMALES connues actuellement, 800.000 sont des insectes !

Rapide comme l'ÉCLAIR, un Cercéris femelle, souvent confondu avec la GUÊPE, se jette sur un charançon qu'elle immobilise d'une prise savante. Elle le poignarde de son dard acéré, mais elle ne le tue pas. Elle se contente d'atteindre le centre nerveux de sa proie de façon que le venin injecté par le dard la paralyse. Elle emporte le malheureux charançon, incapable de bouger, dans une sorte d'habitacle qu'elle a aménagé dans un talus bien exposé au SOLEIL. Ensuite elle pond un oeuf sur sa victime. Dans quelques JOURS sortira de cet oeuf une larve qui trouvera immédiatement à sa portée de quoi s'alimenter. La larve du Cercéris n'aime que la chair fraîche, et le charançon, immobilisé mais toujours en VIE, sera dévoré tout vif. Ce n'est là qu'un exemple parmi cent des moeurs prédatrices de nombreux insectes, étudiés par le grand entomologiste français Henri Fabre.


IRRIGATION 3 références trouvées

Mise en oeuvre de techniques et de moyens permettant d'assurer un approvisionnement régulier en eau à des ferres cultivables. La création d'un système d'irrigation peut transformer en régions prospères des sites désertiques.

"Un CONTINENT sec...". Ces mots définirent longtemps l'AUSTRALIE. Une réputation justifiée par le fait que plusieurs explorateurs avaient trouvé la mort en cherchant à franchir ses immenses DÉSERTS, notamment celui de Kimberley. Or, lorsque vient la MOUSSON, l'EAU déferle en CATARACTES sur le Kimberley. Longtemps elle alla se perdre dans l'OCÉAN Pacifique, charriée par des FLEUVES qui s'enflaient démesurément, puis se tarissaient brutalement. Aujourd'hui, le Kimberley offre le spectacle de milliers de kilomètres carrés de ferres fertiles et de pâturages pour des centaines de milliers de têtes de bétail. Les Australiens ont réussi à capter l'eau tombée du CIEL à la SAISON des PLUIES. Ils ont construit de grands barrages. Un système d'irrigation très dense distribue le liquide vital aux plantations pendant la saison sèche.

Irrigation

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011