Je Sais Tout ... Le Monde et la Nature Retour Menu  Accueil

S (2/3) de  SEICHE  à  SIPHON
Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Seiche
SEICHE

Phénomène naturel, encore mal compris, qui se traduit par la soudaine montée du niveau des eaux d'un lac, d'un port ou d'une RADE. Après quelques minutes, l'eau revient au niveau précédent.

Novembre 1940. Le CUIRASSÉ Richelieu, une des plus belles unités cuirassées de la marine de guerre française, est à l'ANCRE dans le port de Casablanca, au Maroc. Il fait très beau, le VENT est nul, l'OCÉAN Atlantique d'un CALME plat. Soudain, l'équipage a l'impression que le navire s'ébranle. Comment le pourrait-il puisque ses machines sont stoppées depuis près de 24 HEURES ? Au même moment des détonations sourdes éclatent. Le Richelieu a rompu ses amarres ! Une seiche vient de se produire. En quelques instants, de façon imprévisible, le niveau de l'EAU a monté suffisamment pour que les lourdes chaînes d'AMARRAGE se soient tendues à se briser. Connues sur nombre de LACS ou de BAIES, en particulier sur le lac Léman, les seiches sont attribuées à de brusques évolutions de la pression atmosphérique, peut-être conjuguées avec des MARÉES terrestres.


SÉISME 7 références trouvées

Effondrement d'une zone instable de la croûte terrestre, parfois sous l'effet d'une ÉRUPTION VOLCANIQUE, mais souvent aussi à la suite de fortes pressions exercées dans les profondeurs de la Terre.

En ce 28 décembre 1908, le carabinier de garde à la préfecture de Naples attend le rapport que doit lui adresser, comme chaque matin à 6 HEURES précises, son collègue de Messine, en Sicile. Mais le télégraphe reste muet. Le carabinier s'interroge : l'appareil serait-il tombé en panne ? Il décide d'appeler Messine. Mais la ville ne répond pas, ne peut pas répondre. A 5 heures 58 exactement, un séisme d'une violence inouïe a secoué la cité. Une sorte d'énorme VAGUE a couru sur le SOL, l'a soulevé de plusieurs dizaines de centimètres, et ouvert ici et là d'énormes CREVASSES. Seules les façades des édifices les plus robustes sont restées debout; tout le reste s'est effondré. En quelques secondes, 84.000 personnes ont trouvé la mort. Et maintenant, ce que le tremblement de TERRE n'a pas anéanti est la proie des flammes, car des incendies éclatent un peu partout. Messine n'est plus qu'une ville morte...

Séisme

Séquoia
SÉQUOIA

Arbre à feuilles à aiguilles, qui représente la plus haute et la plus ancienne espèce forestière de la TERRE. Les séquoias poussent par prédilection dans certaines contrées de l'Amérique du Nord et notamment la Sierra Nevada, la Californie et l'Oregon.

Dans la FORÊT de l'Oregon, aux États-Unis, la chaussée s'engage presque coup sur coup sous deux galeries longues d'une dizaine de mètres chacune. Non, il ne s'agit pas de tunnels ! Simplement la route passe dans un couloir aménagé dans le diamètre de deux arbres énormes : des Sequoia Gigantea. Des géants que l'on ne rencontre que dans cette partie du monde. L'un d'eux, mais ce n'est pas le plus grand, auquel on a donné le nom de "Général Grant", a un diamètre de 9,92 mètres et s'élève à plus de 85 mètres de haut. Une vingtaine d'hommes réussiraient tout juste à encercler de leurs bras tendus son tronc dont la circonférence dépasse 31 mètres. Ce géant vieux de 3.500 ANS représente un volume de bois sans aucun équivalent parmi les autres espèces d'arbres. D'après les spécialistes, son tronc fournirait à lui tout seul assez de bois pour construire 22 chalets de 5 pièces chacun.


SÉRACS

Blocs de glace, énormes, parfois suspendus et formant une sorte de cascade, sur un GLACIER. Les séracs se créent lorsque la pente du lit du glacier s'accentue brusquement et provoque la cassure de la masse glacée.

En route vers le sommet du mont Blanc, le guide soudain s'immobilise. L'itinéraire qu'il a choisi a déjà fait traverser à la cordée qu'il emmène, une série de séracs, solidement plantés dans la GLACE, sous le mont Blanc du Tacul. Mais voici que, devant la cordée, d'autres séracs se dressent. Ceux-là composent une formation que les alpinistes désignent sous le nom de "CHUTE", car ils constituent une sorte de haute CASCADE congelée. Un moment le guide songe à contourner ce redoutable obstacle. Ayant mesuré tous les risques, il décide de passer sous la cascade menaçante. A voix basse, il donne des ordres. Afin d'éviter le moindre heurt risquant d'ébranler l'édifice, chacun passera isolément et progressera avec la plus grande souplesse. Interdiction est faite de parler à voix haute : le seul ébranlement de l'air provoqué par une voix pourrait entraîner la chute des séracs et causer un drame de la MONTAGNE...

Séracs

Signes du Zodiaque
SIGNES DU ZODIAQUE 1 référence trouvée

Suite de 12 CONSTELLATIONS que le SOLEIL semble traverser dans sa course d'une ANNÉE. Ce sont : le Bélier, le TAUREAU, les Gémeaux, le CANCER, le LION, la Vierge, la Balance, le SCORPION, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les POISSONS.

Depuis les temps les plus reculés, les astrologues affirment pouvoir prédire des événements intéressant un pays ou une personne, à partir des signes du zodiaque. Certains d'entre eux ont beaucoup impressionné leurs contemporains. L'astrologue personnel de Louis XI prédit au souverain la mort prochaine d'une personne à laquelle le roi tenait beaucoup et qui mourut en effet subitement. Louis XI en fut tellement impressionné qu'il résolut de se séparer de cet OISEAU de malheur. Pourtant, avant de le faire jeter dans la Seine par ses gardes, le roi voulut lui poser une dernière question : "Dis-moi quand je mourrai", demanda-t-il à l'astrologue. Ce dernier avait deviné le sort qui l'attendait : "Je l'ignore encore, Sire, répondit-il. Mais je sais que vous mourrez 3 JOURS après moi !" Cette prédiction valut à notre homme d'être soigné comme un COQ en pâte.


SILEX 5 références trouvées

MINÉRAL très dur, jaune, gris, brun et même noir, composé principalement de SILICE, qui émet des étincelles lorsqu'on le frappe avec une autre pierre. Convenablement attaqué, le silex se divise en fragments à bords tranchants.

La tribu errante qui vit le long de la Somme vient de s'installer dans un petit bois. Les hommes ont construit des abris pour leur famille à l'aide de branchages. Puis ils sont partis vers le lit du FLEUVE, dont ils ne s'écartent jamais beaucoup, car ils savent y trouver des cailloux d'un type particulier. Convenablement frappés avec une autre pierre, ils produisent des éclats et des lames acérés et coupants. Ce sont des rognons de silex, qu'ils vont maintenant travailler. Bientôt les plus habiles isposeront d'une sorte de hache en forme d'amande, longue de 20 centimètres et dont un des bouts, arrondi et lisse, tient bien dans la paume de la main. Les préhistoriens ont donné le nom de biface à ces instruments. Voici 500.000 ANS, pour les hommes des rives de la Somme, c'était à la fois un outil qui servait à creuser le SOL, à tailler des branches, et une arme qui permettait de se procurer de la viande en tuant du gibier.

Silex

Silice
SILICE 6 références trouvées

MINÉRAL très répandu dans la NATURE. On en trouve dans le SABLE; associée à d'autres substances, la silice est présente dans certaines GEMMES, dans certaines variétés de QUARTZ, et entre dans la fabrication du verre.

"N'oubliez pas de mettre vos lunettes noires, car vous risqueriez d'avoir mal aux yeux", recommande Félix TROMBE. Ce savant français a imaginé et fait construire à Odeillo, dans les Pyrénées, le plus puissant four solaire du monde. Un de ses assistants commande électriquement l'orientation de 200 miroirs alignés à quelque distance. Chacun d'eux capte les rayons du SOLEIL et les renvoie vers une immense paroi verticale concave, aite de 10.000 miroirs plus petits. Ces derniers concentrent tous ces rayons en un rayon unique, qui aboutit à l'intérieur du four situé en face. Au point où tombe ce rayon, il règne une CHALEUR d'enfer : plus de 4.800 °C. Aujourd'hui le rayon est dirigé vers de la silice qui émet en fondant une lumière d'une blancheur éblouissante. Ainsi obtenue, cette silice est d'une pureté inégalable. Elle est très recherchée pour la réalisation de certains appareils d'OPTIQUE et de céramiques spéciales.


SIPHON

Pour le spéléologue, point où, dans une GROTTE, un cours d'eau souterrain s'engage dans une dénivellation par un couloir juste assez large pour lui livrer le passage. Le franchissement d'un siphon est toujours dangereux.

Brusquement, les parois de la galerie souterraine dans laquelle avance le spéléologue se resserrent. Le COURANT de la rivière qu'il suit se fait plus violent. Quelques mètres encore et le cours d'EAU s'engouffre dans un passage, une sorte de tunnel, qu'il occupe entièrement. Autrefois, l'homme, l'extrémité d'une corde fixée à sa ceinture, l'autre assurée à une roche, remplissait d'AIR ses poumons et se laissait glisser dans le courant. Il n'avait devant lui que 10 secondes, 15 au plus. Ensuite, si le siphon n'avait pas été franchi, il devait absolument revenir, sous peine de périr noyé. De nos JOURS, des combinaisons spéciales et des bouteilles d'air comprimé lui permettent, lorsqu'un siphon lui barre la route, de demeurer dans l'eau plusieurs dizaines de minutes. Néanmoins, le passage d'un siphon demeure toujours une opération que seuls peuvent tenter des spéléologues bien entraînés.

Siphon

Page précédente Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011